Gao : Des chefs terroristes aux arrêts ; du matériel de guerre saisi

1

Les Forces armées maliennes (FAMa) continuent la destruction des sanctuaires terroristes dans le cadre du plan Maliko et de l’opération Kèlètigui. A Gao, les opérations ont permis d’interpeller le terroriste Hassane dit Abou Moctar, impliqué dans plusieurs attaques terroristes contre les FAMa, de même que l’arrestation des suspects Mohamed Ag Moha et Hadam Ag Hainaha, en possession de matériels de guerre et d’une somme de 2 734 000 F CFA.

Sur le théâtre de l’opération Maliko, les opérations de routine de sécurisation des personnes et leurs biens se sont poursuivies dans la région de Ménaka et la zone de Gossi, dans laquelle localité les FAMa ont réagi vigoureusement à des tirs de terroristes armés de mitrailleuses PKM et AK-47. Des vols de réassurance ont été conduits dans le secteur de Gao, Djebock, Andermalène et Ansongo.

« La précision des renseignements a permis à Gao l’interpellation du terroriste Hassane dit Abou Moctar, impliqué dans plusieurs attaques terroristes, notamment les 03 attaques contre les FAMa à Tessit, de même que l’arrestation des suspects Mohamed Ag Moha et Hadam Ag Hainaha en possession de matériels de guerre (02 PKM, 12 chargeurs et 01 maillon garnis) y compris des habits et une somme de 2 734 000 F CFA », précise la Dirpa dans un communiqué.

Selon le même communiqué, l’Etat-major général des armées informe qu’en zone sud, plus précisément dans les régions de Koutiala, Bougouni et Sikasso, les priorités opérationnelles ont porté sur la précision des renseignements et les recherches des terroristes responsables des attaques contre les symboles de l’Etat.

Aussi, dans le cercle de Banamba, la précision des renseignements a permis le suivi, l’interception et la désorganisation d’une colonne logistique terroriste entre Toubakoro Sylla, Séméné et Oulėni, des tirs de mortiers et canon SPG-9 dans une forêt refuge terroriste, l’échec de l’infiltration et de l’attaque d’une position FAMa.

 « Le bilan de ces actions fait état de 12 terroristes neutralisés, 07 terroristes autres interpelés, 12 motos, des bidons d’essence et du matériel de guerre saisis et l’interpellation d’un terroriste précurseur, membre d’un groupe de 04 terroristes », indique le communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées.

Sur le théâtre centre de l’opération Maliko, un Groupement Tactique Interarmes (Gtia) a réussi une percée dans le sanctuaire terroriste du cercle de Bankass sur l’axe Timissa-Segué-Bankass, avec la réduction d’éléments isolés et la récupération de 10 motos abandonnées par les terroristes.

« L’exploitation des renseignements sûrs dans différentes zones de la région de Ségou, y compris des forêts, a fait 20 terroristes neutralisés, 05 suspects interpelés ; 10 EEI détruits, 03 AK-47, 03 chargeurs, 01 support de mitrailleuse 12,7 mm, 14 téléphones portables, 13 motos, 01 groupe électrogène, 01 appareil de soudure, 01 tricycle, 04 panneaux solaires, 05 batteries récupérés. La base de Dolla et un laboratoire d’EEI dans la forêt de Diandian ont été détruits », informe le document.

Dans le cercle de Djenné, les FAMa dans la recherche des terroristes responsables des récentes exactions contre les populations ont consolidé leur réorganisation dans la zone suite à la réaction contre la double attaque complexe d’engins explosifs improvisés (EEI) avec le bilan de 04 morts au combat, 10 blessés et d’importants dégâts matériels.

« Les multiples accrochages à l’Est de Djenné ont fait 04 donzos neutralisés et 02 blessés à Niala, 15 terroristes neutralisés, 17 motos détruites et d’importants matériels militaires récupérés. 01 base terroriste entre Tiekobougou et Oua détruite », rapporte la Dirpa.  

Dans la région de Douentza, ajoute-t-il, des frappes aériennes ont ciblé deux camps d’entraînement du terroriste Abou Mahama, faisant 29 terroristes neutralisés et 30 autres blessés. 37 AK-47, 12 obus, 23 motos, 03 caisses de munitions, 02 véhicules, 12 Talkie-walkie ont été détruits.

« Dans la poursuite des reconnaissances offensives, la patrouille et la fouille des forces terrestres à Douna ont fait 10 terroristes neutralisés à la sortie du village, 03 AK-47, 02 carabines chinoises et 05 fusils de chasse récupérés. Dans le secteur de Boni, des actions ciblées ont visé un groupe de 05 terroristes dont 02 importants chefs en cours d’identification par les services spécialisés », peut-t-on lire dans le communiqué.

Adama DAO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here