Après l’attaque sur Radisson Blu : Le Mali bénéficie de la bienveillance des investisseurs étrangers

1
Radisson Blu
Hôtel Radisson Blu, Bamako

L’attaque à Radisson Blu aura laissé un goût amer dans le  monde des affaires  avec la fuite du pays de nombreux investisseurs étrangers, en l’occurrence les Français, Canadiens. Mais, «aujourd’hui, on assiste au retour d’autres investisseurs après le passage de l’ouragan», dixit, Mamadou Tiény Konaté, le vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industries du Mali (CCIM). Cela, grâce aux engagements des autorités maliennes qui ont fait de la sécurité leur cheval de bataille.

Le Mali est en train de tourner les douloureuses pages de l’attaque terroriste de l’Hôtel Radisson Blu du 20 novembre 2015 ayant couté la vie à 19 personnes. Cette attaque a provoqué un discrédit de la sécurité au Mali et occasionné la fuite de plusieurs investisseurs étrangers, en l’occurrence français, canadiens. Ces derniers ont fui du pays, arguant qu’il y’a menace sur leurs entreprises respectives. Coup dur pour le monde des affaires.

Les autorités en charge de la sécurité se sont engagées à ramener la quiétude au pays en vue de protéger le monde des affaires. Chose qui a eu un impact positif pour ce monde, car de nouveaux investisseurs sont arrivés au pays. Il s’agit des Marocains, Turcs.  Ces investisseurs trouvent en notre pays,  un lieu sûr pour y investir, s’est réjoui le VP de la CCIM, qui salue de passage, le travail des autorités en matière de sécurité.

Aux dires de Mamadou Tiény Konaté, le pays est sécurisé et les investisseurs n’ont pas à craindre à  y investir. C’est l’appel qu’il a lancé à l’endroit des investisseurs étrangers à venir investir chez nous.

Sa déclaration réconforte le Général Salif Traoré, en charge du département de la Sécurité intérieure et de la Protection Civile qui affirmait que personne ne peut prévenir le terrorisme.

Autrement dit, le terrorisme intervient toujours de façon inattendue et à tout moment. La réponse au terrorisme est la vigilance. La sécurité 100% n’existe dans aucun pays du monde. Vouloir vilipender  notre pays avec le qualificatif de pays en insécurité n’est pas acceptable. En tant que citoyen, nous ne devons pas accepter un tel qualificatif qui fait perdre au pays ses grands soutiens que sont les investisseurs étrangers.

Non seulement ces derniers contribuent à l’essor de l’économie malienne par le paiement de taxes et impôts, mais aussi par l’emploi des Maliens au sein de leurs entreprises respectives.

Donc, ce sont de véritables entreprises pourvoyeuses d’emplois pour les Maliens. Pour attirer ces investisseurs, chaque malien devait parler comme le VP de la CCIM en parlant de l’assainissement du pays sur le plan sécuritaire,  économique et social. Des plaidoyers qui font grandir le pays et le rend fréquentable par les autres.

Ambaba de Dissongo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. L’insécurité sera bientôt un mauvais souvenir dans ce pays au vue des énormes efforts que nos dirigeants ne cessent de déployer au jour le jour pour ce faire.

Comments are closed.