La monnaie unique de la cedeao : Tout sur les engagements ’’concrets’’ d’Accra

2
La monnaie unique de la cedeao
La cinquième réunion de la ”Task Force” présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), s’est tenue le 21 février 2018 à Accra, République du Ghana.

Plusieurs engagements ont été pris au terme de la réunion, qui laissent espérer que la monnaie unique de la Cedeao sera certainement une réalité à l’échéance indiquée. A savoir, 2020. D’abord, c’est une nouvelle feuille de route qui a été adoptée, que les chefs d’État appellent feuille de route révisée.

Ce document, apprend-on, définit les différentes activités à exécuter pour parvenir au plus vite à la monnaie unique. Il précise également les échéances de mise en œuvre desdites activités, ainsi que les moyens à mobiliser à cet effet. Ce sont 10 programmes qui ont été retenus à l’issue de la rencontre d’Accra, et qui se déclinent en 35 activités. Tout ceci, chiffrés à environ 5 millions de dollars, soit, environ 2,6 milliards de Fcfa. Comme pour démontrer leur détermination à aller résolument vers cette union monétaire dans la sous-région ouest africaine, séance tenante, les chefs d’État, membres de la ”Task Force”, ont fait un tour de table [au cours de la réunion] pour instruire les uns et les autres sur la question de la mobilisation de ces ressources. Les institutions bancaires, et les banques centrales, notamment, ont été mises à contribution, y compris les États eux-mêmes. Et des engagements fermes ont été pris à ce sujet. C’est cela qui a fait dire au ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Koné, que « la feuille de route [révisée adoptée], confirme que la monnaie unique sera une réalité en 2020. Les activités contenues dans cette feuille de route sont couvertes financièrement. Il reste donc à les déployer ».

Par Linfodrome

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Dire que c’était une bonne chose serait faire dans les Mythologi€uropéenne$…

  2. La création de cette monnaie est une fumée pour tromper les africains.Les inquiétudes du Nigéria est fondé, le désengagement des pays qui utilisent le franc CFA au trésor Français. Car nos chef d’état francophone sont des indignes incapable peureux. Ils n’ont jamais le courage de couper le lien avec la France quitte a laisser leurs population dans la désolation la misère et la disgrâce. Donc mettre la fumée au yeux de leurs populations ils veulent pousser le Nigéria et le Ghana a rentrer dans cette chaîne colonial qui est l’élargissement du franc CFA aux autre pays anglophone. En comment peut on dire que cette monnaie soit fabriquer au Maroc alors que le Nigeria a elle seule pèse 70% du PIB de la cedeao. C’est pas le Président IBK, Alassane et Maky Sall qui pourra nous amener a l’indépendance monetaire des blancs qui ont la peau noir.

Comments are closed.