Dossier des passeports : Le peuple n’a que faire des bluffs !

1
Au Mali, obtenir un passeport relève du parcours du combattant
La longue file d’attente devant la police des frontières

Retirer le marché aux Canadiens pour le donner aux Français n’est certainement qu’une exigence de la France qui, comme l’a souligné un confrère, voit là le moyen idéal pour ficher les Maliens, comme elle le faisait déjà avec le CIGEM (Centre d’information et de Gestion des Migrations). Une autre trahison de ce régime.

H .K

 

IBK : «Je serai désormais impitoyable»

Ibrahim B. Keïta aurait dû simplement s’abstenir de tenir de tels propos. Si lui a été choisi par le peuple, c’était parce que ce peuple voyait en lui quelqu’un qui pouvait le sortir de sa détresse.  Mais seulement quelque trois mois à peine après son accession au pouvoir, le régime s’est montré le plus corruptible, avec des montants en jeu qui dépassent tous les records. Et c’est maintenant le Chef de l’Etat qui dit qu’il sera «désormais impitoyable». Le raisonnement est simple : on laisse d’abord les siens s’engraisser, ensuite on ferme le robinet. Non, Monsieur le Président, vous auriez dû être implacable dès la première seconde de votre arrivée au pouvoir. Bon, mieux vaut tard que jamais, dit-on. Espérons tout simplement que cette fois soit la bonne, ce à quoi l’histoire ne nous a pas habitués.

A.G

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.