Mali : Un immeuble R+5 s’effondre dans un quartier d’affaires de Bamako

3

Un immeuble de cinq étages (R+5) s’est brutalement effondré ce vendredi aux environs de 13h à l’Aci 2000, en Commune 4 du district de Bamako.

L’incident n’a enregistré aucune perte en vie humaine mais des dégâts matériels sont à déplorer. Il s’agit de véhicules et motos restés coincés sous les décombres.

Selon les informations recueillies, le non respect des normes requises dans la construction du bâtiment serait à l’origine de cet incident ayant bouleversé les habitants du quartier.

« C’est un immeuble tout entier qui s’est écroulé avec ses bureaux », selon le constat fait par un sapeur pompier dépêché sur les lieux.

Dès l’annonce du sinistre, une unité de la police s’est rendue sur place pour définir un périmètre de sécurité et permettre à la protection civile de mener à bien sa mission.

« Si aucune victime n’est à déplorer, l’immeuble voisin est menacé», a indiqué une source de la protection civile.

L’immeuble à usage de bureaux abritait plusieurs services. Il appartiendrait, selon des témoignages, à un riche homme d’affaires. Pour l’heure, le bâtiment voisin tout vitré présentant déjà des fissures a été évacué.

Tamba CAMARA

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Le gouvernement doit sévir. Les matériaux de construction, notamment le fer est un gros problème dans le secteur de construction au Mali. Le fer 12 est appelé “12 plein” différent du fer 12 populaire qui du diamètre différent.

  2. This is what corruption in government concerning building regulations will do. Those who inspected building for building regulations compliance during construction plus those who constructed building should be held liable for all damages in addition to criminal charges.
    Buildings tend to crumble much quicker in intense heat therefore best quality materials should be used in construction especially multiple stories buildings.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Le sempiternel problème de respect des normes de construction. Moi j’excuse déjà le propriétaire de l’immeuble à partir du moment où l’autorité a snobé le non respect par les usines des profilages des fers à béton faisant passer des fers dr 10 pour des fers de 12 et de longueur 11mètres au lieu de 12mètres ; selon un reportage de “l’Essor” ou de l’ORTM. À ce niveau de laxisme, le sac de ciment pèse-t-il 50kg comme supposé ?
    Quand de tels événements se produisent la question que le maître d’ouvrage se pose en premier est est-ce qu’on ne déplore pas de morts ? Cette fois-ci non. En sera t’il de même la prochaine fois? Plaise à dieu.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!