En un mot : Pourquoi Bilal Ag Acherif ne vient pas à Bamako

10

A en croire nos confrères de Jeune Afrique mieux introduits à Koulouba que les journalistes maliens, le chef de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Bilal Ag Acherif, faisait partie des personnalités invitées à Paris à l’occasion de la visite d’Etat du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, au cours de laquelle s’est tenue la conférence sur la reconstruction du Mali organisée au siège de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Son déplacement a été agrée par tout le monde à commencer par la France, le gouvernement et surtout la Minusma  onusienne qui devait le transporter à bord d’avion spécial jusqu’à Bamako.

Alors qu’il avait donné son accord de principe pour cet itinéraire, Ag Acherif a finalement refusé de venir avant d’exiger qu’un avion pour Niamey soit spécialement affrété à son intention. Une demande jugée inacceptable et rejetée par toutes les parties. Cette volte-face de ce rebelle venu de la Libye, qui croyait dur comme fer au projet de création d’un Etat touareg, ne saurait étonner puisqu’il refuse toujours de se rendre à Bamako et fait partie de ceux qui torpillent l’accord de paix à Kidal. D’ailleurs, si le chef des combattants de la CMA, Ag Najim, installé à Tunis depuis plusieurs mois, l’avait suivi, il allait lancer un nouveau mouvement rebelle. On craint qu’il ne s’allie désormais à Iyad Ag Ghaly qui veut mettre en échec la sortie de crise.

DAK

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi voulez – vous que ce chef rebelle (Bilal Ag Acharif) se jette dans la gueule du loup? Vous voulez qu'il se livre à ses ennemis. Il ne doit pas passer à Bamako sans une assurance qu'il ne sera pas inquité. Il peut passer par Alger, Dakar,Rabat, N'Djamena ou Nouakchott. Mais, Bamako maintenant ce serait "imprudent".

  2. Pourquoi DAK n’est pas a’ KIDAL?
    Nous savons pourquoi ygu est a’ NY!!!
    C’EST L’ABSENCE DE MOUSSA AG QUI NOUS INQUIETE!!!

  3. D. A. K mon président n’a rien à foutre à Bamako. 😀 😀

  4. Dak…si vous voulez le voir à Bamako coute que coute, il faut aller le chercher. Si cet batracien, pardon ce wawadien se sent à l’aise à Kidal, tant mieux car Kidal fait parti d……… 😀 😀 😀 😀 😀

  5. DAK, crois-tu vraiment que le gars ne se considere pas comme “President”? Le reveil sera dur, mais pour qui? Les Maliens ou les “zazawaiens”? c’est la la vraie question.

  6. DE TOUTE EVIDENCE, IL APPARAIT QUE MALIWEB N’A PAS SEULEMENT MODIFIE SA PRESENTATION, MAIS AUSSI SON IMPARTIALITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! 👿 👿

    COMME PLUSIEURS AUTRES INTERNAUTES VIENNENT DE LE FAIRE REMARQUER, MALIWEB SE MET (ou se remet !) A PRATIQUER UNE CENSURE TOTALEMENT ARBITRAIRE ET SE PERMET DE BLOQUER LES COMMENTAIRES QUI N’ONT PAS LA CHANCE DE LEUR PLAIRE, Y COMPRIS QUAND CEUX-CI SONT FORMULES DE LA FACON LA PLUS CORRECTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 👿 👿 👿 👿 👿

    SI CETTE NOUVELLE TENDANCE DEVAIT SE CONFIRMER, JE PENSE QUE MALIWEB CONSTERA TRES VITE QUE D’AUTRES FORUM SONT A NOTRE DISPOSITION, ET QUI EUX, SAVENT RESPECTER LA NOTION ESSENTIELLE DE…………….. LIBRE EXPRESSION ! 8) 8) 8)

    A bon entendeur, salut.

    • NFP bonjour. Vive l’anonymat 😆 😆 😆 😆 Mais la République vaincra

      VIVE LA REPUBLIQUE

  7. Comprenez que Satan ne voudra jamais la paix !!! Il rejoindra l’enfer de façon dramatique, lui et Iyad

  8. “En un mot : Pourquoi Bilal Ag Acherif ne vient pas à Bamako”
    Par L’Indicateur du Renouveau

    – Bilal Ag Acherif doit être certainement sous la pression ou la protection de Iyad A Ghali…

    – Puisque c’est un secret de polichinelle qu’ Iyad Ag Ghali a été tjrs contre ces négociations en Alger et son apparution médiatique ces derniers jours en est une preuve. Et le même secret dévoile rappelle qu’ Ag Acherif et Iyad Ag Ghali soufflent toujours dans la même direction depuis les attaques de janvier 2012 au Nord du pays! Preuve de ce lien qui a à son tour toujours plané sur tout ce qui fut entrepris après comme processus de paix, d’unité nationale…!

    – Le grand projet de Bilal, c’est cette soif du pouvoir, de devenir “président de la Republique”, à défaut occuper un rang et un traitement de ce nom, comme il en fut en son temps lorsqu’il s’accapara carrément avec son mouvement du gouvernorat de Gao. Même s’ils en sont fait délogés après par le Mujao, le symbole reste important!
    Le symbole, il le reste encore à Kidal!

Comments are closed.