Education : Le SYNEFCT en grève les 26 et 27 février 2015

1

En effet, dans ledit préavis de grève, le synefct lève le voile entre autres sur le cahier de doléances du congrès constitutif du 21 juillet 2013 ; la non application de certains points du procès-verbal de conciliation du 2 février 2014 ; les recommandations des missions à l’intérieur du pays ; des retards constants dans la signature des arrêtés et décisions. De ce fait, le Synefct exige la validation immédiate des numéros matricules nationaux des fonctionnaires des collectivités; l’opérationnalisation immédiate du nouveau logiciel des fonctionnaires des collectivités; la rectification de la date d’effet de l’arrêté numéro 2014-3399/MDV-SG du 24 Novembre 2014 portant titularisation des Ct7conformément à la loi numéro 2005-164-PRM du 06 avril 2005; l’adoption immédiate de la loi relue de la fonction publique des collectivités; l’avancement des enseignants  fonctionnaires des collectivités (Ct 7). En plus, le syndicat national des enseignants des collectivités réclame l’accélération du processus de validation des services auxiliaires, l’arrêt immédiat de la passerelle de la fonction publique de l’Etat à la fonction publique des collectivités; la création de la direction national de la fonction publique des collectivités; le paiement immédiat de tous les rappels de hiérarchisation, d’intégration, d’avancement, de prime de direction; l’accélération du processus d’intégration dans les deux fonctions publiques; la signature immédiate des arrêtés de rappel en activité des enseignants en fin de formation et leu reclassement; la signature sans délai des arrêtés de radiation des camarades décédés; l’intégration des enseignants des écoles communautaires; la signature des décisions  et arrêtés de hiérarchisation, de correction d’indice, de l’Etat civil et des numéros matricules. «Le syndicat n’entend plus croiser les bras et regarder ses doléances dormir dans les tiroirs des autorités du pays. Raison pour laquelle, le syndicat a décidé de sortir du silence avec ces séries de points de revendications cités dessus», a déclaré le secrétaire général Boubacar Paitao. Cette grève annoncée se joint à la grève de non évaluation de la coordination nationale des enseignants du secondaire (Coses), déclenchée depuis le 10 décembre dernier.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Courage enseignants (es) du Mali de tous les cycles .Je pense que l’État aura à present un poids sur la conscience de songer aux enseignants du Mali.

Comments are closed.