Kati : Des malfrats appréhendés par les agents du 2e arrondissement

    1

    Trois malfrats ont été appréhendés par les éléments du commissariat du 2e arrondissement de Kati avec à leur tête le commissaire principal Satigui Kamissoko pour vol et association de malfaiteurs.

    Le dimanche 20 juillet 2019, aux environs de 23 heures, trois malfaiteurs ont été appréhendés à Kati Sébénikoro par les agents du commissariat du 2e arrondissement de Kati.

    C’est la population qui a alerté la police de la présence d’un groupe de jeunes voleurs de motos, âgés de 22 à 35 ans.  La police, avec ses bonnes tactiques, a tout de suite saisi l’information et a pu mettre la main sur les trois bandits aux environs de 23 heures.

    Les bandits étaient au nombre de quatre, mais la police a pu mettre le grappin sur I. Coulibaly, 35 ans, B. Diarra, 25 ans et M. Keïta, 22 ans, tous domicilié à Bagadadji (Bamako) et leur complice qui réside à Kati est toujours en fuite.Les enquêtes se poursuivent pour attraper le quatrième membre de bande. Il sera mis hors d’état de nuire, rassure le commissaire principal Kamissoko.

    Ils ont été arrêtés en procession de trois motos volées et plusieurs plaintes sont déposées à leur encontre.

    Zeïnabou Fofana

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Il y a trop de jeunes malfrats a Bamako. Une grande partie du probleme est le mouvement incontrôlé des populations rurales vers les zones urbaines. Ces gens du village viennent sans moyens ni plan s’installer a Bamako et donc déverser leurs enfants sans éducation dans la rue pour devenir quel genre de citoyen urbain si ce n’est des vagabonds! Ça va être très difficile de gérer ce problèmes de jeunes délinquants qui sont sans éducation ni repère!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here