Atelier sur le « Guide méthodologie d’intégration des ODD

0

L’intégration des changements climatiques, le genre et l’emploi dans l’élaboration des politiques publiques au Mali » : désormais  une priorité  de gouvernance   

Les cadres planificateurs sont réunis du 7 au 8 décembre 2020 au CNPM autour du « Guide méthodologie d’intégration des ODD, en particulier les changements climatiques, le genre et l’emploi dans l’élaboration des politiques publiques au Mali », un document conduit par l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable , la Direction Nationale de la Planification et du Développement et le Projet  d’Appui à la  Stratégie Nationale d’Adaptation aux Changement Climatiques ASNaCC/GIZ qui commande la prise en compte des préoccupations environnementales au même titre que les considérations économiques et sociales.

Le directeur national adjoint de la planification du développement, le directeur adjoint l’Agence de l’environnement et du développement durable Sékou Koné, le directeur programme du programme ASNACC/ GIZ Abdramane Diarra, ont coprésidé ce 7 décembre  l’ouverture l’atelier de formation sur l’application du Guide méthodologique d’élaboration des politiques publiques intégrant les changements climatiques, le genre et l’emploi à l’intention des cadres planificateurs pour la prise en compte des changements climatiques, le genre et l’emploi dans l’élaboration des politiques publiques.

En effet, tous sont unanimes que les changements climatiques restent une menace pour le développement économique et compromettent les chances de lutte contre la pauvreté dans notre pays. En 1992, le Mali a signé et ratifié en 1994 la Convention Cadre des Nations unies sur les Changements climatiques dont il a mis en œuvre par l’élaboration de la politique nationale sur les changements climatiques en 2011 qui a été suivie de la Stratégie Nationale Changements Climatiques et d’un plan d’actions.    Suivant ces différents plans et programmes, les préoccupations environnementales doivent être au même titre que les considérations économiques et sociales. Et le guide méthodologique d’élaboration des politiques publiques est selon les acteurs concernés « le moyen le plus promoteur » pour parvenir à l’intégration de la dimension environnementale dans toutes les politiques et programmes.

« Cet outil de planification et de contrôle permet aux décideurs d’anticiper les conséquences environnementales, d’améliorer la performance économique, sociale et environnementale des politiques, plans, programmes, projets pour un développement durable »   soutient le DGA de l’AEDD.

Ces deux jours de travaux visent à renforcer les capacités des cadres planificateurs afin qu’ils s’approprient le guide et participent à sa prise en compte lors des différentes élaborations de politiques.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here