ANPE : Le budget 2022 revu à la hausse

0

Cette augmentation permettra de mettre en œuvre la vision du département de tutelle, en rapport avec le Plan stratégique de développement.

Pour la 43ème fois, les administrateurs de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) se sont retrouvés pour décider de l’avenir de  l’Agence au titre de l’exercice 2022. C’était le jeudi dernier dans l’enceinte de la direction générale. L’ordre du jour de cet exercice périodique portait sur: l’examen et l’adoption du point d’exécution à mi-parcours du Plan de travail annuel (PTA) et son  projet 2022 et l’examen et l’adoption du point d’exécution à mi-parcours du budget et 2021 et celui prévisionnel 2022 qui a été revu à la hausse.

Pour le président du Conseil d’administration (PCA), M. Issa Bengaly, le PTA 2021 est inspiré du Plan stratégique de développement (PSD) 2021-2025 et des Plans d’actions de la politique nationale d’emploi, du plan d’actions de la Politique nationale de la formation professionnelle et de la vision du ministère de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Celui-ci est en parfaite adéquation avec le contrat annuel de performance signé entre l’ANPE et le ministère de tutelle au titre de l’année 2022.

Et Issa Bengaly d’ajouter qu’en plus des programmes habituels de l’agence, le PTA 2021 consacre une place de choix au secteur privé, à travers la création et le développement des Petites et moyennes entreprises (PME). De même, il prend en compte : les différents projets et programmes d’insertion, les projets relatifs à l’amélioration de l’employabilité des demandeurs d’emploi et le renforcement de l’intermédiation.

Après l’ouverture officielle de la session, le Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock a accordé une interview à la presse. Selon lui, le PTA 2021 à été exécuté à hauteur de 80,6%. Cela se traduit par la création de 2100 emplois salariés ; 3200 formations qualifiantes et diplomates, en termes de reconversion et de perfectionnement. Et au niveau de l’auto-emploi, l’accompagnement de l’Agence a été déterminant.

Evoquant les perspectives, Ibrahim Ag Nock dira que cette hausse du budget prévisionnel 2022 permettra de mettre en œuvre la vision du département de tutelle, en rapport avec le Plan stratégique de développement. Celui-ci s’exécutera en conformité avec le programme d’action gouvernemental calqué sur la vision du président de la transition. Laquelle demande de prioriser l’emploi  des personnes vivant avec un handicap et les femmes.

En résumé, au titre de l’exercice 2021, l’ANPE a réalisé 5000 emplois salariés et 2900 auto-emplois. L’ANPE a contribué au renforcement de l’économie sociale et solidaire, à travers des activités génératrices de revenus.

Diakalia M Dembélé

 

ANPE :  Le PTA 2021 réalisé à hauteur de 80,6%

Sur 103 activités programmées dans ce Plan de travail annuel 83 ont été exécutées à la date du 30 novembre

Les rencontres semestrielles entre l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et les professionnels des médias, sont une innovation par laquelle le public est largement informé des réalisations de cette structure qui fait la promotion de l’emploi au Mali. Au cours de cet exercice, la Direction générale de l’ANPE partage avec les hommes des médias des acquis enregistrés. Celui qui s’est tenu le vendredi dernier dans la salle des réunions de la direction générale, sous l’animation du premier responsable de ladite structure, Ibrahim Ag Nock, était le 2ème de l’année 2021. C’était sous le regard approbateur du président du Conseil d’administration (PCA), M. Issa Bengaly, en présence des différents chefs de département de l’Agence.

Avant la présentation sur PowerPoint du directeur général, Issa Bengaly a intervenu pour planter le décor de cet énième rendez-vous avec les représentants des médias présents. Selon lui, l’exercice du point de presse semestriel qui est une innovation, résulte de ce souci de transparence de la direction générale, pour montrer au public et aux usagers les réalisations effectuées durant l’exercice budgétaire. Chose qui se fait en conformité avec le plan de communication adopté par le conseil d’administration.

Ainsi, l’ANPE, conformément à son Plan de travail annuel (PTA), en rapport avec le Plan stratégique de développement (PSD) s’est fixée des domaines d’intervention dont le taux d’exécution est de 66,7%, à la date du 30 novembre de l’année en cours. Lesquels sont : la promotion de l’auto-emploi avec un taux d’exécution de 95% ;  administration 90% ; coopération et migration 88,9% ; communication  85,7% ; études et production statistique 76,9% ; perfectionnement 67,9% et intermédiation 66,7%.

Nonobstant les résultats engrangés, la Direction générale de l’ANPE a été confrontée à un certain nombre de difficultés. Celles-ci se résument à : la faible mobilisation des ressources financières ;  l’insécurité sur une partie du territoire ; l’observation des mesures barrières dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 et l’insuffisance des  locaux.

A noter que la mise en œuvre du PTA est régulièrement évaluée à mi-parcours et en fin d’exercice. Ces évaluations ont toujours fait l’objet de dissémination à travers des points de presse.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here