Bradage du domaine foncier de l’Etat : Le Parc des hôtes vendu à un particulier

2

Le Parc des Hôtes situé près de l’hôtel Nord-Sud (un espace vert initié par l’ancien Président Alpha Oumar Konaré pour permettre aux hôtes du Mali d’y planter des arbres et qui est devenu par la suite un poumon respiratoire de l’ACI 2000) a été vendu. Rappelons que le Parc des hôtes est un domaine du ministère de l’Environnement et de l’Assainissement sous la responsabilité de la Direction nationale de la conservation de la nature du district de Bamako. La vente du Parc a été confirmée par les fleuristes qui l’entretenaient et qui ont été sommés de quitter les lieux.

Selon des indiscrétions, le Parc aurait été vendu par l’Agence de Cession immobilière (ACI) sur une décision de l’ancien gouverneur de Bamako de l’époque, Hadi Traoré, portant approbation du plan de lotissement du Site de l’ancien Aéroport de Bamako sis à Hamdallaye en commune IV du district de Bamako. Dans un arrêté du gouverneur ayant approuvé, à titre de mise à jour au profit de l’ACI, les planches 1, 2 et 3 du lotissement du Site de l’Ancien Aéroport de Bamako, l’ACI a profité de cet arrêté pour faire basculer le Parc des Hôtes parmi ces planches afin de le vendre à un richissime Malien de l’extérieur à des centaines de millions de nos francs.

Situé en face de l’hôtel Nord Sud, le Parc des hôtes a été réservé par le président Alpha Oumar Konaré, en son temps, pour recevoir les Hôtes du Mali qui venaient y planter leurs plaques et arbres. Sous la responsabilité de la direction régionale des Eaux et Forêts (Direction nationale de la conservation de la nature du district de Bamako), le Parc des hôtes, entretenu par des fleuristes, est devenu un espace vert et un poumon respiratoire de l’ACI 2000. Mais hélas, ces fleuristes ont été sommés de quitter les lieux dont les arbres et les fleurs sont en train d’être déracinés. Les autorités (surtout le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement) sont interpellées pour préserver l’endroit. Affaire à suivre !

  Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here