Un réacteur prend feu, panique à bord d’un vol Air France: “On a vu notre dernière heure arriver”

    0

    Les faits ont eu lieu ce vendredi 21 janvier, sur un vol intérieur Air France entre Paris et Perpignan, relate BFMTV.

    Le moteur droit de l’Airbus A318 d’Air France a pris feu quelques minutes après le décollage de l’aéroport d’Orly et l’avion a dû faire demi-tour pour atterrir d’urgence sur le même tarmac parisien. “On a entendu de gros bruits de pétard”, confie à BFMTV Johann Reig, passager présent à bord du vol AF7470, qui précise avoir vu des “flammes d’1,5 voire 2 mètres”: “Il y avait des gens qui se tenaient la main… Franchement, on a tous vu notre dernière heure arriver”, ajoute-t-il, encore ému.

    Atterrissage sans encombre
    Le commandant de bord a émis le signal de détresse 7700 pour prévenir la tour de contrôle de son retour imminent et le pilote, formé à ce genre de situation, a pu poser l’appareil sans encombre à Orly. Tous les passagers, au nombre de 48, sont sains et saufs, même si l’un d’eux a fait un malaise sous l’effet de la panique. Ils ont néanmoins tous été pris en charge par la compagnie. Ils ont logé à l’hôtel et repris un autre vol le lendemain, une fois remis de leurs émotions.

    Que s’est-il passé?
    L’embrasement du réacteur droit résulterait d’un “pompage”, un phénomène spectaculaire qui peut se produire dans le moteur quand l’air n’y circule plus normalement et perturbe ainsi la rotation du compresseur. Conséquences? Des flammes s’échappent du réacteur et nécessitent sa mise à l’arrêt. Un exemple à découvrir ci-dessous.

    Source: BFMTV via https://www.7sur7.be/

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here