Pour son combat contre l’esclavage : Cheick Oumar Yara séjourne à la Maison d’arrêt de Bamako

    3

    Le meneur de la lutte contre l’esclavage dans le Kaarta, Cheick Oumar Yara, a été arrêté et mis en prison. Poursuivi pour incitation à la violence, il dort depuis le 7 février entre les quatre murs de la maison d’arrêt de Bamako.

    Il est l’une des têtes pensantes du Rassemblement malien pour la Fraternité et le Progrès, appelé ‘’Gambana’’ en soninké, qui se donne pour mission la lutte contre la pratique de l’esclavage, en phase avec la Constitution du Mali. Cheick Oumar Yara n’a cessé de se battre et d’interpeller les autorités à travers des conférences et débats pour trouver une solution rapide à cette pratique.

    Dans la première semaine de ce mois de février, la surprise a été grande pour lui et ses camarades de lutte quand il a été interpellé au Camp I de la Gendarmerie et conduit en prison. Selon nos sources, le meneur de la lutte anti-esclavagiste a été arrêté sous le motif «d’incitation à la violence». On sait en revanche que mobilisés depuis des mois contre la pratique de l’esclavage dans le Kaarta, Cheick et ses camarades dénoncent plutôt l’inaction et l’immobilisme des autorités maliennes face à une situation qui peut dégénérer à tout moment si des dispositions idoines ne sont pas prises.

    Tentative d’intimidation

    L’incarcération de Yara est perçue à certains niveaux comme une tentative d’intimidation des combattants de la lutte contre l’esclavage dans le Kaarta. Ce phénomène, sans nul doute, est devenu un caillou dans les chaussures des autorités maliennes.

    Plus d’espoir pour ceux qui cherchent à se retirer de cette pratique barbare. Que de coups et blessures! Que de destructions de biens! Que de personnes déplacées ayant fui leurs villages pour se mettre à l’abri ailleurs! Il urge pour les autorités du pays de désamorcer cette bombe qui peut exploser à tout moment. Gouverner, c’est prévoir, dit-on.

    Drissa Togola

    Commentaires via Facebook :

    3 COMMENTAIRES

    1. Mon cher ce monsieur veut creer de desordre chez , sinon dans la region de kayes on a toujours vecu dans la paix.
      s’il veut vraiment lutter contre l’esclavage comme il le dit ses freres sont esclavagiger au nord du mali ainsi qu;en mauritanie tout pres et meme certains devant les boutiques de mauritaniens a Bko , qu’estce qu’il attend ?
      Ne cree pas de probleme la ou il n;ya pas.

      • Tu es un esclavagiste aussi comme Boua le ventru IBK, le desordre social et l’inegalite sociale sont le fruit du silence devant le systeme des Castes au Mali, ou les enfants sont classes a leur naissance par leur famille de naissance et pas par leurs merites.

    2. Boua le ventru IBK est un esclavagiste on le sait depuis longtemps! Dommage que la republique du Mali soit par terre!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here