Dialoguer avec les djihadistes, pourquoi pas ?

19

Une première, le Président Ibrahim Boubacar Kéita a poussé de nouvelles dents de sagesse. Pour la première fois, a-t-il compris que la meilleure posture est celle de la volonté de son peuple ; sur la question du dialogue avec les djihadistes, malgré une opinion internationale défavorable. Après un refus historique consécutif à la conférence d’entente nationale, IBK prend enfin position pour le peuple malien représenté par l’assemblée de participants au dialogue national inclusif (DNI) du 14 au 22 décembre 2019 : « Nous avons au Mali tenté la gageure d’un dialogue national inclusif et, parmi nos recommandations, il y a cet aspect-là. Pourquoi ne pas essayer le contact avec ceux-là, dont nous savons qu’ils tirent les ficelles de la situation au Mali ? ». Pourquoi pas, puisque l’Algérie respire aujourd’hui la concorde nationale, après être venue de loin, de la terreur qui était visible au quotidien et que « personne ne pensait qu’il était possible que des voies puissent s’ouvrir », se rappelle IBK. Pourquoi pas si des négociations ont pu avoir lieu avec des extrémistes en Afghanistan et ailleurs?

Demandez lui si l’on peut appeler à la mobilisation contre le terrorisme tout en se disant prêt à parler avec les terroristes, comme l’ont fait les journalistes de RFI et France 24, lors de cette interview exclusive, le 10 février à Addis-Abeba, le Président IBK reste droit dans ses bottes : « Ce n’est pas du tout antinomique… j’ai un devoir aujourd’hui et la mission de créer tous les espaces possibles et de tout faire pour que, par un biais ou un autre, on puisse parvenir à quelque apaisement que ce soit». IBK réceptif à la comptabilité macabre trouve le nombre aujourd’hui de morts au Sahel, « exponentiel ». Il est temps que certaines voies soient explorées, s’est il résolu. Les interlocuteurs visés, à savoir Iyad Ag Ghaly du GSIM , Amadou Koufa, chef de la Katiba Macina, et possiblement Adnane Abou Walid al-Sahraoui de l’Etat islamique dans le grand Sahara, seront-ils sur la même longueur d’onde que le Haut représentant (Dioncounda Traoré) du Président de la République ? Le but de cette ultime entreprise est de dénicher dans leur entourage, tel être sensible à un discours de raison, au moment où la mobilisation qui est faite au plan africain et au plan mondial, les chances de prospérer dans la voie du terrorisme sont assez réduites. Le retour de l’armée malienne à Kidal, le vendredi prochain ; le renforcement des forces françaises de Barkhane d’un nouveau contingent de 600 militaires, et l’envoi par les Etats-Unis, les prochains jours d’un envoyé spécial pour le Sahel, se précisent.

B. Daou

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Cher amis, dialoguer n est pas une faiblesse, mais c est pour mieux comprendre ses adversaires.
    C est toujours bon de negocier. Meme les USA en tant que grande puissance n exclut pas la possibilite de dialogue avec les djihadistes. Le president Obama l ‘a dit, et Trump l’a confirme meme hier. Pourqoi, dans nos pays pauvres nous considerons le dialogue comme une faiblesse.
    J encourage le president IBK a engager le dialogue.

  2. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    Pour répondre à vos questions.
    1. Nous n’allons pas demander à nos compatriotes devenus terroristes qu’ils chassent leurs frères expatriés. En ce qui les concerne, nous voulons tout simplement qu’ils reviennent à la raison et arrêtent de tuer leurs concitoyens, voire leurs parents. Le reste, c’est le travail des forces de défense et de sécurité.

    2. Il n’y a aucune raison de croire que les djihadistes n’accepteront pas la laïcité du Mali, puisque ces djihadistes sont nés et grandi dans un Mali laïque.
    3. À mon avis, ce sont des points qui peuvent être négociés…
    4. Vous n’avez pas besoin de connaître toutes les pièces de votre voiture pour pouvoir la contrôler/conduire…
    5. Si la décision a été prise seulement dans un conseil des ministres de 3 heures, nous aurions certainement plus à craindre. La vérité est que nous avons ouvert notre pays à toutes sortes d’aides internationales pendant 7 ans pour nous assister à retrouver la paix, mais les choses s’empirent tous les jours…
    Allons-nous rester les bras croisés assister quotidiennement aux massacres au sein de nos populations, parce que nos décisions risqueraient de frustrer certains de nos “amis” ? Soyons un peu réalistes!

    Négocier avec les terroristes ne signifie pas la fin de la lutte antiterroriste…

  3. Dialoguer avec les terroristes? Sur quelle base? Sommes – nous prêts, comme lors de la signature de l’accord d’Alger, à baisser la culotte pour des illuminés qui n’ont que le dinar des saoudiens comme foi?
    Sommes – nous prêts à renoncer aux principes de laïcité, de forme républicaine du pays, de démocratie chèrement acquise et d’intégrité du territoire nationale? Décidément, tous ceux qui ont été tués après 2012 par Iyad et ses pestiférés l’ont été pour rien!
    Je suis musulman pratiquant mais refuse la soumission par les armes de toute doctrine fusse – t- elle considérée comme valeur musulmane. Si le peuple malien avait, dans sa majorité, réclamé la charia, je serai parmi les meilleurs adeptes. Mais si un semblable (un humain) veut me l’imposer parce qu’il détient des armes, il me fera rejoindre par dernière demeure.

  4. L ’ETAT DU MALI AU TEMPS D ATT
    & L’INSTRUMENTALISATION DES SERVICES DE L’ETAT POUR LE COMPTE DE STRUCTURES PARAETATIQUES QUE SONT LA BHM SA ET L’ACI.
    Constat :
    L’instrumentalisation des services de l’Etat du Mali n’ a eu qu’un seul but, celui de précipiter une expropriation déguisée de notre société des Halles de Bamako et de ses terrains sis à ACI Hamdallaye et à Souleymanebougou.
    Comment :
    En travestissant la vérité des faits et conclusions à tirer d’écritures bancaires de BHM SA mandataire de notre societe – Par le non traitement de dizaines de plaintes, – Par l’usage de passe-droit, – Par le viol des textes des impôts , – Par l’interprétation abusive et approximative de textes de Loi , – Par des escroqueries à jugements , – Par des dénis de justice, – Par des mesures conservatoires sans fondements juridiques , – Par le non respect des obligations prises
    Les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT
    C est au dossier déposé a ces fins en partie le 19 octobre 2010 , qu a enfin répondu la CCJA , en rendant son arret 068 le 14 mars 2019 . LA CCJA a en tout condamné la BMS SA ( remplaçant la BHM SA) a nous payer 23 milliards au 14 mars 2019 –

  5. Cette négociation est une posture politicienne , donner le sentiment qu’on est à l’écoute de tout le monde , puisque c’est une frange de la population qui le demande , alors pourquoi ne pas essayer ? Amadou koufa et Iyad ghaly ne sont que des franchisés de cette multinationale de violence meurtrière . Le terrorisme islamiste ne fonctionne pas sur des sentiments d’appartenance au groupe d’une nation , ce son idéologie qui est le plus déterminant . Ça plus de deux siècles que l’idéologie islamiste saoudien rêve d’avoir un contrôle universel de l’islam grâce à sa mane pétrolière , une fois qu’on a compris ça , j’ai envie de dire à nôtre cher président qu’on ne se cache pas derrière un buffle pour tuer deux lapins . Tout le sait que le financement de ce terrorisme est hors de porter de ces deux franchisés , ils tombent demain ,ils aussitôt remplacés .

  6. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    J’ai regardé l’intégralité de l’interview sur internet. Le vieux IBK a parfaitement raison d’opter publiquement pour cette option de dialogue avec Amadou Koufa et Iyad Ag Ghali. Je regrette surtout le fait que le régime ait auparavant démenti cette même information à Bamako pour aller ensuite la confirmer à Addis Abeba. C’est une incohérence inadmissible.
    Le MALI appartient aux MALIENS et la voix du PEUPLE MALIEN doit primer sur toute autre quant à l’avenir du MALI.
    Pourquoi le dialogue avec ces individus serait impossible, pendant que nous déroulons le tapis rouge pour leurs frères de sang et d’armes de la CMA ? Ça n’a tout simplement pas de sens!
    Ça fait 7 longues années que nos populations meurent gratuitement… Nous avons fait appel à la France pour nous sauver. Le résultat est un désastre humanitaire pour notre pays, et maintenant pour le Burkina Faso et le Niger. Comme une malédiction qui s’abat sur nos populations locales non Touareg, lesquelles se font quotidiennement massacrer sous les yeux et les barbes des troupes françaises et celles de la MINUSMA. C’est très triste que certains de nos compatriotes n’y voient aucun problème, pour la simple raison qu’ils vivent loin des villages dévastés par ces attaques terroristes quotidiennes.

    Amadou Koufa et Iyad Ag Ghali sont certainement des terroristes connus, voire recherchés à l’international. Si un quelconque pays ou individu se sent capable de les neutraliser, il aurait toutes les bénédictions du peuple MALIEN à le faire. Notre ultime objectif est d’arrêter totalement ou partiellement ce tragique bain de sang chez nous.

    • J’ai regarde’ la meme interview a’ deux reprises mais j’ai toujours les quesions suivantes qui demandent des reponses:
      1- Pensez-vous vraiment que les djihadistes maliens vont accepter a’ ce qu’on renvoie les autres djihadistes d’ autres nationalite’s du Mali? Quels roles joueront les djihadistes etrangers dans ces negociations?
      2- Est-ce que les djihadistes accepteront la laicite’ du Mali?
      3- Est-ce que les djihadistes accepteront de reconnaitre les institutions de la republique et les lois en vigueur au Mali?
      4- Est-ce qu’on sait exactement les djihadistes avec lesquels on veut negocier?
      5- Est-ce que ce dialogue n’engendrera pas des frustrations au niveau des relations entre le Mali et les pays freres et ami et les organisations internationales qui l’on supporte’ pour faire face a’ la crise?
      Nous savons qu’Iyad travaille pour un pays voisin du Mali bien connu qui est tres hostile a’ la presence des militaires francais au Mali. Therefore, est-ce qu’il exigera le depart des forces francaises du Mali?
      Est-ce qu’on va arreter toutes les hostilite’s durant les negociations?
      Qu’allons-nous faire si durant les negociations, il y a des tueries?
      Mes amis, faites tres attention! POUR LE MOMENT, JE NE VOIS PAS DE RAISON VALABLE POUR NEGOCIER AVEC CES CRIMINELS!!!!!!
      WHAT ARE YOU WILLING TO GIVE UP TO HAVE PEACE WITH THESE CRIMINALS?????????

  7. ET AUJOURD HUI SUR ECHOS MEDIAS DU MARDI 11 FEVRIER 2020 :
    UN GRAND TITRE ..
    MALI : DE NOUVEAUX SCANDALES GUETTENT LA BMS SA …

    A LIRE ABSOLUMENT …CAR MAINTENANT SI L ON SAIT A PEU PRES DE QUI VENAIENT OU QUI PROTEGEAIT PLUTOT LES COUPS QUE L ON NOUS A PORTES ..MAINTENANT IL EST TEMPS D EN PARLER …CAR ATT NE PEUT PLUS SE CACHER !

  8. Comme son intégrité territoriale , le Mali doit assumer sa tradition culturelle et historique qui n’est pas antinomique des valeurs de l’islam qu’on a connu , ouverture et tolérance , cette négociation avec les djihadistes est voué l’échec parce que nous n’avons rien à offrir ni à céder de nos principes

    • Doux reves Madou, notre culture et nos traditions n’ont rien a voir avec l’Islam tout ce que nous savons c’est que l’Empire du Ghana a ete detruit par les Almoravides et que l’Empire du Songhoi a ete lui aussi detruit par les Arabo-Berberes. Nous n’avons rien a faire avec ces cultures barbariques qui sont derriere l’Islam qui n’est pas une religion de paix, d’inclusion ou de tolerance. Tu peux le nier mais ces djihadistes representent l’Islam!

  9. Kinguiranke
    “La compréhension de cette explication exige qu’on ait un ESPRIT RÉPUBLICAIN”
    C’est l’esprit républicain qui te manque.
    On n’est pas sur la même planète tout comme beaucoup de nos compatriotes qui,au lieu de chercher à comprendre les hommes brillants, se lancent dans des diatribes qui finissent par les déshonorer.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue

    • sangare, tu me fais vraiment pitie ici car tu veux defendre l’indefendable, je connais Tieblen depuis Nioro du Sahel, des l’ecole primaire et il n’est pas brillant et comme Omar le fou Mariko, il est tres opportuniste et c’est tout et surtout il faut se rappeler que quand on est Republicain on s’associe pas a Boua le ventru IBK, c’est la faute du Petit Monsieur et il a paye et va payer d’autres prix encore!

  10. sangare meme le roi MADUDIT de segou et le digne fils de wuruwayes commence a voir la Lumiere! Tu me fais pitie en tenant un language aussi vide que ce post!

  11. J’ai lu l’interview du president IBK. J’attends toujours que les partisans du dialogue nous disent specifiquement ce qu’on va dialoguer avec les djihadistes!!!! Iyad et Kouffa sont tous deux sur la liste noire des grands decideurs. JE SUIS CONTRE LE DIALOGUE AVEC CES DEUX GRANDS CRIMINELS QUI SONT A’ L’ORIGINE DES CENTAINES DE MORTS ET DES CENTAINES DE MILLIERS DE DEPLACE’S!!!!!!!!!!!!!!! Ce qui s’est passe’ entre le MNLA et les djihadistes au niveau des 3 regions du nord, peut tres bien se passer entre le gouvernement national malien et les memes djihadistes au niveau national. JE CONSEILLE VIVEMENT AU PRESIDENT IBK DE RENVOYER DE SON GOUVERNEMENT ET DE SON ENTOURAGE TOUTES LES PERSONNES QUI LUI CONSEILLENT CETTE MAUVAISE VOIE! JE SUIS A’ 100% SURE QUE SI ON NE FAIT PAS MARCHE ARRIERE, LE MALI CONNAITRA DES CONSEQUENCES PIRES QUE CELLES CONNUES PAR LA SYRIE. LE MALIKISTAN SERA NE’ ET TOUT LE BOMBE VIENDRA BOMBARDER NOTRE FASO! NOS CENTAINES DE MILLIERS DE MORTS ET NOS MILLIONS DE REFUGIE’S SERONT UNE REALITE’!!!!!!!!
    President IBK, si vous etes fatigue’, il faut passer la main a’ quelqu’un a’ qui vous faites confiance MAIS IL NE FAUT PAS DIALOGUER AVEC CES CRIMINELS CAR LES CONSEQUENCES NE SONT PAS BONNES POUR LE MALI!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!

  12. Kinguiranke
    Il faut avoir l’esprit républicain pour comprendre TIEBILE DRAME.
    Le président du PARENA TIEBILE DRAME est différent du ministre des affaires étrangères TIEBILE DRAME.
    Le président du PARENA TIEBILE DRAME est le premier à prôner la négociation avec les jihadistes maliens.
    Le ministre des affaires TIEBILE DRAME exécute les décisions du gouvernement inspirées par le président de la république IBK.
    C’est le ministre des affaires étrangères TIEBILE DRAME qui a contesté la décision de DIONCOUNDA TRAORÉ de négocier avec les jihadistes maliens car ce n’est pas encore la position du gouvernement, même si le président du PARENA TIEBILE DRAME était pour.
    Qu’Ibk décide de négocier avec les jihadistes maliens est le résultat d’un effort de persuasion du président du PARENA TIEBILE DRAME à ramener tout le monde à sa conviction exprimée depuis l’opposition.
    Maintenant le ministre des affaires étrangères TIEBILE DRAME peut en faire la ligne directrice du gouvernement.
    Le ministre des affaires étrangères TIEBILE DRAME partage enfin la conviction du président du PARENA TIEBILE DRAME.
    La compréhension de cette explication exige qu’on ait un ESPRIT RÉPUBLICAIN.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • sangare tu me fais pitie car il n’y a pas deux Tieblen et on ne peut pas avoir deux Tieblen, et il n’est pas le seul republicain, tu peux dire tout ce que tu veux mais la verite est tetue et elle reste. Tieblen a dit ce qu’il a dit en contredisant haut et fort Diouncounda Traore de maniere ouverte et sans respect alors il a ete mis a cote par Boua le ventru IBK, comme un torchon et c’est tout, tu n’as que tes deux yeux pour pleurer. Moi a la place de Tieblen j’allais prendre mes affaires et dire au revoir a Boua le ventru IBK car Tieblen a perdu toute legitimite et tout respect dans ce gouvernement de Boua le ventru IBK, au Mali et sur le plan international.

  13. Daou tu viens pour sauver le Petit Monsieur, dommage, vas-y lire ses declarations recentes contre les positions de Diouncounda Traore

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here