Azar libre-service sis à l’Hippodrome : Des moustiquaires gratuites destinées aux pauvres vendues

    3

    Les supers marchés sont réputés être des endroits où on y achète des produits de qualités irréprochables. Parmi ces endroits dans la capitale malienne, il y a les espaces Azar libre-service. Chose surprenante, ils semblent aussi entrer dans les jeux maladroits avec la vente de certains  produits. La semaine dernière, un client de Azar libre-service sis à l’hippodrome a acheté une moustiquaire trois places à 4500 F CFA. Arrivé à la maison, il déchire l’emballage. Surprise, il voit des écritures dessus. Elles sont en Anglais et il est lisible ‘’Initiative présidentielle de lutte contre le palu’’, ‘’A ne pas vendre en détail’’. C’est un projet mis en œuvre sous le Président Américain, Barack Obama afin d’aider les pays pauvres à lutter contre le paludisme.

    Le client n’en revenait pas. Le lendemain, il envoie quelqu’un au même endroit acheter une moustiquaire. On le vend à 4500 F CFA, un reçut lui est remis.

    Alors comment un produit destiné aux pauvres dans le cadre de la lutte contre le paludisme s’est retrouvé dans ce supermarché ?

    Le constat est un peu général. A titre d’exemple, dans certaines pharmacies des produits illicites ‘’ appelés médicaments par terre’’ sont vendus. Toute chose contraire à la loi.

    BY

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    3 COMMENTAIRES

    1. Ah les juifs libano-syriens, ils savent qu(‘ils peuvent ce genre de connerie dans un pays minable et sale comme le mali, sans aucune conséquence.
      Parce qu’au mali, il n’y a pas d’autorité pour désarmer les voyous armés, pour faire respecter la loi etc…

      Le mali est un vivant mort!

      PS:
      En 2017, on a toujours les problèmes de pharmacie par terre.
      C’est inacceptable!
      Que l’état me confie 10 policier, en 1 mois je mets fin à ces activités en étape:
      -1. Un tour de tous les marcher de Bamako pour annoncer à les marchands la fin de cette activité (télé et radios…)
      -2. Saisie des produits et avertissements à ceux continuent après la 1ère étape
      -3. Emprisonnement pour empoisonnement (durée à voir avec le juge…)

    Comments are closed.