Edito : les signataires comploteurs

3

On ne s’en cache plus, on ne s’en prive plus dans le processus de trahison nationale. Le complot inter malien, ficelé depuis l’Algérie, continue à étaler ses points cachés. L’Etat ne respire pas à kidal, même si El Hadji Bourama laisse ses ministres essayer, c’est contre lui que le complot se joue.

L’homme de poigne a-t-il compris qu’il faut se faire trimballer parfois ? En tout cas, c’est ce qui se constate. Permettre aux belligérants de satisfaire à leurs humeurs, y compris au-dessus de République. Des autorités qui reculent facilement après des décisions actées ? Cela n’est synonyme de garantie.

Avec la majorité parlementaire à sa solde, le gouvernement s’est tout permis. Tâtonnement, violation et rectification, on aura tout vu. Les groupes armés tirent leurs forces de la passivité gouvernementale. Après avoir forcé les motifs qui doivent concourir à la paix, le retour de la manivelle s’est avéré fracassant.

Le théâtre de Baba Akhib Haïdara à la prochaine conference d’entente nationale incertaine.

ABC

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. UN AUTRE CISSE FAIT SON ENTREE CATASTROPHIQUE DANS LE CLUB CISSE=HAIDARA=DEBILISATEURS =MALHONNETES

  2. ABC EST ENCORE VIVANT. TU NOUS AS FAIT CROIRE QUE TU ALLAIS MOURIR BIENTÔT APRÈS AVOIR MENTI SUR LE PAN

Comments are closed.