Structures de gouvernance : La Bad renforce les capacités

0

Le ministre de l’Economie et des Finances M Alousseni Sanou et le Représentant Pays du Groupe du Groupe de la Bad, M. Adalbert Nshimyumuremyi ont procédé à la signature, le 24 novembre 2022, d’un accord de financement par lequel le Groupe de la Bad met à la disposition du Mali environ 5 milliards F CFA, sous forme de don, pour le financement du Projet d’Appui aux Structures de Gouvernance (PASG).

Ce projet a pour objectif de soutenir le renforcement des capacités du Mali dans le domaine de la gouvernance économique et financière afin de contribuer à la création d’un cadre global de gestion des finances publiques plus propice à la réduction de la corruption et l’accroissement des ressources internes du Gouvernement à travers le renforcement des capacités institutionnelles de l’administration publique.

La mise en œuvre du projet sera articulée autour de trois composantes qui suivent :

– la Composante I, qui prend en charge le Renforcement des capacités en matière de lutte contre la corruption, l’enrichissement et les flux financiers illicites ;

– la Composante II, qui est consacrée au Renforcement des capacités de contrôle de la dépense publique :

– Et la Composante III qui assure le Renforcement des capacités en mobilisation des ressources internes.

L’Unité de Gestion du Projet sera rattachée à la Cellule d’Appui à la Réforme des Finances Publiques (Carfip) tandis que l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (Oclei), la Cellule Nationale de Traitement des informations Financières (Centif), l’Inspection des Finances (IF), la Direction Nationale du Contrôle Financier (DNCF) et la Direction Générale des Impôts (DGI) constituent les structures concernées par sa mise en œuvre.

 

Mahamet Traoré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here