Axe Kayes-Bamako : Une attaque terroriste contre un convoi fait 5 morts et des dégâts matériels

    8

    La route nationale un (RN1) a été endeuillée ce matin 28 septembre. Selon une publication des forces armées maliennes sur le réseau social Facebook, c’est une attaque terroriste qui a visée le convoi d’une entreprise minière sécurisée par les FAMAs entre les localités Sebabougou et Kawla situées à 188 Km de Bamako.

    Le bilan fait état de 5 morts sans préciser l’identité des victimes, quatre blessés et 11 portes chars brûlés. D’autres sources qui ont relayées cette information corroborent le contenu du message de l’armée et ajoutent que deux véhicules de la Gendarmerie nationale ont été emportés avec tous leurs contenus.

    Sur les réseaux sociaux, des vidéos amateurs des témoins de cette scène horrible montrent des portes chars brûlés alignés au bord de la route nationale (RN1).

    Au moment où nous mettons sous presse, une patrouille militaire composée des forces spéciales anti-terroristes de la gendarmerie est dépêchée sur les lieux pour des opérations de ratissage. Le trafic sur le trajet Bamako-Kayes est largement interrompu. Les centaines de camions et des bus de transports communs qui empruntent quotidiennement ce trajet sont présentement tous immobilisés.

    Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

    Commentaires via Facebook :

    8 COMMENTAIRES

    1. Mes sincères condoléances aux familles des victimes de ce crimes ignobles. Il est temps que nos unités spéciales montes des pièges opérationnels pour neutraliser ces bandes.

    2. “EPARGNEZ NOUS DE TELLES BALIVERNES: QUELLE SOCIETE MINIERE DISPOSE DE PORTES CHARS?”

      mon frère T Sankara apparemment tu n’as aucune idée dans le domaine de transport au Mali … les port-chars n’ont rien a voir avec les chars (de guerre) au Mali …lol ce sont des milliers des transporteurs qui possèdent des port-chars… a location etc..

    3. Pourtant KOUKALANI et le faux Dicko ont beaucoup parlé sur le boulevard de l’indépendance, on a rien vu pour le moment , le peuple malien est aujourd’hui plus que soumis il est même à terre , ils n’ont qu’à sortir vitre pour nous relever, rien ne va , vie chère, pas d’école, les hôpitaux fonctionnent au ralenti , quand à l’insécurité elle a atteint un record jamais vu , donc ils n’ont qu’à partir au front mourir en martyrs, la mosquée a montré ses limites on a besoin de lui au Nord ou au centre.

    4. Attendons WAGNER pour venir régler ça aussi, en lieu et place de notre armée nationale. On a même plus honte dans ce pays.

      Pensées rebelles.

    5. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une mission commandée dont l’objectif est d’impacter l’économie du pays en s’attaquant aux exploitations minières.

      Il y a un lien bien défini avec l’arrivée des Russes.

      Les commanditaires de cette attaque n’ont encore rien compris parce que le contrat avec les Russes est déjà signé.

      Et le Mali compte des milliers de sites d’exploitation minière dont seulement d’1/4 est exploité.

    6. Ceux qui ont commis cette attaque étaient bien planqués dans la forêt depuis plusieurs semaines.
      Ils ont été mandatés pour détruire ce convoi. Il s’agit de la 2ème attaque contre les entreprises étrangères en moins de 6 mois.
      Les attaques prennent une autre dimension!

      Mais encore une fois, il n’y a eu aucune réaction, aucune une anticipation des FaMas.
      Tant que notre armée restera dans l’oisiveté on aura toujours des attaques de ce genre.

      Nos FaMas n’ont pas de stratégie de sécurisation encore de moins de Défense du territoire.
      Tous les axes routiers sont laissés pour compte, sans aucune patrouille sérieuse.

    7. “..Sur les réseaux sociaux, des vidéos amateurs des témoins de cette scène horrible montrent des portes chars brûlés alignés au bord de la route nationale (RN1)…”
      EPARGNEZ NOUS DE TELLES BALIVERNES: QUELLE SOCIETE MINIERE DISPOSE DE PORTES CHARS?
      ET SI VOUSVOULLIEZ PARLER DE “…portes (de) chars, APPRENEZ QUE LA GENDARMERIE NE DISPOSE D’AUCUNE COMPAGNIE DOTEE EN CHARS.
      LE TERRORISME SEVIT PARTOUT AU MALI, MAIS BEAUCOUP DE CES ATTAQUES SONT IMPUATBLES AU GRAND BANDITISME.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here