Commune de Wola : Bakary Koné condamné à 3 ans de prison ferme

    1

    Bakary Koné a volé 3 téléphones Android (marque Samsung, Techno)  des enfants de M. Drissa Mariko Ex maire de la Commune rurale de Wola.

    Le  17 janvier 2019 le tribunal civil de Bougouni a jugé Bakary Koné sur ces faits. Au faite, c’est un petit âgé de 18 ans qui n’exerce aucune profession que le banditisme et il est le seul garçon de sa mère. Quel désespoir !

    Monsieur Drissa MARIKO est un ex-maire de la Commune rurale de Wola qui réside à  Koumantou. Il est tuteur des élèves venant des proches pour étudier. Pour manque d’abri, il a loué une maison dans une famille voisine qui possède beaucoup de chambres et bien clôturée. A défaut de courant, il a acheté un panneau solaire et une batterie pour les élèves et qui possédaient tous un appareil Android. Le bandit étant soupçonné a commencé ses constats.

    Le jour où il exécutait son forfait, les élèves avaient laissé 6 téléphones en charge au salon. Le malfaiteur escalade le mûr pour entrer dans le salon. Après la sélection 3 téléphones lui plurent. Au retour des élèves, ceux-ci perçoivent  l’absence de ces appareils. Ainsi avec leurs tuteurs, ils informent tous les réparateurs  et les vendeurs de téléphones. C’est de cette manière que le débutant est arrêté.

    Ce fut l’intervention de M. le maire, il empira la situation en rappelant que le petit a été arrêté pour vol d’une chèvre et d’une moto Djakarta à Zanfina. Il fut libéré par la coopération des bonnes volontés.

    Il a par finir reconnu les faits et le juge lui inflige 3 ans de prison ferme.

     

     Kalidi KONE

    Stagiaire                                                                                                                                                                                                                                                                        

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Kel honte pour le maire. il a pris l.argent de la commune de wola pour venir s,installer a koumanatou. pourquoi pas Sanso ou bien Falani

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here