Montagne d’ordures de Lafiabougou : Les acteurs de la Commune IV s’activent pour dégager des solutions définitives

1
Assainissement de la ville de Bamako : Le ministre Ousmane Koné lance la machine contre l'insalubrité
ordure à Bamako

Sur l’initiative de la société civile de la commune IV, les acteurs de la commune notamment Société civile, Groupement d’intérêt économique (GIE), Mairie et responsables des associations se sont rencontrés, le jeudi 15 septembre 2016, à la Mairie de la commune IV,  pour échanger. Afin de trouver une solution définitive à ce problème crucial qui préoccupe les populations. Cette rencontre, faut-il le préciser, concerne à titre principal les dépôts d’ordures de Lafiabougou.

La rencontre était dirigée par M. Siriman Bathily, maire de la commune IV. Il était accompagné de l’honorable N’doula Thiam, élu de la commune IV ; de M. Bocar Tabouré, président de la société civile de la commune IV et du 3ème adjoint au maire.

Les responsables des associations et des groupements d’intérêt économique, ont tous pris d’assaut la salle de conférence de la Mairie pour évoquer leur ras-le-bol, et faire ensuite des propositions. Au cours des échanges, il a été convenu de mettre en place une commission, qui sera accompagnée de la Mairie et de l’honorable N’Doula Thiam, afin de pouvoir ramasser toutes les ordures.

Pour le maire, Siriman Bathily, cette initiative n’est pas du maire, mais elle émane de la société civile de la commune IV. Comme d’habitude, à chaque fois qu’un problème crucial se présente, on se rencontre pour échanger,  afin de résoudre ce problème. C’est pour cela que les acteurs de la commune sont toujours parvenus à trouver des solutions à beaucoup de problèmes.

Le maire a ajouté que depuis un certain temps, la Mairie est à pied d’œuvre pour cette situation, en frappant toutes les portes sans succès. C’est partant de cela que la société civile de la commune a pris l’initiative de s’impliquer pour l’assainissement de la commune IV. «Cette rencontre est assortie de la création d’une commission qui sera appuyée par nous, les élus de la comme IV, notamment le maire et l’honorable député», a-t-il, expliqué. Ce qu’il faille savoir, dit-il, c’est que ce dépôt est du ressort du district, mais les populations ne voient que la Mairie. Avant de souligner que la population a raison d’accuser la Mairie ; car ce dépôt est situé en commune IV. Alors pour cela, on ne peut pas rester bras croisé. Ensemble, nous allons nous unir pour demander aux plus hautes autorités de nous aider pour mettre fin à cette situation qui nous préoccupe énormément ».

L’honorable N’Doula a rebondi dans le même sens en disant que c’est l’union qui fait la force. Pour lui, ce dépôt d’ordures constitue une grave menace pour les populations de la commune. A titre d’exemple, nous avons appris tout récemment que les déchets d’ordures ont fait une dizaine de victime dans un pays de la sous-région. Ce qui nous interpelle tous, acteurs de la société civile,  mairies voire les plus hautes autorités. « Nous ne pouvons pas restés les bras croisés sans apporter quelque chose pour empêcher cette menace qui plane », a-t-il martelé. Pour l’honorable, personne ne sait les conséquences de ces ordures sur les générations futures.

Drissa KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. “Les acteurs de la Commune IV s’activent pour dégager des solutions définitives”

    Pourquoi ne pas plutôt s’activer à dégager… LA MONTAGNE D’ORDURES?

Comments are closed.