Baniko: situation sécuritaire à Diakarla et boukoula : Les Famas mettent les djihadistes en déroute

2

Tôt dans la matinée du samedi 19 novembre 2022, des hélicoptères de l’Armée de l’Air ont effectué des frappes aériennes dans la zone du Baniko (région de Dioila), plus précisément les villages de Diakarla et Boukoula, sur des nids djihadistes.

Même si le bilan n’était pas connu au moment où nous mettions sous presse, les informations recueillies de sources sures, nous apprennent que les FAMAs ont mis en déroute les groupes jihadistes de la zone. Bien avant cette opération, la panique avait gagné les populations des deux villages relevant de l’arrondissement de Massigui. Il y a quelques semaines, des groupes djihadistes avaient fait irruption dans ces villages et invité tous les chefs de famille dans les mosquées. Ils étaient venus dicter leur loi et leurs préférences comportementales.

Selon les informations, ils ont mis tout le monde en garde contre d’éventuelles informations sur leur position. Malheureusement, ils ont oublié que l’Etat malien est bien équipé de nos jours et en sait mieux que certaines populations locales, même si des détails manquent quelques fois. De plus, des ressortissants de toutes ces zones sont dans les rangs des FAMAs.

Dans les deux villages ciblés, Diakarla et Boukoula, les populations ont l’habitude de sortir très tôt le matin, surtout en cette période de récoltes. Mais, ce samedi matin, tout le monde s’est enfermé au bruit des avions dans le ciel. Non loin d’une forêt immense, les FAMAs doivent faire un ratissage au sol, car certains djihadistes peuvent se fondre dans la population. Certains éléments doivent rester dans la zone, après cette opération, pour protéger et rassurer les populations.

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here