Suite à une altercation ayant occasionné des coups et blessures : Six jeunes interpellés par le Commissariat de police du 1er arrondissement

    1

    Cette affaire, pourtant insolite, interpelle tous les parents afin qu’ils s’occupent, un tant soit peu, de l’éducation des enfants parce que notre société est sur une véritable pente glissante, au point que la violence est devenue malheureusement le seul mode d’expression de nos enfants. En effet, les hommes du commissaire principal de police Abdrahamane Alassane, en charge du Commissariat de police du 1er arrondissement de Bamako, ont procédé à l’interpellation, le samedi 15 mai 2021, aux environs de 21 heures, de six jeunes suite à une altercation ayant occasionné des coups et blessures volontaires avec arme blanche.

    De sources policières, tout est parti lorsqu’une altercation a éclaté entre un groupe de jeunes qui avait quitté le quartier Lafiabougou pour se distraire au niveau du Parc national de Bamako et un deuxième groupe venant du quartier de Boulkassoubougou, tous âgés de moins de 17 ans.

    Informés, les limiers du commissaire principal de police Abdrahamane Alassane se sont rendus sur les lieux et ont procédé à l’interpellation de tous les jeunes qui ont pris part à cette altercation ayant occasionné des coups et blessures volontaires avec arme blanche. Selon nos sources, la promptitude des flics du Commissariat de police du 1er arrondissement de Bamako a pu éviter le pire.

    Six jeunes trouvés chacun avec une arme blanche ont été conduits au Commissariat pour des investigations. Chacun des deux groupes rejette la responsabilité sur l’autre. Le premier groupe souligne un problème de téléphone qui serait la cause de l’altercation et le second évoque un problème de chaîne. “Un de nos camarades avait emprunté le téléphone d’un ami pour faire des photos. Pendant qu’il faisait les photos deux jeunes du groupe de Boulkassoubougou ont voulu l’agresser pour lui retirer le téléphone. Ce dernier nous a alertés, donc nous sommes venus pour avoir ses explications. Sans chercher à comprendre, le groupe de Boulkassoubougou s’est mis dans sa peau de bagarre contre nous”, avance un membre du groupe venant de Lafiabougou.

    Par contre, un membre du groupe des jeunes de Boulkassoubougou a laissé entendre que “un de nos camarades a été dépossédé de sa chaîne. Donc nous étions venus la récupérer”.

    Toujours selon nos sources, après les premiers contacts, le groupe de Lafiabougou, se sentant faible face à son adversaire, s’est retiré pour chercher des renforts. Et d’ajouter que lorsqu’ils se sont séparés, un jeune du groupe de Boulkassoubougou a été encerclé par les jeunes de Lafiabougou. Celui-ci, en se défendant à l’aide d’un couteau, a blessé le jeune D.D. au niveau de son bas ventre. Il a été urgemment transporté à l’hôpital pour recevoir des soins. Les six jeunes interpellés ont été mis à la disposition du Tribunal pour Enfants et les autres sont activement recherchés.

    Boubacar PAÏTAO 

     

     

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Altercation chez les fascistes français (fasciste car ils ont classé les pays selon leur hierarchie de trois couleurs!)

      msn.com/fr-fr/actualite/france/%C2%AB-sale-n%C3%A9gresse-sale-noire-%C2%BB%E2%80%A6-la-vid%C3%A9o-dune-altercation-dans-un-magasin-carrefour-suscite-lindignation/ar-AAKJUHd?ocid=BingNewsSearch

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here