Adultère à Bamako : Il surprend sa femme en pleine bacchanale

    16

    Dans l’après-midi du jeudi 12 mars 2012, un homme qui partait voir l’un de ses amis dans les environs du quartier Bozola fut surpris de voir sa femme garer sa moto sur un parking pour ensuite rentrer dans une grosse cylindrée qui l’attendait à côté. Le mari qui n’en revenait pas de voir sa femme dans cette situation, a garé sa voiture dans un coin pour monter la garde. Ce n’est qu’après deux heures d’attente que la femme fut ramenée par son amant pour reprendre sa moto. Mais son mari était là,  planté dans un coin, pour prendre sa femme frivole la main dans le sac. Elle fut surprise de voir son mari cocu qui l’attendait pour lui signifier le flagrant délit. De quelle façon sort-elle de la maison pour s’adonner à la débauche ? En tout cas, tous les jours appartiennent au voleur sauf un qui revient au propriétaire.

    Produits bouleversants
    Une prostituée rend l’âme au cours des ébats
    C’est arrivé dans la nuit du 10 au 11 avril 2012 dans une chambre de passe située au cœur de l’Aci 2000. Une prostituée d’origine guinéenne a rendu l’âme au cours des ébats avec son client occasionnel. Selon nos sources, l’homme qui était juste de passage pour une bière, n’a pas tardé à mettre la main sur la fille de joie. C’est au cours des ébats que cette dernière perdit le contrôle du lit. L’homme a préféré prendre la poudre d’escampette en abandonnant le cadavre. La même source nous précise que le propriétaire a préféré mettre de l’argent en jeu pour calmer l’affaire avec les amies de la fille.  On n’est pas au bout de nos surprises avec ces nombreuses chambres de passes qui pullulent à l’Aci 2000.

    Vol de moto à l’Aci 2000
    Un pickpocket échappe à l’article 320
    Drôle d’histoire dans ce monde ou nous vivons. Un homme, plus de la trentaine, a échappé la mort en cette soirée du vendredi 13 avril 2012. Venu avec des amis dans un bar de la place pour soulever le coude, l’homme a attendu le départ des amis pour continuer sa fête. Mais, il avait d’autres ambitions derrière la tête. Après les boustifailles, il s’est dirigé vers une moto sur laquelle il avait jeté son dévolu. Mais c’était sans compter avec la vigilance du surveillant des lieux. Selon nos sources, le voleur détenait sur lui un trousseau de plus d’une vingtaine de clés.
    En voulant prendre la clé des champs, il a été rattrapé par les adeptes de la bière et battu jusqu’à l’agonie, à défaut de le brûler vif comme le demandaient certains. Les populations qui manifestaient visiblement leur rage de rayer de leur localité les larcins ont pris part à cette correction.

    Chambre de passe
    Une jeune prostituée arrose le lit   
    Les faits que nous vous racontons, se sont déroulés le week-end dernier dans une chambre de passe d’un bar chinois de la place. Une affaire qui concerne Serigne, un Sénégalais venu pour les affaires, et Fanta, une jeune prostituée nigériane. Notre homme a été rejeté pratiquement par toutes les prostituées du coin à cause de sa baguette. Ne me demandez pas le pourquoi ! Serigne est un homme bien constitué et qui ne perd jamais son argent au cours du match. C’est ainsi que dans la soirée du vendredi 13 avril, dernier, juste après avoir terminé sa deuxième bouteille de bière, il a remarqué une jeune fille qui était de passage pour la vente aux enchères. Dans un français purement sénégalais, il invite la fille grâce au concours d’une serveuse du bar. Après les négociations, ils louèrent une chambre pour se prélasser. Il a suffi de quelques minutes, pour que les cris de la fille alertèrent les vigiles du coin qui accoururent. Ils découvrirent due la matière fécale sur le lit. La fille n’ira par quatre chemins pour dire en anglais «It’s so big».
    Rassemblées par Destin GNIMADI

    Commentaires via Facebook :

    16 COMMENTAIRES

    1. ct fais la sont réel ojorduil a bamako ct pure ke la France des femme marie ce donne a tout bas donc ne nous voilent pas la fasse

      • Si Destin ne l’avait pas ecrit, si Maliweb ne l’avait pas publié, Zagalo ne l’aurait pas lu. C’est moins le fond que la forme vulgaire de l’artice qui m’insupporte!!!

    2. Pourquoi, par pure hypocrisie, vouloir faire croire que ces faits divers réels ne se passent au Mali, pire dans le centre des affaires ACI 2000 de la capitale BAMAKO? Ignorez-vous que le MALI est visité par d’autres personnes qui savent beaucoup de choses, souvent tordues sur les mœurs de chez vous? Arrêtez de vouloir nous faire croire que le Mali est le pays le plus propre d’Afrique. Je connais très bien votre pays où des femmes faciles et préfèrent se faire sodomiser pour entrer vierges dans de faux mariages. Cela se passe aussi au SENEGAL, en GUINEE CKRY, en MAURITANIE, au NIGER.

    3. Ce que je vais dire dans mon intervention, n’engage que moi. A mon humble avis, il doit avoir un déficit quelque part dans leur couple. Peut-être qu’il y’a un trou que son mari n’arrive pas à combler; de ce fait, la femme est tentée à voir d’autre part ce qui la manque dans son couple. C’est mieux que de frustrer son mari en lui jetant en face ce qui la manque réellement. Elle s’est cachée pour le faire; donc son mari aussi ne devait pas l’attendre auprès de sa moto pour la livrer à la presse comme ça? Je demande pardon à tous ceux qui se verront touchés par mes propos. Maliden a les mains au dos!

    4. J’apprecie ces genres de faits divers;surtout le cas Mr- Serigne. Nous avons besoin de rire des fois avec ces infos politiques qui nous torturent le cerveau.
      BRAVO “Mali-Web” ….

    5. C’est pathétique des voir ces genres de “gnamagnamans ” sur maliweb. mrd!

    6. Destin Gnimadi ,qui ce mec ??? il n’est capable que de pondre des histoires de c.ul !! s’il ne connait rien d’autre c’est triste pour lui 🙄

    7. Quelle honte de lire de tels trucs sur Maliweb, ou bien supprimer au moins le nom Mali et maintenez tout juste Web. Les journalistes et les administrateurs de Maliweb sont vraiment à l’image du pays, qu’on ne reproche rien à quelqu’un, nous sommes tous maliens

    8. SVP, Messieurs de Maliweb, ayez la dignité de ne pas nous proposer de tels articles!

    Comments are closed.