Trafic de drogue : 122 kg d’herbes de cannabis saisis par le 12e arrondissement de Bamako

    0

    Le trafic de drogue est aujourd’hui un véritable défi sécuritaire dans beaucoup de pays, notamment au Mali.  Dans le 12e arrondissement de Bamako, mardi 6 octobre 2020, les éléments du Commissariat de police ont mis la main sur une bande professionnelle en trafic de drogue.

    Les pneus des véhicules peuvent contenir autre chose que l’air. Ils sont bénéfiques pour les trafiquants de drogues qui les utilisent pour transporter minutieusement leur produit. Le commissariat du 12e arrondissement a pu permettre de découvrir ce nouveau mode opératoire.

    Les agents du commissariat de police du 12e arrondissement ont saisi  122 kg d’herbes de cannabis, mardi 6 octobre 2020, à Titibougou,  sur la route de Koulikoro. Cette quantité importante de drogue était dissimulée dans les pneus d’un camion-remorque. Un nouveau mode opératoire des trafiquants au Mali. Le Commissaire divisionnaire, Hamadou Ag Elmédi et ses hommes ont saisi cette drogue ainsi que le chauffeur du camion et l’un de ses fournisseurs.

    D’après nos informations,  cette saisine est rendue possible grâce à la collaboration de la population civile. En effet,  le 12e arrondissement a été alerté de la présence de ce camion-remorque stationné au bord du goudron à Titibougou,  sur la route de Koulikoro.  L’explosion d’un pneu du véhicule a vite dévoilé le business que menait ce chauffeur.  Car cette explosion  a laissé disséminer de la drogue aux abords du goudron.

    Ainsi alertés,  des éléments du Commissariat ont été aussitôt  déployés sur le terrain.  Leur fouille a permis de découvrir « 32 briques d’herbes de cannabis dissimulées dans un second pneu et une quantité en vrac de 18 kg  éparpillée suite à l’explosion du premier  pneu ».

    Le véhicule a été alors conduit au commissariat de police ainsi que le chauffeur. Les interrogatoires du conducteur vont permettre de découvrir le fournisseur qui sera lui aussi interpellé.

    Selon nos sources, cette drogue était en destination de Dakar. Pour la réussite de cette opération, le Commissaire divisionnaire a salué la collaboration de la population, qui a joué un rôle de premier plan en matière d’information. À l’en croire, ces trafiquants n’étaient pas à leur premier voyage.  Des enquêtes restent ouvertes pour démanteler le reste du réseau, a-t-on appris.

    Rappelons que sans la collaboration de la population,  il est difficile pour les autorités maliennes de découvrir un tel réseau. Le Mali ne possède pas d’équipements permettant, pour le moment, de détecter de la drogue dans les pneus d’un véhicule.  Cette découverte doit amener les nouvelles autorités à songer à mettre la police ainsi que la douane à la hauteur des défis sécuritaires actuels.

    F. Togola

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here