Spéculation foncière à Kati: Le Préfet, Sadio Kéita, victime de son intégrité morale !

1

Nommé Préfet de Kati en 2015, l’administrateur civil de classe exceptionnelle a fait preuve de patriotisme partout où il a servi la patrie. Sadio Kéita, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un homme connu pour son sens élevé du devoir et son sérieux dans le travail. Sociable, digne et très intègre, l’homme est dans le viseur des grands spéculateurs fonciers du cercle de Kati et de la commune rurale de Kalaban-coro. Pour écorné sa réputation, ils ont entamé une campagne médiatique de dénigrement, traitant M. Kéita de tous les noms d’oiseaux.   

Qui ne connait pas Sadio Kéita ? Ce cadre valable qui a laissé ses traces partout où il a servi dans ce pays. «Pour rendre des loyaux services à ma chère patrie, le Mali, je suis engagé et prêt à 100% et aucune campagne de dénigrement ne saura me dévier de ce chemin », nous a confié le chef de l’exécutif local. Avant de poursuivre : « On peut me traiter de tous les noms d’oiseaux, dire que j’ai vendu des terres, construit des villas à Dakar, que j’ai fait morceler et vendre des titres fonciers…Que j’ai fait ceci ou cela…Je me remets à Dieu. Car lui seul connait la vérité…Je connais ceux qui sont dernière cette campagne de dénigrement. Parce que ce sont des grands prédateurs fonciers que je suis en train de combattre jour et nuit. Ils ont eu à me proposer beaucoup d’argent. J’ai décliné leurs multiples offres…Mon patriotisme, mon honneur et ma dignité ne sont pas à vendre…».

Ceux qui l’ont côtoyé avouent que cet administrateur civil de classe exceptionnelle a les germes patriotiques dans sa veine. Sadio Kéita a un parcours exceptionnel. Il occupa successivement les postes de chef d’arrondissement de Banikane, à Niafunké, de  1988 à 1993 ; chef d’arrondissement de Kanigogouna (cercle de Bandiagara) de 1993 à 1997; chef d’arrondissement de Kalaban-coro de 1997 à 1998; chef d’arrondissement central de Niono, de 1998  à 2004.

  1. Kéita fut adjoint au Préfet de Ménaka de 2005 à 2009 et de celui de Mopti de 2009 à 2011. De Mopti, il fut nommé Préfet du cercle de Kayes de 2011 à 2015. De 2015 à nos jours, Sadio Kéita est le Préfet du cercle de Kati.  Membre de la première promotion (1985) du Service national des jeunes du Centre d’instruction de Ségou, Sadio Kéita est Chevalier de  l’ordre national depuis 2016.

Homme de dossiers, il est craint pour sa propension à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Compétent, il est réputé très discret. Partout où il est passé, ses collaborateurs retiennent de lui sa rigueur, son franc-parler et son attachement à ses convictions.

En tous les cas, M. Kéita jouit d’une réputation irréprochable sur le plan professionnel. Et ce ne sont pas des campagnes de dénigrement des grands ‘’prédateurs’’ fonciers de Kati et de la commune rurale de Kalaban-coro qui changeront cela.

Tientigui

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Mr le journaliste vous oublier qu’à BKO tout le monde se connait.On a pas besoin de faire l’éloge de quelqu’un dans un journal dont les limites dans le monde de la lecture ne dépasse pas le cadre de vie de son quartier de publication.
    dite ce que vous avez à dire mais de grâce laisser le lecteur faire son jugement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here