Atelier de planification opérationnelle pour les projets d’adaptation aux changements climatiques : ASNaCC et PICP à Kayes

Le 20 novembre 2015 a eu lieu dans la salle de conférence du gouvernorat de Kayes, l’atelier de planification pour le programme d’Appui à la mise en ouvre de la Stratégie Nationale d’Adaptation aux Changement Climatique (ASNaCC)  et du projet  de Planification Innovante au Développement visant l’Adaptation aux Changements Climatiques au Mali (PICP).

0

 

Cet atelier a été organisé sous le parrainage de l’Agence pour l’Environnement et le Développement Durable (AEDD) en collaboration avec le gouvernorat de Kayes et la Direction Régionale des Eaux et Forêts.

Cette journée de travail a permis aux représentants des structures étatiques et de la société civile de se retrouver pour raffiner la planification opérationnelle ;  de discuter sur l’implication des acteurs pour la mise en œuvre des mesures d’adaptation et pour  trouver des critères d’évaluation de la vulnérabilité des populations aux changements climatiques et qui permettront de choisir les collectivités bénéficiaires de la mise en ouvre des mesures d’adaptation.

Le Mali et l’Allemagne ont convenu du programme ASNaCC lors de la COP17 en 2011 à Durban en Afrique du Sud pour expérimenter une approche novatrice dans le cadre de l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans tous les secteurs pertinents du développement régional et local.

La durée du programme est prévue jusqu’en 2019 et sa mise en œuvre est conjointement assurée par la GIZ et le PNUD dans le cadre de l’initiative internationale de la protection du climat (IKI).

Né également en 2011 suite à des expériences sur longue durée dans la coopération entre les deux pays, notamment des expériences sur l’intégration des aspects des changements climatique dans la planification communale et l’application de l’outil « climate proofing » sur les stratégies et politiques sectorielles ; le projet de Planification Innovante visant l’Adaptation aux Changements Climatiques (PICP) sera mis en oeuvre jusqu’en 2017 par la GIZ en synergie avec les activités du projet ASNaCC.

Il est à retenir que les deux programmes sont financés par le Ministère Fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature, de la Construction et de la Sûreté Nucléaire (BMUB) de la République fédérale d’Allemagne avec un coût de plus de 10 millions d’Euros.

KayesInfos

PARTAGER