Prix des denrées : Le ministre du Commerce invite au respect des prix indicatifs plafonds

0

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, a animé le vendredi 8 avril dernier dans la salle de conférence de son département un point de presse pour faire le point de la situation des prix des denrées de première nécessité sur les marchés. En même temps donner un éclairage sur les prix indicatifs plafonds réglementés par l’Arrêté n°2022/0865/MIC-SG du 06 avril 2022. C’était en présence du Directeur général du Commerce, de la Concurrence et de la Consommation, Boukadary Doumbia.

Ce point de presse se situe dans le cadre des rencontres périodiques que le ministre bien voulu instituer depuis sa désignation à la tête du département en charge de l’Industrie et du Commerce. Il  se déroule dans un contexte marqué par la flambée des prix à travers le monde entier.

L’objectif de ce point de presse, selon le ministre Mahmoud Ould Mohamed n’est pas de polémiquer sur le phénomène de la hausse des prix, mais plutôt édifier les populations sur les causes des augmentations et les réponses apportées par le Gouvernement pour atténuer ses effets.

Afin de rendre accessibles aux populations les produits subventionnés, le ministre Mahmoud Ould Mohamed a rappelé que  son département a entrepris des consultations avec les principaux importateurs et les membres du Conseil national des prix pour la détermination des prix consensuels sur la base de l’analyse des structures des prix des produits subventionnés.

Ces consultations, selon lui, ont abouti à la signature des cahiers de charges déterminant les conditions d’importation et de distribution des produits exonérés.

Les prix indicatifs plafonds ont ainsi été réglementés par l’Arrêté n°2022/0865/MIC-SG du 06 avril 2022.

Prix indicatifs plafonds de vente en gros et en détail:: Ils se fixent comme suit: Riz brisure non parfumé 350 000 FCFA la tonne, 375 FCFA le kg;  Sucre local 23 000 FCFA le sac de 50kg, 500 FCFA le kg; Sucre importé 27 500 FCFA le sac de 50kg, 600 FCFA le kg; Huile locale 18 000 FCFA le bidon de 201itres, 1 000 FCFA le litre; Huile importée 22 000 FCFA le bidon de 201iltres,  1 200 FCFA le litre; Farine de blé 25 000 FCFA le sac de 50kg, 270 FCFA; Pain: la miche de 250g 135 FCFA ; la miche de 125g; Aliment bétail 9 000 FCFA le sac de 50 kg; Ciment local 105 000 FCFA la tonne; Ciment importé 115 000 FCFA la tonne

Pour s’assurer du respect de ces prix, selon le ministre, les brigades économiques de la DGCC appuyées par les forces de sécurité sont déployées quotidiennement sur les marchés pour sanctionner les auteurs d’éventuelles infractions à la réglementation. Le non-respect de ces prix est sanctionné conformément à la réglementation en vigueur, a mis en garde le ministre Mahmoud Ould Mohamed. Avant d’inviter les uns et les autres au respect du prix indicatifs plafonds.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here