Couvre-feu à Bamako : Deux éléments de la Garde Nationale pris en flagrant délit de braquage à Kalaban-Coura

    10

    En tentant de braquer une boutique, sise à Kalaban-Coura en commune V, non loin de l’Hôtel Sogolon, deux éléments sans foi ni loi de la Garde Nationale ont été arrêtés dans la nuit du dimanche 29 mars dernier.

    Profitant  du couvre-feu décrété par les plus hautes autorités dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, ces deux porteurs d’uniforme ont tenté de braquer une boutique, mais sans succès.

    Selon les informations, vers 21heures 50 minutes dans la nuit du dimanche dernier,  4 individus dans une Toyota Eto’o  immatriculée ‘’GRM’’  ont procédé à une opération de braquage.

    Deux éléments ont pointé leurs armes sur le boutiquier qui a crié, les deux autres ont pris la clé des champs, laissant derrière eux les  deux premiers descendus sur place, qui seraient selon les mêmes sources des éléments de la Garde Nationale issues de la promotion 2008 et 2012.

    À en croire des sources, ces 2 agents sont  des récidivistes dans les braquages à mains armées.

    Pendant qu’une foule déchaînée préconisait de lyncher à mort les deux bandits appréhendés, un autre élément de la garde issue de la famille d’un ancien combattant, dans le voisinage, s’est interposé pour appeler le 11e arrondissement qui s’est rendu sur les lieux avec la Forsat.

    La Rédaction

    Commentaires via Facebook :

    10 COMMENTAIRES

    1. Ils ne sont plus dignes de porter la tenue militaire, mais malheureusement ils ne sont pas a leur premier cas. Ce sont des recidivistes , honte a la garde nationale du Mali

    2. “À en croire des sources, ces 2 agents sont des récidivistes dans les braquages à mains armées.”😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯😯

      Mali, à la fois RÉPUBLIQUE BANANIÈRE et…..RISÉE MONDIALE !😢😢😢

      PS: Mais il est vrai qu’avec un acheteur de Boeing en guise de “Président” et avec un Salif-le-dormeur en guise de “ministre de la Sécurité”, on ne peut QUE s’attendre à descendre aussi bas…😢😢😢

    3. récidivistes dans le rang des forces armées, rien que de la non application des textes. Ils auraient dû être radiés à jamais des effectifs et les condamner à la peine proportionnelle pas à la peine proportionnellement à la filiation.

    4. “À en croire des sources, ces 2 agents sont des récidivistes dans les braquages à mains armées.” …ah le Gal Salif comment les cambriolage et les braquage peuvent finir au Mali…. si ceux censés de détenir les armes et protéger les citoyens deviennent les criminels? Nos hommes en tenue sont en leur grande majorité des hommes dignes, honnêtes qui font leur boulot correctement avec amour et dévouement, mais hélas il y au sein d’eux beaucoup d’éléments coquins criminels capables de tout pour l’argent. On a plusieurs exemples de ces deux gardes. Sinon si ce n’est pas au Mali comment un homme de tenue peut avoir la chance de récidiver avec un crime et donc ternir l’image de tout un corps…?

      Sans une auto-purgation au sein de nos corps, personne n’aura confiance a nos hommes en tenue et beaucoup de maliens avaient la suspicion que la plus part de grands cambriolages nocturnes de Bamako entre 2016 et 2019 seraient orchestrés par ces mêmes éléments coquins, vu les 4×4 fumées dans lesquelles ils circulaient entre 3h et 4h du matin lourdement armés alors que le pays était en plein état d’urgence. C’est ainsi que les maliens se posaient la question de savoir comment des simples bandits pouvaient défier la police de la sorte en plein état d’urgence. Mais l’histoire dévoilera la vérité un jour car le Karma ne laisse impayé.

    5. Le couvre-feu c’est à 21 heure je crois? Mais ce boutiquier se trouvait encore dans sa boutique à 21h50, n’est il pas concerné par le couvre-feu?

    6. Ils sont à l’image du pays sinon comment se peut-il que des élements des forces de l’ordre soient récidivistes dans le braquage aussi ? Dans n’importe quel pays au monde (sauf au Mali) ils seraient radiés dès la première fois. Ils peuvent encore voler et tuer dans leur vie mais pas en tant que force de l’ordre.

      Cette histoire doit convaincre la population de les brûler vifs désormais.

      • Absolument d’accord avec toi. En un mot, on ne peut avoir un homme en tenue avec un casier judiciaire sale de crime…

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here