Emmanuel Macron participera au sommet du G5 Sahel organisé ce vendredi 9 juillet

6

L’information a été confirmée à RFI, le prochain sommet du G5 Sahel aura lieu ce vendredi 9 juillet en visioconférence. Emmanuel Macron participera à la rencontre. Il aura à ses côtés le président nigérien Mohamed Bazoum, qui a été convié à l’Élysée. Le président français devrait profiter de ce sommet pour préciser le futur engagement français dans la région, un mois après l’annonce de la fin progressive de l’opération Barkhane.

Un doute planait quant à sa participation mais le président français prendra bien part vendredi à ce sommet. Le dispositif sera cette fois un peu particulier : Emmanuel Macron aura à ses côtés Mohamed Bazoum. Le président nigérien, dont ce sera le premier sommet du G5 en tant que chef d’État, a en effet été convié ce jour-là à l’Élysée. Les deux hommes échangeront depuis le palais présidentiel avec leurs homologues sahéliens par visioconférence.

Ce sera certainement l’occasion pour Emmanuel Macron de préciser les contours de l’engagement futur de la France dans la région. Ce sommet intervient quasiment un mois jour pour jour après l’annonce du retrait progressif de l’opération Barkhane. L’objectif pour Paris est de diviser par deux le nombre de soldats français au Sahel d’ici janvier 2023. Cette annonce qui avait visiblement surpris certains dirigeants sahéliens, s’est faite dans un contexte de tensions.

Le président français ne cache plus en effet son exaspération quant à la situation dans certains pays. « Je suis obligé de constater que dans plusieurs États de la région, il n’y a pas eu un réengagement des décideurs pour faire revenir l’État et l’administration dans les zones qu’on libère du terrorisme militairement », avait déclaré Emmanuel Macron le mois dernier avant d’ajouter : « En responsabilité, ça n’est pas le rôle de la France de se substituer à perpétuité aux États ».

Souce: rfi.fr

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Assassinat de Jovenel Moïse : “Haïti est une sorte de trou noir”

    L’assassinat de Jovenel Moïse, la personne qui est la plus sacrée par sa fonction “est un moment d’une gravité solenelle” pour Jean-Marie Théodat, maître de conférence en géographie à l’Université Paris Panthéon Sorbonne. Cela interroge sur la structure même de l’Etat haïtien, sur la structure des services de sécurité “nous sommes vraiment allés bien loin”. Mais avant de demander l’aide à la communauté internationale, le chercheur demande à ce que les Haïtiens puissent se charger eux mêmes des changements qu’ils souhaitent “nous ne pouvons considérer le peuple haïtien comme une sorte de cobaye sur lequel on essaye à chaque fois de nouvelles solutions”.
    Durée :
    5 min 37
    08 JUIL 2021

  2. LES ABRAHAMIQUES
    LES JUDEOCHRETIENS
    LES CATHOLIQUES
    LES ARABO-MUSULMANS
    LES WAHABITES
    LES SUPREMATISTES
    LES COLONIALISTES
    LES CULTUROCIDES
    LES GENOCIDAIRES
    LES CRIMINELS
    LES PARASITES

  3. Merci Poutine. Tant que nous ne compterons point sur nous-mêmes, le Sahel restera une zone de pagaille.
    La France semeur de merde au Sahel n’a pas de solutions durables pour la paix dans ces régions. Elle achète nos dirigeants et ces derniers tiennent les bras et pieds de leur peuple pour un dépècement brutal.
    Aw ye aw ju ta ka bo anw dala. Bandes d’hypocrites!

  4. EHU TU AS LIBERE QUEL ZONE DU SAHEL ?

    ARRETES DE RACONTER DES BETISES CAR TU AS JUSTE DEPLACER LA POUSSIERE VERS LES PAYS VOISINS

  5. Cette affaire de G5 est vraiment une honte. Nous sommes exaspérés. Avec tous ces armements sophistiqués, le conflit s’éternise. De plus, qui est derrière les terroristes ? Ils s’approvisionnent où en carburant ? À Total. Ils communiquent avec quelle puce ? Orange. Ils trouvent les sous où ? Financement préventif de la France et alliés par peur d’éventuels enlèvements. Avec Orange ils doivent savoir où se trouvent les terroristes. INCROYABLE NON ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here