Atteints par la limite d’âge : Mme Niamoto Ba, Alassane Bocoum, Mme Haïdara Aminata Sy, Tidiane Djimé Diallo, Mme Kadiatou Founè Maïga … appelés à faire valoir leurs droits à la retraite à compter du 1er janvier 2018

8
Atteints par la limite d'âge : Mme Niamoto Ba, Alassane Bocoum, Mme Haïdara Aminata Sy, Tidiane Djimé Diallo, Mme Kadiatou Founè Maïga … appelés à faire valoir leurs droits à la retraite à compter du 1er janvier 2018

Selon la liste préétablie par le directeur national de la Fonction publique et du Personnel, Amadou Fabé, 2104 fonctionnaires et agents contractuels de l’Administration sont atteints par la limite d’âge de la Fonction publique. Du coup, ils sont appelés à faire valoir leurs droits à la retraite à compter du 1er janvier 2018.  Il s’agit des fonctionnaires des catégories A, B2, B1, C et des agents contractuels.

Nous nous intéressons cette semaine à certaines catégories, notamment la catégorie A et certains agents contractuels, qui vont partir à compter du 31 décembre 2017. Dans la catégorie administrateur civil, on peut citer, Kaman Kané (Gouverneur de Mopti) Mme Kadiatou Founè Maïga (première femme nommée préfet du Mali. Elle a servi à Bla puis à Koulikoro) Adama Traoré (secrétaire général de la Grande chancellerie du Mali) Ouénégué Diarra (directeur de Cabinet du gouverneur de Koulikoro)….

S’agissant des Conseillers des Affaires étrangères, Alnamoun Baba Lamine Kéïta (actuel directeur adjoint du Centre des études stratégiques et ancien Ambassadeur) Oumar Daou (secrétaire général du ministère des Affaires étrangères) sont appelés à faire valoir leurs droits à la retraite.

Parlant des Inspecteurs des services économiques, Harouna Niang (ancien Président directeur-général du Pmu-Mali), Drissa Coulibaly (ancien Ambassadeur du Mali au Burkina Faso) Modibo Kéïta (actuel directeur général du Commerce et de la Concurrence) Mme Niamoto Ba (ancien ministre de l’Economie et des finances) et Alassane Bocoum (Ex-directeur national du Développement social) font partie des partants. En plus de Kléssigué A. Sanogo (directeur national du Patrimoine culturel) Mme Haïdara Aminata Sy (ancien secrétaire général du ministère de la Culture et actuelle directrice de l’Action culturelle) Mamadou Demba Sissoko (directeur national de la Bibliothèque nationale). S’agissant des agents contractuels, l’actuel conseiller de communication à l’Ambassade du Mali à Paris, Tidiane Djimé Diallo et l’ex-directeur de Cabinet de la Présidence sous Alpha Oumar Konaré, Mamadou Madera Diallo, devront aussi décrocher.

                   A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Nous constatons avec amertume que la plupart de nos partants à la retraite ne font rien et passent le reste du temps à venir au bureau quémander de l’argent ou faire des escrocs auprès du Chef.

  2. Merci Sankingba pour cette excellente analyse, je n’ai plus rien à ajouter.
    Blessings

  3. Hé chers compatriotes ? Au Mali même après la retraite les activités continuent de plus belle si non je peux même dire qu ‘au Mali on va à la retraite pour faire de la politique . Comment un cerveau fatigué peut s’occuper d’une nation du moment on les trouve inefficace pour un petit service de la fonction publique? dommage le cas du Mali me fait rire, un retraité doit être un bon conseiller ou un président d’honneur mais responsable de’une nation? obligé que cette nation aille à la dérive tous les jours . Que Dieu nous guide et que ces retraités passent une bonne retraite sans se mêler des postes de responsabilité dans notre pays
    si j’étais à l’assemblée nationale, j’allais proposer une loi.

  4. Hé chers compatriotes ? Au Mali même après la retraite les activités continuent de plus belle si non je peux même dire qu ‘au Mali ont va à la retraite pour faire de la politique . Comment un cerveau fatigué peut s’occuper d’une nation du moment ont les trouve inefficace pour un petit service de la fonction publique? dommage le cas du Mali me fait rire, un retraité doit être un bon conseiller ou un président d’honneur mais responsable de’une nation? obligé que cette nation aille à la dérive tous les jours . Que Dieu nous guide et que ces retraités passent une bonne retraite sans se mêler des postes de responsabilité dans notre pays
    si j’étais à l’assemblée nationale, j’allais proposer une loi.

  5. Hé chers comatriotes ? Au Mali même après la retraite les activités continuent de plus belle si non je peux même dire qu ‘au Mali ont va à la retraite pour faire de la politique . Comment un cerveau fatigué peut s’occuper d’une nation du moment ont les trouve inéfficace pour un petit service de la fonction publique? dommage le cas du Mali me fait rire, un retraité doit être un bon conseiller ou un président d’honneur mais responsable de’une nation? obligé que cette nation aille à la dérive tous les jours . Que Dieu nous guide et que ces retraités passent une bonne retraite sans se mêler des postes de responsbilité dans notre pays
    si j’étais à l’assemblée nationale, j’allais proposer une loi.

  6. Au Mali, lorsque apparaît la liste des partants à la retraite, certains considèrent ce départ comme un soulagement parcequ’ils pensent les anciens sont encombrants. Au lieu d’être fiers de leur expérience et des loyaux services qu’ils ont rendus à la République, ils sont considérés comme la racaille car ils barrent l’ascension aux petits prétentieux pressés de gouter aux delices des postes de commandement ou de gestion.
    Voir les anciens à des postes, c’est la gerontocratie pour ces pretentieux qui en fait ne sont que des prédateurs potentiels. Certes le chomage est dur et il faut laisser la place aux jeunes méritants mais de là à considérer tout ce qui est ancien comme cause de son malheur c’est se tromper.
    Dans l’armée, l’administration generale de commandement, la Police, la Gendarmerie, les Eaux et Forêts, la Douane, les Affaires étrangères, même le personnel d’appui, les jeunes qui s’empressaient d’occuper les postes ont vite montrer leur limite. Tous sont avides d’argent et ne travaillent que pour le gain pour s’enrichir vite et tres vite.
    Les retraités etaient considérés comme des références mais aujourd’hui ils sont les mal venus dans les services et on souhaite qu’ils soient des reclus parce que ce sont eux qui connaissent tous les rouillages du service qu’on commande.
    Sankingba dit merci à tous ces anciens qui sont des bibliothèques pour nous jeunes. Qu’ils reçoivent la reconnaissance de la nation. Qu’ils fassent beaucoup de bénédictions pour la génération montante pour le bonheur du Mali qui titube en ce moment. Que les anciens acceptent qu’il y a une fin à toute chose. C’est cela le stoïcisme et une sorte de bravoure.
    Encore merci à eux pour avoir tenu très haut l’étendard de la République. Ce que nous vivons actuellement est la résultante de notre comportement acquis au fil du temps mais la République ne chavirera pas.
    Que les anciens nous epargnent “l’examen de BOUGOUNI” et qu’ils benessent la postérité. La jeunesse n’est que l’héritage de la vieillesse et l’entretenir est un devoir sacré. Que les anciens ne disent pas surtout: NOUS NOUS PARTONS MAIS ON VERRA CE QU’ADVIENDRA. Non, la République est éternelle et elle subsistera par notre courage, notre volonté de vaincre mais aussi en acceptant le côté positif de ce que les anciens nous lègueront.

    VIVE LA RÉPUBLIQUE

Comments are closed.