Centre du Mali : Des conseillers spéciaux des Nations Unies pour la Prévention du génocide appellent à la protection des civils

3

Une semaine après les massacres perpétrés contre les populations civils, majoritairement des femmes et des enfants,  dans le village de Sobane-Da, commune de Sangha, des Conseillers spéciaux des Nations Unies pour la Prévention du génocide appellent à éviter des nouvelles violences  et brutalités contre les  populations civiles.

Maliweb.net – Ils sont  trois hauts responsables des Nations Unies a avoir condamné, après celle Antonio Guterres,  l’attaque inqualifiable,  du 9 juin 2019 contre le village de Sobanou-Kou, dans la région de Mopti, dans le village Sobane-Da.  Il s’agit de M. Adama Dieng, Conseiller spécial des Nations Unies pour la prévention du génocide, Mme Karen Smith, Conseillère spéciale des Nations Unies sur la responsabilité de protéger, et Mme Virginia Gamba, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés

L’attaque a fait 35 morts,  en majorité de femmes et d’enfants,  selon le bilan du gouvernement Malien.  Dans la foulée,  les diplomates onusiens ont déploré nombre élevé de victimes civiles dans la région de Mopti depuis le début de l’année, en appelant  à des actions immédiates pour réduire les tensions,  et l’ouverture d’une enquête crédible sur les atrocités commises au Mali et à traduire les responsables en justice.

Devant l’ampleur des atrocités, ils déclarent « Il est urgent d’empêcher de nouvelles violences et brutalités et de protéger la population civile contre les violations graves, en particulier les femmes et les enfants qui comptent parmi les plus vulnérables en période de conflit ».  Et de poursuivre que le soutien de la communauté internationale  aux côté  des  autorités maliennes  est essentielle dans la recherche de la paix et de la stabilité. «  Ils doivent intensifier leurs efforts pour remédier à l’insécurité croissante au centre du Mali », ont-ils demandé.

Après l’attaque du village d’Ogossagou- Peulh,  ces diplomates des Nations Unies se sont dits extrêmement alarmés par les attaques à caractère ethnique dirigées contre des civils  du village Sobane-Da dans le centre du Mali. « Nous ne pouvons rester silencieux face à la violence ethnique, aux violations des droits de l’homme et aux abus. Nous appelons les autorités et toutes les parties impliquées, y compris la communauté internationale, à s’acquitter de leur responsabilité de prévenir les crimes atroces et de protéger les civils »,  ont-ils indiqué.

Ces responsables de l’ONU  ont appelé le gouvernement malien à s’acquitter de sa responsabilité première  relative à la  protection des civils et  à s’attaquer aux causes profondes de la violence. Ce,  en veillant à ce que les populations vulnérables, y compris les garçons et les filles, bénéficient de la protection et de l’assistance requises. Ils rappellent également que la poursuite en justice pour les violations graves des droits de l’homme, la réconciliation communautaire et la mise en œuvre intégrale de l’accord de paix de 2015 demeurent les seuls moyens d’assurer la paix durable et la protection de la population civile.

Synthèse de Siaka DIAMOUTENE / Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. le peuple africain a compris vos plan machiavélique, et vous chassera, vous et vos conseillers financés avec l argent de vos ventes d armes, comment comprendre que l Afrique soit le théâtre de vos génocide alors qu elle n a aucune usines d armement???? je demande aux populations malienne de ne pas collaborer, et de les mettre dehors. ses conseillers, ne sont autres que des informateurs déguisés, monsieur le secrétaire général il faut condamné les ventes d armes aux civiles, demandez a vos amis de garder leurs usines d armement hors service si vous voulez lutter contre le génocide des africains

  2. C est votre genocide, vous et vos bailleurs qui pillent l Afrique deriere vos guerres😢😢😢Le dossier Rwanda est toujours dans nos mémoires malgre vos mensonge. On donne des armes a la place de l éducation et les moyens pour vivre, le moment ou nous nous massacrons , ils pillent tout, ils nous mettent les uns contre les autres via des milices soit disant via différentes appellations selon leurs plans. Monsieur le secrétaire général, il faut juste demander a vos amis vendeurs d armes qui sont aussi les etats bailleurs de vous l institution l ONU que vous representez de laisser l Afrique en paix, de laisser le peuple africain en paix, l Afrique était la avant la création de votre institution ineficace, raciste et coloniale, elle sera toujours la malgre l extermination de sa population de la traite des noires a l esclavage, a vos guerres civiles planifiées jusqu’au genocide. La démographie africaine fait peur , alors il faut donner des armes pour diminuer une partie de la population, de l aqmi, boko aram, EI, etc…. a quant vous allez vous les colons modernes vous rendre compte que le peuple africain a compris tour vos jeux , lhomme africain a un cerveau, et une âme comme vous alors vous et vos amis qui vous ont donné cette place ne nous prennent pas pour des sous hommes.

  3. Les vrais genocideurs c’est sont les occidentaux notamment française et l’ONU nous ne connaissons pas les guerres ethniques c’est eux qui veulent faire comme elles ont fait en ruwanda elles ont commencé avec les touaregs pour dire que le Mali va exterminer les touaregs comme cela n’est pas marché maintenant c’est les peuls et digons eh bien ça ne marchera plus au Mali nous allons contrecarrer leur leur plan diaboliques contre le Mali

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here