Assa Traoré interdite sur Canal+ Afrique? L’équipe de “Ciné Le Mag” démissionne

    3

    La comédienne Annabelle Lengronne s’est vue interdire de prononcer le nom de la soeur d’Adama Traoré.

    TÉLÉVISION – Il y a environ un mois, le 23 juin, la comédienne sénégalaise Annabelle Lengronne est invitée sur le plateau de “Ciné Le Mag”, une émission diffusée sur Canal+ Afrique.

    “En tant qu’invitée, je répondais aux questions de Claire Diao jusqu’à ce qu’un homme fasse irruption sur le plateau, m’interrompe et au seul son de sa voix m’intime l’ordre de ne pas évoquer la personne que je venais de citer”, raconte Annabelle Lengronne sur sa page Facebook cette semaine.

    “Je ne faisais que répondre à la question suivante: ‘quelle femme noire est pour vous source d’inspiration?’ J’ai eu le malheur de répondre: Assa Traoré”, continue-t-elle. “Face à son hostilité, je n’ai pas eu la possibilité de poursuivre.
    J’ai subi la censure”, déplore-t-elle dans son post Facebook (ci-dessous).

    Assa Traoré est la soeur d’Adama Traoré, un jeune homme noir de 24 ans mort dans le Val-d’Oise le 19 juillet 2016, peu après son arrestation, au terme d’une course-poursuite avec les gendarmes. Assa Traoré est la figure d’un combat mené depuis des années pour voir “la requalification des faits en homicide volontaire”.

    L’actrice, actuellement au cinéma dans “Filles de joie”, a aussi raconté l’incident dans une vidéo pour Loopsider.

    Démission de 5 personnes

    L’homme qui lui a ordonné de ne pas parler d’Assa Traoré est Frédéric Dezert, le directeur des programmes de Canal+ Afrique. Au final, le passage complet où s’exprime Annabelle Lengronne a été coupé au montage, indique 20minutes.fr.

    Contacté par Loopsider, Frédéric Dezert s’est justifié: “Assa Traoré est un sujet franco-français et n’avait aucun rapport avec le cinéma ou notre public africain. (…) Ce n’est pas de la censure.”

    Par solidarité, l’équipe de “Ciné Le Mag” (cinq personnes) a pris une décision forte en annonçant sa démission.

    Sur sa page Facebook, Claire Diao, la présentatrice de “Ciné Le Mag” depuis deux ans, s’est exprimée: “Suite à la pression puis à la menace d’éviction de notre équipe par la production suivis par plusieurs pourparlers avec la direction de Canal+ Afrique, notre équipe qui a animé avec passion et professionnalisme cette émission depuis 82 épisodes a le regret de vous annoncer son départ.”

    Source: Le HuffPost – 18.07.2020

    Commentaires via Facebook :

    3 COMMENTAIRES

    1. ERRATUM ;

      ” … Contacté par Loopsider, Frédéric Dezert s’est justifié: “Assa Traoré est un sujet franco-français et n’avait aucun rapport avec le cinéma ou notre public africain. (…) Ce n’est pas de la censure.”… ” … /// …

      :
      Il est pas bien dans sa tête, ce fayot zélé… !

      “…Assa Traoré est un sujet franco-français et n’avait aucun rapport avec le cinéma ou notre public africain… ”

      C’est à lui de décider ça… ?

      C’est un sujet Franco-Français dont la victime et sa Famille sont d’origine Africaine.

      Pourquoi l’Affaire George FOYD a mobilisé le monde entier et même chamboulé des Institutions et des Ordres établis… ?

      Personne n’a prétexté que l’Affaire George FLOYD est un sujet Américano-Américain pour pas en parler… !

      Il a été évoqué dans tous les médias du monde.

      Nous Africains serions-nous encore colonisés…, pour qu’on vienne décider de ce qui est bon ou pas pour nous… ?

      Pourquoi l’Affaire Adama TRAORE serait différente de l’Affaire George FLOYD… ???

      Ils sont tous deux morts de la même manière. C’est à dire à cause du comportement d’agent de l’Ordre trop zélé… !

      Comment ce Monsieur peut décider de ce qui est bon ou non pour le Public Africain, qu’il appelle ” notre public africain “… ???

      Tant qu’on décide pour nous sans nous, nous ne sommes ni libres ni respectés.

      Vivement le Mali pour nous tous.

      • Bamake, n’oublies pas que notre President Boua le ventru IBK est un Franco-malien alors tu n’entendras pas une voix de protestation de lui ou de son ex gouvernement dans ce cas flagrant de racisme et de discrimination, en effet je suis d’accord avec toi “nous ne sommes ni libres ni respectes”. Il faut dire ce type que la France a des citoyens et pas de sujets!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here