Émission de faux tickets de péage : Le ministre en charge des Transports interpelé

8

Dans une correspondance dont nous avons pu nous procurer une copie, l’Association malienne de lutte contre la corruption et la délinquance financière (Amlcdf) interpelle le tout-nouveau ministre des Transports et des Infrastructures sur la problématique de faux tickets de péage qui continue de défrayer la chronique.

A l’entame, l’Association adresse ses vœux de pleine réussite dans la mission importante au tout-nouveau ministre des Transports et des Infrastructures. “Nous aurions aimé saluer votre arrivée dans ce département ministériel sans vous annoncer de mauvaises nouvelles. Mais, vous le savez Madame la Ministre, les indélicatesses deviennent la norme dans bon nombre de nos administrations”, peut-on lire dans la correspondance.

A en croire la correspondance, l’Association apporte des preuves d’utilisation de faux tickets de péage par des agents chargés du recouvrement dans les postes de péage. Et de poursuivre qu’il s’agit de trois tickets datés du 05 juin 2021.

Et de préciser que le premier, N°U1045450 sur fond bleu portant le cachet du poste de Konobougou qui semble être le seul conforme au ticket officiel avec le drapeau vert, jaune, rouge en bande et le sticker brillant. En ce qui concerne le deuxième, N°P1466252 sur fond jaune, délivré au poste de péage de Sienso, il ne porte ni sticker ni la bande tricolore (vert, jaune, rouge). Quant au troisième, N°U1324493, il ressemble à celui de Konobougou, sans le sticker et sans la mention du poste de péage.

Selon l’Association, après avoir fait ce constat, les employés ont avancé l’argument de la pénurie de tickets importés qui les obligent à utiliser les tickets fabriqués localement. Et d’ajouter que les agents des postes de péage ont dit qu’ils utilisent ces ” faux tickets ” en orientant la responsabilité sur l’État à travers les services du Trésor public.

“La délinquance financière est devenue structurelle et décomplexée. Il urge que vous réagissiez à ces dérives avec diligence. Nous souhaitons obtenir de vos services des informations sur les mesures arrêtées pour que cessent ces pratiques”, a conclu la correspondance.

                          Boubacar PAÏTAO

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. MANINKA 21 Juin 2021 at 15:24 ;

    ” … Le gouvernement a été formé le 11 juin 2021, au regard des dates inscrites sur ces tickets (05 juin), c’est pour dire que Madame le Ministre n’était pas encore membre du gouvernement, sur quelle base peut-on l’interpellée à ce stade…” …///…

    :
    Par ” INTERPELLER ” le Ministre…
    Il faudrait entendre ” ATTIRER ” l’attention du MINISTRE, il me semble… ?
    Elle n’était pas encore en poste au moment des faits.
    Les Agents savent donc qu’elle n’y est pour rien, s’il y a eu un laisser-aller ou manque de rigueur dans les SERVICES.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  2. Le gouvernement a été formé le 11 juin 2021, au regard des dates inscrites sur ces tickets (05 juin), c’est pour dire que Madame le Ministre n’était pas encore membre du gouvernement, sur quelle base peut-on l’interpellée à ce stade. Posez plutôt la question à son prédécesseur Makan Fily DABO.
    Boubacar PAÏTAPO, ne soyez pas parmi ces écervelés qui pullulent partout comme des champignons.

  3. A la date du 05 juin 2021, trois différents tickets délivrés par nos postes de péage;
    A part le ticket de konobougou, il semblerait qu’aucun n’est conforme, plus grave, le troisième ticket qui ne comporte ni Stickers, ni mention du poste de péage, ce ticket a été délivré par quel poste ?
    Celui de Sienso, depuis quand il y a eu rupture de ticket importé ? Combien de tickets made in mali ont été vendus depuis pour palier à la rupture, combien reste à vendre en attendant le ticket importé ?
    En attendant des réponses très claires à ces questions, nous sommes en droit de dire qu’il y a eu simultanéité dans la délivrance de bon et de tickets supposés parallèles en tout cas non conformes par le même service au delà des postes de péage;
    Maintenant, la pénurie peut elle justifier ces incohérences et pratiques ?
    Qu’ALLAH sauve les maliens . Amen….

  4. A la date du 05 juin 2021, trois différents tickets délivrés par par nos postes de péage;
    A part le ticket de konobougou, il semblerait qu’aucun n’est conforme, plus grave, le troisième ticket qui ne comporte ni Stickers, ni mention du poste de péage a été délivré par quel poste ?
    Celui de Sienso, depuis quand il y a eu rupture de ticket importé ? Combien de tickets made in mali ont été vendu depuis pour palier à la rupture, combien reste à vendre en attendant le ticket importé ?
    En attendant des réponses très claires à ces questions, nous sommes en droit de dire qu’il y a eu simultanéité dans la délivrance de bon et de tickets supposé parallèle en tout cas non conforme par le même service au delà des postes de péage;
    Maintenant, la pénurie peut elle justifier ces incohérences et pratiques ?
    Qu’ALLAH sauve les maliens.

  5. On ne croit a rien de ce que disent ces agents …tout le monde sait de quoi ils sont capables de faire pour gagner leur “part” …..
    C’est a l’état de mécaniser sa chose afin d’empêcher ce genre de vol facile ! A l’ère numérique je ne sait pas pour nos trainons avec du papier (tickets etc.. ) au lieu de carte magnétique rechargeables que chaque conducteur trace seulement en passant… etc..
    L’état malien est vraiment fort en gâchis de manque a gagner …sinon… Nin séra ni mbè la wa!

    • Tu a raison, il faut investir dans le numerique et meme a la douane et autres services de l’Etat et ainsi les vols finiront!

  6. ERRATUM ;

    ” … Émission de faux tickets de péage : Le ministre en charge des Transports interpelé…
    … Selon l’Association, après avoir fait ce constat, les employés ont avancé l’argument de la pénurie de tickets importés qui les obligent à utiliser les tickets fabriqués localement. Et d’ajouter que les agents des postes de péage ont dit qu’ils utilisent ces ” faux tickets ” en orientant la responsabilité sur l’État à travers les services du Trésor public.

    “La délinquance financière est devenue structurelle et décomplexée. Il urge que vous réagissiez à ces dérives avec diligence. Nous souhaitons obtenir de vos services des informations sur les mesures arrêtées pour que cessent ces pratiques”, a conclu la correspondance… ” …///…

    :
    Tout ça est important… !
    Mais j’espère qu’ils ne cherchent pas à distraire le Ministre pour détourner son attention de doter le pays d’infrastructures de Développement…
    On a besoins Routes praticables toutes saisons dans les Zones rurales. On a besoin de PONTS sur des Fleuves et sur des rivières dans les Zones rurales du pays.
    Il n’y a pas que les grandes Villes qui comptent.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  7. ” … Émission de faux tickets de péage : Le ministre en charge des Transports interpelé…
    … Selon l’Association, après avoir fait ce constat, les employés ont avancé l’argument de la pénurie de tickets importés qui les obligent à utiliser les tickets fabriqués localement. Et d’ajouter que les agents des postes de péage ont dit qu’ils utilisent ces ” faux tickets ” en orientant la responsabilité sur l’État à travers les services du Trésor public.

    “La délinquance financière est devenue structurelle et décomplexée. Il urge que vous réagissiez à ces dérives avec diligence. Nous souhaitons obtenir de vos services des informations sur les mesures arrêtées pour que cessent ces pratiques”, a conclu la correspondance… ” …///…

    :
    Tout ça est important… !
    Mais j’espère qu’ils cherchent à distraire le Ministre pour détourner son attention de doter le pays d’infrastructures de Développement…
    On a besoins Routes praticables toutes saisons dans les Zones rurales. On a besoin de PONTS sur des Fleuves et sur des rivières dans les Zones rurales du pays.
    Il n’y a pas que les grandes Villes qui comptent.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here