Quartier sans fil de Bamako : Coumba abandonne son bébé avant d’être appréhendée au même endroit !

    0

    Agée de 17ans et en lien de fiançailles, Coumba Diallo, aide-ménagère de son état dans une famille au quartier Sans Fil de Bamako, a abandonné son enfant de quelques jours sur des tas d’ordures dans la rue. L’enfant en bonne santé a eu la vie sauve grâce au concours de la population. Deux semaines après, sa maman voulant constater l’état du corps de son enfant, a été appréhendée au même endroit pour ensuite être conduite à la brigade de la Protection de la petite enfance et des mœurs.

    Que cette vie est mystérieuse ! Au moment, ou certains cherchent par tous les moyens ne serait-ce qu’un seul enfant, d’autres ont le courage de se débarrasser des leurs de la façon la plus cruelle. Cette triste réalité s’est avérée encore au quartier ‘’Sans fil’’ de Bamako, le mardi 3 décembre dernier.

    En effet, Coumba est fiancée au village avec un jeune homme.  Après avoir enceinté sa dulcinée, le fiancée de Coumba  décide de partir chercher fortune sous d’autres cieux. Coumba aussi, frappée par la galère et des problèmes récurrents financiers, a décidé de venir à Bamako pour servir en qualité d’aide-ménagère.

    Malgré son état de grossesse avancé (4 mois), la jeune fille a été employée par une  femme au quartier ‘’Sans fil’’ en CII du district de Bamako. Peu après sa prise de fonction, elle accouche d’un mignon garçon.  Mais, elle n’était trop motivée à l’idée de garder l’enfant.

    Piquée par le virus de l’abandon d’enfant, elle s’est facilement lancée dans cette aventure. Ainsi,  dans la journée du mardi 3 décembre, elle nourrit l’idée de se rendre en ville pour  ramasser des objets de récupération  dans les tas d’ordures. Pensant être à l’abri des yeux indiscrets, elle détacha son enfant de son dos et le posa quelque part dans la rue. Retenant bien l’endroit, elle tourne le dos à son propre bébé.

    Laissé pour compte, l’enfant poussait des cris de plus en plus forts après le départ de sa maman. Ces cris ont alerté les habitants du quartier qui ont fini par découvrir le petit ange abandonné.

    L’instinct maternel est très fort. Au même titre que lien sacré entre une mère et sa progéniture. C’est pourquoi, quelques jours plus tard, Coumba repasse au même endroit en vue  de se renseigner de quoi aura été son enfant. La surprise aura été grande pour elle. Car, elle avait été remarquée par une vielle dame, le jour où elle a abandonné son enfant. Cette dernière après avoir aperçu Coumba, l’a immédiatement dénoncée.

    C’est ainsi qu’elle a été coincée et conduite au 3ème arrondissement par un agent de la Brigade Spéciale d’Intervention (BSI).  Soumise à l’interrogatoire, elle a avoué son forfait.

    Actuellement, l’affaire  est sur la table de la Brigade des mœurs pour cause de compétence.

    Par Mariam SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here