Edito: Une armée défensive et non offensive

1

Le Mali est très vaste et difficile à sécuriser. Vous pouvez marcher parfois 200 à 300 km entre les villes et villages sans la trace d’un seul agent de sécurité. A vrai dire, le Mali n’a pas tous les moyens humains, financiers et matériels pour sécuriser même ses frontières encore moins l’ensemble de son territoire. Il faudra 20 fois les effectifs actuels de tous les corps et services de sécurité pour sécuriser le Mali. En un mot, pour les 1.241.000 km² et notre population qui avoisine les 20 millions d’habitants, il nous faut 2 à 3 millions agents de forces de sécurité. Ce qui demande des années de recrutement, de formation, de salaires et d’équipements militaires et d’infrastructures. Ce rêve est encore loin car, le Mali manque d’argent pour y faire face. Voilà pourquoi notre armée n’est pas présente sur tout le territoire. Est-ce cette insuffisance de militaires qui explique le fait que notre armée soit clouée dans les camps et postes de sécurité pour attendre les attaques ?

Pourquoi les patrouilles militaires dans les zones terroristes, au lieu d’être quotidiennes, sont périodes ?
Pourquoi notre armée n’est-elle pas offensive?

Les équipements militaires sont acquis et même si des efforts restent à faire, notre armée n’est plus démunie. Hormis ceux défectueux, nous avons aujourd’hui 6 hélicoptères de combat en bon état et acquis des véhicules blindés et des armes sophistiquées avec des cargaisons de munitions. La preuve est celles remportées par les terroristes à Boulkessi. Alors, les accusations sans fondement faites à ATT (pas d’armes, pas de munitions, pas de gilets) ne peuvent plus tenir aujourd’hui. Alors, il faut remettre en cause notre stratégie militaire et demander un soutien à tous les Etats voisins qui sont impliqués sans cette crise, ne serait-ce qu’ils sécurisent leurs frontières pour ne pas laisser passer les terroristes.

Nos hommes doivent se mobiliser davantage, ne pas se cantonner et s’appuyer sur les populations des villages pour réussir cette guerre. Aussi, l’armée doit-elle assurer la sécurité des populations qui les soutiennent et qui sont en proie aux tueries des terroristes.
Seydou Oumar Traoré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Monsieur le journaliste avec tout le respect que je vous dois allez y vous informer car en allant sur ce ratio il faudrait 10 millions de militaires pour la rdc,une vingtaine de millions de soldats pour les USA.
    Oui le mali à une armée défensive fruit des premiers accords de paix signés durant la transition.
    Des gens se disant stratèges ont fait croire que cette posture défensive était le mauvais choix du ministre de la defense dalors mettant de côté les différents accords et leurs obligations.
    Notre armée par contre a les droits de riposte et de poursuite.
    on a pas besoin de 2 millions de soldats ,gendarmes et policiers pour sécuriser le pays,surveiller ses frontières,sécuriser ses camps militaires,ses convois mais juste moins de 3% du budget de la loi de programmation militaire durant 4 ans pour mettre en oeuvre un tel projet dont la mise en oeuvre n excède pas 6 a 8 mois.
    Ce qui manque,c est la volonté,l amour du pays et le souci d épargner la vie a des soldats victime d embuscades d attaques par surprise faute d équipements adéquats ,a des civils victimes de mines ,de vols et de massacres.
    le president ibk a consenti le plus gros sacrifice financier pour équiper notre armée,le mali s en souviendra un jour et cet hommage lui sera rendu un jour qu importe ce qui sera fait de cet argent.
    le mal du mal c est le malien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here