Vol et complicité de vol : 3 détrousseurs de motos tombent dans les filets du 3ème Arrondissement !

    0

    Le 21 Août dernier dans la matinée, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis aux arrêts trois voleurs de moto à Niaréla en Commune II du district de Bamako. Il s’agit de T.O.S dit ‘’Ivo’’, S.B alias ‘’Le’’ et F.S surnommé ‘’Dagolo’’. Ainsi, en attendant leur procès et après avoir été présentés au tribunal de la Commune II, ils sont placés sous mandat de dépôt depuis le 25 Août dernier.

     Ces 3 individus sont inconnus des archives de la police judiciaire du 3ème Arrondissement, cependant, ils ont comme boulot ‘’le vol’’ surtout des engins à deux roues. N’eut-été la collaboration de la population, ces jeunes gens, âgés seulement  de 19 à 22 ans, allaient longtemps exceller dans ce sale métier.

    En effet, T.O.S dit ‘’Ivo’’, S.B alias ‘’Le’’ et F.S appelé ‘’Dagolo’’ ont été coincés, avec le concours des habitants de Niaréla, par les hommes du Compol Sadio dit Konon Tomoda  en possession d’une moto tricycle de provenance douteuse et d’un tricycle volé à Sirakoro Méguétana.

    Ainsi, l’engin à trois roues a été dérobé dans l’enceinte de la mairie de la Commune V du district de Bamako. La moto concernée était sous location pour le ramassage des ordures. Ces individus ont profité de l’inadvertance des agents de cette mairie pour  soustraire cette moto et la rouler jusqu’à Niaréla en Commune II du district de Bamako où ils seront capturés avant d’être conduits au 3ème Arrondissement.

    A cet effet, lors de leur interrogatoire, les trois inculpés n’ont pas démenti les faits. T.O.S surnommé ‘’Ivo’’, un jeune burkinabé, élève coranique et qui a laissé la mendicité au profit du vol, a avoué qu’après la fête de tabaski qu’il est venu à Bamako à la recherche de l’argent. « Puisque je n’ai pas de connaissance ni de parent au Mali, j’ai élu domicile au Marché des Hall de Bamako… Au cours de mon séjour à Bamako, j’ai fait la connaissance de ‘’Djebara’’, un des grands délinquants de la Gare routière de Sogoniko. Ce dernier, un jour sans pouvoir me souvenir de la date exacte, m’a dit que la mendicité est peu rentable. Il m’a convaincu que le vol peut nous apporter beaucoup d’argent. C’est ainsi que suite à ses instructions, nous nous promenions nuitamment à travers les rues de la Commune VI pour dérober des motos Djakarta dans des domiciles. Lorsque nous arrivons aux endroits propices au vol, il me dit d’attendre dans la rue pour observer le mouvement des gens qui pourraient nous surprendre lors de nos opérations » a-t-il dévoilé.

    Il poursuit que pendant qu’il observait dans la rue, Djebara entrait dans les domiciles pour dérober des engins à 2 roues. Après le vol, que c’est lui qui se chargeait de la vente de ces motos, sans manquer de lui remettant sa part.

    Le 21 août 2021 vers 3h du matin, qu’il lui a dit, comme d’habitude, de l’accompagner à Sirakoro Méguétana, pour voler des motos tricycles. « Quand nous sommes arrivés sur les lieux, ‘’      Djebara’’ a défoncé le système sécuritaire d’une moto tricycle. Ensemble, nous l’avons conduite à l’auto-gare où mon acolyte a sollicité le concours de ‘’Dagolo’’et ‘’Le’’ afin qu’ils nous aident à acheminer le butin chez le receleur. Ils se sont exécutés. Arrivés au niveau de la Pharmacie à Niaréla, nous avons été surpris de voir les éléments du Commissariat de Police du 3ème Arrondissement qui ont bondi sur nous. Pendant que ‘’Djebara’’a pu s’échapper, ‘’Le’’, ‘’Dagolo’’et moi-même avons été interpellés et conduits au Commissariat pour vol et recel » a détaillé le mendiant voleur.

    En conséquence, après leur audition au niveau du tribunal de la CII, T.O.S dit ‘’Ivo’’, S.B alias ‘’Le’’ et F.S surnommé ‘’Dagolo’’ ont été déférés à la MCA de Bamako Coura, néanmoins, les investigations sont en cours pour mettre la main sur leur compère, ‘’Djebara’’.

    Par Mariam Sissoko

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here