Incivisme : A la recherche d’un bandit du nom de “Mesquin” à la Sabalibougou, le Sergent- Chef Dramane Koné lynché par la foule.

    3

    Le sergent -chef de police Dramane Koné, en service à la Brigade de Recherche du commissariat du 11 Arrondissement est décédé le 30 AVRIL 2019.La police lui a rendu un dernier hommage à l’Ecole de Police le 30 Avril dernier vers 16 heures.

    La cause de cette mort c’est l’agression physique dont il a été victime le 29 Avril 2019 aux environs de 03heures au quartier de Sabalibougou en commune VI. Le sergent-chef Dramane Koné a été admis au service des urgences du CHU Gabriel Touré.

    Rappelons qu’il était pour interpeler un individu à lui seul, qui s’est opposé. Lors de cette altercation la foule s’est insurgée contre lui et a fini par lyncher le sergent-chef Dramane Koné, le plongeant dans un état comateux avec traumatisme crânien.

    L’individu qui est à la base de cette histoire du nom de” Mesquin” est en fuite et est activement recherché par les services de police donc la collaboration de la population est demandée.

    Encore, une bavure populaire contre des porteurs d’uniforme qui ne font que leur travail qui consiste à sécuriser la population.

    Il faut reconnaître que l’incivisme a atteint un grand niveau au Mali, chose qu’il faut bannir à tout prix afin de bâtir un état fort. Les auteurs de ce crime odieux ainsi que le bandit doivent être traqués et punis conformément à la loi en vigueur.

     Seydou Diamoutene

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    3 COMMENTAIRES

    1. est ce le fait que le policier a opere seul doit etre un droit pour la foule de le battre a mort.
      soyons raisonnable.s il a ete tue par le bandit au moinsmon dira qu il a mal fait,mais par la population sachant bien qu il est policier.au lieu de l aider a conduire le bandit,vous le tuer. contunions adans l ignorance seulemrent.demain,si les policiers refusent de repondre a vos cris de detresse,vous direz quoi,ils auront raison.

    2. Tout à fait d’accord avec votre conclusion, même si certains éléments font défaut dans le récit… Avant de publier, vous auriez dû approcher les éléments du Commissariat pour avoir ces détails importants. Un peu d’investigation fait toujours bien.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here