8ème conférence islamique des ministres de l’enseignement supérieur : Pour améliorer la qualité de l’éducation

«Enseignement supérieur: qualité et adéquation». C’est le thème de la huitième Conférence Islamique des Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ouvert le 14 novembre 2016, au Palais des Sports Salimata Maiga, par le premier ministre Modibo Kéita.

0

«Enseignement supérieur: qualité et adéquation». C’est le thème de la huitième Conférence Islamique des Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ouvert le 14 novembre 2016, au Palais des Sports Salimata Maiga, par le premier ministre Modibo Kéita. C’était en présence  du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali, le Pr Assétou Founé Samaké Migan, du directeur général de l’Organisation Islamique pour l’Education, les sciences et culture (Isesco), initiatrice de la conférence, (Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, le secrétaire général adjoint pour les sciences et la technologie, Muhammad Naeem Khan, Dr Jamilla El Mossali, présidente de la 7ème session de la conférence islamique des ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le représentant du Maire de la CIV de Bamako, etc.

Cette 8ème conférence sera marquée par une table ronde ministérielle sur les technologies modernes pour le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette table visera les objectifs suivants : échanger des idées et informations sur l’application des nouvelles technologies modernes pour la promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; discuter de la possibilité de partager l’information en nuage entre les Etats membres ; explorer la possibilité de promouvoir l’enseignement supérieur en matière de sciences et de technologie dans les Etats membres de l’OCI en utilisant les Mocs ; explorer les possibilités de communication et renforcer la coopération et la collaboration entre les Etats membres en vue de partager les avantages, tirer profit des autres expériences et soutenir l’excellence dans l’enseignement supérieur et la recherche. «Cette conférence fera de l’éducation le moteur du développement  du Mali. J’ose espérer que la conférence touche du doigt les problèmes auxquels le système éducatif malien est confronté », a indiqué le représentant du Maire de la CIV.

Le premier ministre Modibo Kéita, a souhaité la bienvenue à toutes les hautes personnalités pétries de la science et de la technologie qui dirigent l’Isesco. «C’est une fierté pour le Mali d’abriter une telle rencontre à un moment difficile de son histoire.

Le Mali fonde beaucoup d’espoir sur la solidarité, le triomphe de la paix », indique le Premier Ministre. Avant de recevoir des mains du directeur de l’Isesco l’Ecusson d’or de la conférence.  Plusieurs autres distinctions ont été faites dont celle des prix de l’Isesco en sciences et technologies pour 2016 (remis chaque deux ans) en Biologie, en chimie, en géologie, en mathématique, en physique, et technologie. Rappelons depuis 2000 l’Isesco tient sa conférence.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER