Intervention militaire: l’Algérie à la manœuvre contre le Mali

55

Si la communauté internationale ne prend pas ses responsabilités face aux multiples manœuvres de l’Algérie, l’intervention militaire étrangère n’aura pas lieu au nord du Mali. Au grand dam de milliers d’enfants, de femmes et de chefs de familles meurtris dans leur chair, dans leur esprit et dans leur âme. Avec sa diplomatie, l’Algérie a miné le terrain jusque dans les allées des Nations unies. Du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon au Représentant de celui-ci pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit en passant par l’envoyé spécial de l’Onu pour le Sahel, Romano Prodi qui vient, lui aussi, de nommer son représentant au Mali, tous semblent hypnotisés par les méandres diplomatiques algériennes. Les preuves.

 

Au moment où les autorités maliennes, la Cedeao, le Tchad, l’Union africaine et la France s’activent pour diligenter l’intervention des forces étrangères dans le nord du Mali afin de bouter les jihadistes et terroristes hors de l’ensemble du territoire malien, l’Algérie multiplie le manœuvres diplomatiques par tous les moyens pour empêcher cette option.

Dans la stratégie arrêtée par les autorités algériennes, leur compatriote, Saïd Djinnit, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, fut le premier pion à être poussé. Dès les premières heures du coup d’Etat du 22 mars, l’homme s’est associé au processus de rétablissement de l’ordre constitutionnel enclenché par la Cedeao et l’Union africaine. C’est ainsi qu’on l’a souvent vu à Bamako, à Ouagadougou et à Abidjan pour suivre le dossier. Et, sans doute, faire le point à Alger. Et, actuellement, il est très présent dans les phases de négociations avec les groupes armés qui occupent le nord du Mali. Là aussi, plus pour l’Algérie qu’au compte de son employeur l’Onu. Saïd Djinnit travaille incontestablement pour son pays avec pour mission d’user de son costume onusien pour saboter le processus qui mène à l’intervention.

Dans son travail, Djinnit a-t-il montré certaines limites ? Toujours est-il que l’Algérie est passée à la seconde phase en mettant tout son poids dans la balance à la nomination de l’envoyé spécial de l’Onu pour le Sahel. Des sources dignes de foi révèlent que c’est l’Algérie qui a convaincu le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de nommer Romano Prodi à ce poste, alors même que l’Italien était en lice avec un Algérien et un autre Africain Obasanjo. Mais l’Algérie avait fait ses calculs. Primo, avec le compatriote, le jeu aurait été trop voyant ; secundo, l’ancien président nigérian est « incontrôlable » ; tertio, l’ancien président de la Commission européenne serait connu pour être manipulable à souhait. Sans oublier les relations algéro-italiennes auxquelles il faudra juste donner un coup de fouet.

Prodi installé, il ne restait plus qu’à l’actionner par le biais des relations de coopération citées plus haut. C’est la troisième phase du blocage de l’intervention militaire. Ici, il convient de bien suivre ce que l’Algérie va faire.

Le 14 novembre, le président du Conseil des ministres italien, Mario Monti, effectue une visite officielle en Algérie à l’invitation du président algérien Abdelaziz Bouteflika ; une visite rentre officiellement dans le cadre du « Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération signés entre l’Algérie et l’Italie le 27 janvier 2003 ». Ce sommet algéro-italien était le deuxième du genre à Alger après celui tenu en …2007.

A l’occasion, l’Algérie et l’Italie ont signé trois accords de coopération et cinq mémorandums d’entente. Les accords concernent une convention de coopération entre les ministères dela Défensedes deux pays dans le domaine de l’aviation, un accord de coopération concernant le domaine du transport maritime, et un accord relatif à la coordination dans les opérations de recherche et de sauvetage maritimes.

Sur les cinq mémorandums d’entente, quatre portent sur la coopération industrielle et la promotion du partenariat, les archives, la protection du consommateur et le contrôle des produits industriels et des services, ainsi que la coopération dans le domaine de la protection civile. Le dernier mémorandum d’entente a été signé entre l’agence nationale de promotion du commerce extérieur et l’organisme italien pour le développement du commerce extérieur.

Pourquoi ce regain d’intérêt subit entre les deux pays quelques jours seulement après la nomination d’un Italien pour le Sahel?

 

Mettre les bâtons dans les roues des pro-interventions

Mieux, la situation au nord du Mali a été abordée à Alger. Dans un entretien, le chef du gouvernement italien confiera dans un journal, qu’il privilégie une solution politique à la crise au Mali, sans toutefois exclure la voie militaire. « La résolution (2071) du Conseil de sécurité (sur le Mali) constitue une base commune dans laquelle toute la communauté internationale se reconnaît. Et elle privilégie très justement une solution politique sans exclure la voie militaire », a-t-il déclaré, avant de quitter Alger.

Une semaine plus tard, exactement le 20 novembre, Romano Prodi, l’ITALIEN, profitant d’un séjour au Maroc où il a eu des entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Eddine El Othmani, fait une déclaration fracassante à propos de l’intervention militaire au Mali. « Tous les experts (politiques et militaires) sont d’accord pour dire qu’une intervention militaire ne pourrait avoir lieu qu’en septembre 2013 », a dit l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel. Une déclaration étonnante, mais suffisamment claire pour savoir qu’elle est préméditée, préparée, commanditée et qu’elle suit une logique montée d’Alger.

Dans la foulée de cette sortie de Prodi, le ministre algérien de l’intérieur, Dahou Ould Kablia, réitère l’hostilité de son pays quant à une intervention militaire. Dans une radio, il dit : « Vouloir reconstituer l’unité du territoire malien par la force est une aventure qui ne pourra jamais réussir, car il s’agit d’engager une confrontation militaire qui risque d’exacerber les tensions dans toute la région ». Et ajoute : « Il faut un traitement politique qui consiste à amener les gens du nord (du Mali), qu’ils soient du Mnla ou d’Ansar Dine, à négocier librement avec les autorités centrales de Bamako pour aboutir à une solution permettant la réunification de ce pays. Après quoi, la guerre contre les groupes terroristes et les narcotrafiquants, qui est indispensable pour expurger cette zone de toute cette menace, n’en sera que beaucoup plus facile ».

Pour en revenir à Romano Prodi, disons-le net : il est à la solde de l’Algérie. Il s’adosse aux autorités de ce pays  et aux décisions venant d’elles pour exercer sa fonction. Donc, pour gérer le dossier du Mali dont il ne connaît le piètre mot.

Pour preuve, depuis qu’il a été nommé, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel, n’a effectué qu’une visite éclair à Bamako (mais aucun tour dans les zones occupées), alors que c’est la situation au Mali qui a impulsé l’urgence à avoir un Représentant de Ban Ki-moon dans le Sahel. Pour le moment, les deux pays où Romano Prodi a séjourné, sont le Maroc et…l’Algérie.

Pour savoir jusqu’où Prodi est prêt à aller pour aider l’Algérie dans sa macabre stratégie d’empêcher l’intervention militaire au nord du Mali, il vient de nommer un assistant au Mali, un Ethiopien qui serait le beau frère de Saïd Djinnit dont la femme serait une Ethiopienne.

Ce que nous venons de relater constitue un tissu solide pour l’Algérie dans la mise en œuvre de sa manœuvre contre l’intervention militaire sous l’égide de la communauté internationale. Mais, ne l’oublions pas également, ce pays délègue ses émissaires à moult réunions (politiques et militaires) qui se tiennent dans le continent, la sous région et à Bamako sur la situation au Mali. Question d’espionner ? Sans doute.

Prenons garde de ce voisin qui, à travers sa diplomatie de nuisance, est entrain de mettre des bâtons dans les roues de tous les pro-interventions.

Sékou Tamboura

Commentaires via Facebook :

55 COMMENTAIRES

  1. haaa les maliens !!! toujours les mêmes a nagé dans leur excréments , prochain rdv dans 3 mois je rejetterais un oeil sur ce site pour voir si c’est toujours pareils ou si vous êtes fatigué d’aboyer et bougé au moins un petit doigt pour aider votre pays … premier gao n’est pas gaooo , zouglou !!!

  2. De toutes manières, si vous tenez absolument à ce que maman OTAN vienne ou que maman France revienne, libre à vous. Ne parlez pas ensuite d’indépendance du Mali et de fierté des maliens.

    L’Algérie fermera ses frontières et vous laissera cuire entre les douces mains occidentales.

    Débarrassez-vous des islamistes tout seuls comme des grands. c’est faisable. N’attendez pas que les ex-colonisateurs viennent vous re-bouffer comme avant.

    • on voit que vous n’avez tjrs pas digerer les 130 ans d’Algerie francaise
      cessez de nous envoyer vos terros d’AQMI et arrêtez d’essayer de nous imposer les tueurs violeurs pillards racistes du MNLA et d’Ansar Dine c’esttout ce qu’on vous demande

      mr ”on est fort parce qu’on a du pétrole et du gaz” 🙄

      • ben non, les algériens n’acceptent pas l’occupation et la soumission même après 1300 ans.

        Toi tu as l’air d’aimer être occupé. Le colon doit te manquer.

        C’est une honte de dire qu’un peuple ne digère pas la colonisation. Tu es peut-être prêt à accueillir les américains et les français en baissant ton froc mais les algériens feront tout pour les en empêcher.

        On vous défendra malgré vous.

        • le colon du moment c’est vos protégée Ansar Dine, MNLA et autre AQMI que vous avez aidé a implanter et dont vous faites tout pour qu’il reste sur nos terres mon cher

          drole de facon de nous ”defendre” 🙄

  3. Ça accuse l’Algérie de lâcheté, de fourberie, de visées plus ou moins expansionnistes et ça ne se rend pas compte que ça quémande l’aide de l’occident, le grand vampire depuis des siècles.

    Si les maliens veulent l’intervention étrangère, c’est à désespérer de l’Afrique. Vous voulez devenir l’Afghanistan ou l’Irak ?

    Pauvres naïfs qui croient que l’intervention étrangère est une bonne chose !

    Que le Mali se débrouille tout seul. C’est ce que tout le monde souhaite.

    Autrement vous serez toujours les esclaves de ceux qui viendraient soi disant vous “libérer”.

    L’auteur de cet article n’est qu’un pauvre couillon.

    • couillon comme tes gouvernants protecteurs Ansar Sheytan et des nazis de MNLA sans parler d’AQMI dont toutes les qatibas sont fonder par des algeriens

      🙄 🙄 🙄 🙄

      • Pauvre buse : si un terroriste est algérien donc c’est l’Etat algérien qui est responsable ?

        Tu fais de l’amalgame de débile.

        Ainsi, si un malien commettait un massacre, je tiendrais tous les maliens pour complices ?

        Arrêtes de réfléchir avec tes pieds.

        • arrete de defendre quand Alger fait tout pour imposer au Mali et au maliens le MNLA qui ne contrôle plus rien et Ansar Sheytane qui lapide torture viole et vole des maliens
          on apelle ca quoi

          on vous connait vous etes specialiste des coups bas, voir Polisario

          tfou bikoum

          😆 😆 😆

          • Tiens ! un marocain…

            Tu nous connais ? essaie au moins de comprendre comment tu te fais enfumer et entuber par un roi de merde.

            Vous êtes immobiles, soumis et lâches. Vous voulez que les maliens fassent comme vous ?

  4. ecouter le mali et lalgerie sont des pays frontalier et moussa c mon pote alors suprimer les autre commentaire et fouté les con bande de con

  5. L’Algérie doit tourner le dos définitivement au Mali , et faire appliquer la loi martiale le long de ses frontières sahariennes .
    1 rompre nos relations diplomatiques
    2 exiger le remboursement des dettes (argent publique du peuple algerien)
    3 rapatrier tous les citoyens algériens
    4 expulser tous les illégaux
    Seule le langage de la force est entendu par les lâches.

    • COMBIEN DE MALIENS SONT SONT TOMBES DURANT LA GUERRE D´ALGERIE DEMANDE A TON GOUVERNEMENT IL VA TE LE DIRE
      TU N´ÉST QU´UN MINABLE COMME LA DIT L´ÁUTRE RENVOYEZ TOUS LES MALIENS QUI VIVENT EN ALGERIE ET VOYER S´IL VONT EN MOURIRIR IL VIVRONS CHEZ EUX SANS RACISME NI DE DISCRIMINATION L´ALGERIE CHERCHE A MAINTENIR UN NOMANSLAND DANS LE NORD DU MALI POUR AVOIR LA VIE TRANQUILLE ET POUR NE PAS A FAIRE AVEC SES ISLAMISTES L´ALGERIE CHERCHE A PROTEGE SA POPULATION POURQUOI PAS LE MALI POUR SA POPULATION QUI SUBIT DES EXACTIONS BARBARES DE LA PART DE CES GENS !!!

    • COMBIEN DE MALIENS SONT SONT TOMBES DURANT LA GUERRE D´ALGERIE CONTRE LA FRANCE DEMANDE A TON GOUVERNEMENT IL VA TE LE DIRE
      BOUTEFLICA S´EST REFUGIE A GAO ET AVAIT L´AIDE DE LA PART DU MALI
      L´HISTOIRE EST UNE REPETION AUJOURD´HUIT LE MALI EST DANS LE PETRAIN
      DEMAIN CA PEUT ETRE VOTRE TOUR
      TU N´ÉST QU´UN MINABLE COMME LA DIT L´ÁUTRE RENVOYEZ TOUS LES MALIENS QUI VIVENT EN ALGERIE ET VOYER S´IL VONT EN MOURIRIR IL VIVRONS CHEZ EUX SANS RACISME NI DE DISCRIMINATION L´ALGERIE CHERCHE A MAINTENIR UN NOMANSLAND DANS LE NORD DU MALI POUR AVOIR LA VIE TRANQUILLE ET POUR NE PAS A FAIRE AVEC SES ISLAMISTES L´ALGERIE CHERCHE A PROTEGE SA POPULATION POURQUOI PAS LE MALI POUR SA POPULATION QUI SUBIT DES EXACTIONS BARBARES DE LA PART DE CES GENS CERTE L´ALGERIE A BEAUCOUP AIDE LE MALI CELA NE VEUT PAS DIRE QUE LE MALI DOIT ACCEPTER L´INACCEPTABLE DE LA PART DE L´ALGERIE

      • dites plutot combien de maliens,senegalais,ivoiriens,et tous les anciens des ex colonies francaises ont ete enroles durant la guerre de liberation pour aider la france.On s en souvient encore de ces bataillons de noirs afriquains dans les annees 1955 ,56 etc…Cest ca l histoire.demandez a vos anciens combatants de quelle pension de guerre ils vivent aujourdhui.vous n avez meme pas le courage de vous delivrer d une bande de trafiquant et vous osez affirmer que vous avez participe a la liberation de l algerie?

    • Même avis que vous FRONTO.La balle est dans le camp de nos autorités
      puisque la communauté internationale (ONU)a jugé la nécéssité de l’emploi de la force!Moi je pense à présent que c’est NOS AUTORITES ACTUELLES QUI VEULENT RETARDER LES CHOSES POUR POUVOIR RESTER UN PEU LONGTEMPS AUX AFFAIRES!C’est à l’AN et Djonkis ou CMD de décider de la date de l’intervention militaire!Sans la guerre, on va passer dix ans comme ça : ta tè mènè wa shishi tè bo!Pendant ce temps, des femmes sont violées, des bras sont coupés et nos militaires égorgés par MNLA attendent d’être vengés! 😥 😥

  6. L’union africaine et la cedeao doivent mettre pression sur l’Algérie l’algerie ne peut pas parler de négociation et tant donner que que aqmi est sur le sol malien et les chefs sont des algériens c’est honteux et égoïste de la par de ce pays frontalier et dors et déjà il faut considéré l’Algérie comme un ennemi

  7. Nous ne pouvons qu’en prendre à nous même. Un Militaire recruté parce qu’il a payé de l’argent ne pourra pas faire la guerre puisqu’il est rentré dans l’armée avec des intérêts mais pas pour défendre l’intégrité territorial du Pays. De 1960 à 1990 le recrutement au sein de nos forces de défense et de sécurité se faisait sur la base du mérite et non sur la base des relations et de l’argent comme cela s’est passé pendant les vingt années de démocratie. Heureusement pour nous il ya encore quelques éléments vaillants de cette ancienne armée a qui nous devrions faire confiance. Vive le vrai Militaire (du soldat à l’adjudant).

  8. Les 2000 hommes du tape à l’œil de l’armée malienne.

    Après le déblocage des armes achetées en dernière minute et dans la panique par ATT puis bloquée sur ordre de la Cedeao au port de Conakry après les événements du 22 mars 2012, l’armée malienne, huit mois après, lance aussi presque dans la panique et la précipitation comme lors de l’achat des armes bloquées, une opérations de recrutement de 2000 hommes dans l’armée, au moment où certains représentants de l’Onu parlent de septembre 2013 pour une intervention militaire au nord de notre pays.

    Et pourtant les trois régions du pays sont tombées sous occupations islamistes et alliés depuis le 1 avril 2012, et les autorités transitoires ne jurent que pour l’intégrité du territoire national y compris par la force:

    – “…Nous allons les traquer jusque dans leur dernier retranchement…” dixit le Capitaine Sanogo dans un communiqué Cnrdre mars 2012;

    -“…une guerre implacable…” Dixit Dioncounda Traoré, lors de son investiture le 12 avril 2012;

    -“…la guerre qui met fin à la guerre…”
    Dixit Cheick Modibo Diarra, revue de troupes à Ségou.

    La question qui nous vient à l’esprit est comment ces trois hommes, au sommet de l’état malien, peuvent affirmer avec force et sans ambiguïté le recours à la force pour récupérer nos terres et n’avoir pas lancé depuis huit mois aucune action de recrutement au sein de nos forces armées et de sécurité s’ils savaient qu’elles avaient un déficit réel en hommes sous le drapeau?

    Ou bien en mars, avril et mai 2012, nos autorités n’avaient ils aucune idée de la capacité opérationnelle de l’armée et de ses besoins en hommes?

    Qu’est ce qui se passe dans l’armée pour qu’on n’y ait aucune évaluation claire des besoins en termes d’équipements, d’hommes de toute grade, de formation, eu égard aux menaces qui nous guettent et ce, sous ATT comme sous la transition malgré une flopée d’officiers supérieurs?

    Une chose est claire, une formation en centre d’instruction, C.I, prend normalement 6 mois de durée et un processus de recrutement massif avec les différents tests physiques, médicaux, psychologiques, et toutes leurs gestions administratives et les sélections qui y suivent peuvent prendre jusqu’à deux mois.

    Donc recrutement et formation des 2000 jeunes dans l’armée, s’ils sont faits correctement prendront minimum 8 mois.

    C’est à dire que nous ne pourrions voir les 2000 jeunes recrues, opérationnels qu’en fin juillet 2013, au plus tôt, dans le cas d’une formation bien faite.

    Le temps d’intégrer leurs unités d’affectation et de s’accommoder d’un commandement unifié d’une éventuelle opération militaire étrangère pour une contre offensive contre les islamistes du nord, nous arriverons au mois de septembre 2013 de Romano Prodi, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel.

    De deux choses l’une, soit l’armée malienne manque d’hommes et la réalité est cachée aux maliens (et nous devrons prendre le temps pour nous préparer comme le disent les américains et l’ONU), soit elle ne manque pas d’hommes, et la nouvelle campagne de recrutement des 2000 hommes est une opération de communication tape à l’œil sans réelle justification militaire pour une réelle reconquête immédiate des régions nord du pays.

    Dans tous les cas, le ministre de la défense nationale et le chef d’état major général des armées doivent nous dire pourquoi ils ont mis autant de temps pour exprimer leurs besoins en hommes depuis la débâcle de l’armée malienne en avril 2012.

    La dure réalité est que, que ce soit les commandes d’armes de dernière minute d’ATT, ou les recrutements de 2000 de dernière minute de Yamoussa Camara, l’armée malienne semble manquer cruellement de tout sens de planification et d’anticipation, et nos officiers supérieurs actuels comme les généraux du “repli tactique” d’ATT ont la même stratégie de gestion de crise, celle de la fuite en avant et du tape à l’œil.

    Malheureusement cela se paie cash quand l’ennemi frappe à la porte.

    Que Dieu sauve le Mali.

  9. ce qui se passe au nord du mali est est complique;on trouve bcps de groupes teroristes qui sont a la solde des les services secrets comme le mujao (creation des services francais et marocains);qaida(usa);ansar eddine(wahabismes)

  10. le chien aboie la caravane passe.a part l afrique du sud et le nigeria voir l angola rare sont les pays africains qui sont puissants au niveau de l algerie .mais la force quand on la on s en sert pas pour foutre la merde chez les voisins .JUSQUE LA LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS L ALGERIE LA FAIT .MAIS QUAND LA FRANCE ET LES USA ENTRE DANS LA DANCE ILS NE PEUVENT QUE LA FERMER.PIRE.LE PEUPLE ALGERIEN MERITE MIEUX.LE MONDE ENTIER SAIT COMMENT L ALGERIE EST GERE.COMMENT PEUT ON EXPLIQUER QUE LES ALGERIENS SOUFFRE ALORS QU IL YA DU GAZ ET DU PETROLE.LA CONTRE OFFENSIVE DIPLOMATIQUE DES GENEREAUX TOUT A FAIT NORMAL. TOUT LE MONDE SAIT QU EN REALITE LES OCCIDENTAUX A TRAVERS LHISTOIRE DU MALI AIMERAIENT AUSSI AU PASSAGE METTRE DES POINTS SUR DES I POUR LE BONHEUR DU PEUPLE ALGERIEN.VOUS AVEZ COMPRIS ILS VONT IMPOSER LA DEMOCRATIE AU GENERAUX.CA VA AISER PARCE QUE LE PEUPLE ALGERIEN EN A MARRE.QUAND ON JOUE AVEC LE FEU ON SE BRULE.LES ARABES NE FONT QUE PARLER LEUR MAITRE C EST LES OCCIDENTEAUX

  11. cest simplement con de la part d’Alger. On ne peut pas mettre d’accord le Mali et le MNLA. Tout ca la cest parce que le Mali manque sa puissance de feu sinon on en aurait fini depuis…

  12. il y a beaucoup de vérités dans ce papier …..mais le coup d’état avec vos soldats fuyards a permis aux terroristes de vite occuper ces régions ….

  13. L’Algerie est le grand “gendarme” de l’Afrique aux portes du Sahara et ce géant “lobbyist” aux pieds des grandes institutions internationales ( ONU, UE, UA…).

  14. C’est bien vrai que les maliens n’aime pas l’Algérie ,pourtant ce ne sont pas les algériens qui vous ont mis Sanogo dans les pattes :mrgreen: :mrgreen:

    • Est ce que cest Sanogo qui est le probleme? Tu semble oublier les deux pharaons de nos deux pays qui ont cause tout le probleme au Mali: Sarko et ATT ❗ 😈

  15. IL N’Y A PAS D’AUTRE OPTIONS, IL NOUS FAIRE CETTE GUERRE NOUS MEME ET LE PLUS TOT POSSIBLE: Les Maliens qui ne sont pas plus belliqueux que d’autres, savent absolument TOUT de la négociation avec les dirigeants du MNLA et d’Ançardine pour l’avoir pratiquée jusqu’à L’INDIGESTION depuis des décennies. Il est vrai que les rebelles d’alors – dont nombre sont toujours là – étaient engagés sous d’autres étiquettes, dans des configurations d’alliances différentes mais le résultat a été invariable : ni les accords, ni les concessions, ni la décentralisation, encore moins l’impunité tacite octroyée n’ont réussi à empêcher les mêmes protagonistes de tirer tout le profit possible des avantages concédés puis de reprendre les armes à la moindre occasion et de tuer pour imposer des vues de plus en plus maximalistes jusqu’à cette ultime fiction d’un Etat indépendant sur un territoire où ils sont ultra-minoritaires.

    Oui, l’armée malienne ne doit plus compter que sur ses propres forces pour récupérer à la sueur de son front, ce qu’elle aura perdu à la vitesse de ses jambes. Aide-toi, le ciel t’aidera a-t-on coutume de dire. C’est tout le Mali qui sera donc derrière son armée pour laver l’honneur souillé de la patrie. En déclenchant les hostilités face à ces illuminés jihadistes, le Mali ne sera jamais seul dans son combat. Des pays comme le Nigeria, le Niger et l’Afrique du Sud ne resteront pas insensibles à son combat.
    D’autres pays africains, conscients du mépris de la communauté internationale face au drame de tout un continent, sauront se mobiliser et nous aider. Mais on n’a plus le choix, malgré nos lacunes diplomatiques et communicationnelles, malgré la déchirure politique, malgré la crise de trésorerie, il nous faut nous résigner à aller au combat. Un combat pour l’honneur et la dignité retrouvée. Un combat qui fera que le Mali sera de nouveau respecté et craint.
    Avec le double langage diplomatique actuel, ne pas agir c’est accepter de fait la partition du pays. Attendre encore des mois, c’est permettre à cette énigmatique communauté internationale de nous amener vers des négociations biaisées qui consacreront la dislocation du pays pour aller vers un fédéralisme suicidaire. Armée malienne, la balle est dans ton camp. A toi de donner tort à tous ces spécialistes te décrivant comme moribonde et inefficace. A toi de te montrer à la hauteur de la grandeur de ce Maliba très mal en point.

  16. Oui, c’est vrai ce qu’on dit sur ​​le pays voisin de la République du Mali.

  17. C’est aux africain de prendre leur destin en main l’Algérie ne sera jamais notre ami :

  18. Vous n’êtes pas justes, ce pays (Algerie)est le seul ami “désintéressé” du Mali, si l’Algérie a écarté l’option militaire c’est qu’elle sait qu’aucune force capable de déloger ces assassins qui règnent en maitres sur un territoire, qui, pour rappel plus d’une fois et demi la France. Commençons par le dialogue entre maliens, puis les aider à reconquérir leur souveraineté par leur propre armée. Les Français, les Yankees, les Marocains et d’autres ne veulent que leurs intérêts. Je vous le dis, si vous êtes maliens, l’Algérie est votre amie sincère

  19. A NOUS DE CHOISIR UNE PUISSANCE POLITICO-MILITAIRE COMME NOTRE ALLIEE
    Ban Ki, à la quête d’argent pour financer l’onu à l’ordre 3 milliards de dollars a eu la promesse Algérienne.
    L’Algerie veut contrôler le nord du mali parce qu’elle va construire son centrale nucléaire à 500 km de là qui peut tomber dans les mains des terroristes,si elle n’y prend pas garde déjà.
    Chers dirigents maliens, ouvrons les yeux.
    Pas un cm² de notre territoir comme l’a si dit le premier ministre ne doit rester sans le contrôle de l’etat malien.
    L’Algerie a dejà pratiqué la même diplomatie pour tenter d’axphisier le Maroc avec le polisario.
    Le Maroc a resisté en choisissant une puissance comme allié politico militaire( les USA).
    Le nord du mali peut interesser autres puissances que les USA.
    Je veux citer la russie, l’UE.

    • A NOUS DE CHOISIR UNE PUISSANCE POLITICO-MILITAIRE COMME NOTRE ALLIE
      Ban Ki, à la quête d’argent pour financer l’onu à l’ordre 3 milliards de dollars a eu la promesse Algérienne.
      L’Algerie veut contrôler le nord du mali parce qu’elle va construire son centrale nucléaire à 500 km de là qui peut tomber dans les mains des terroristes,si elle n’y prend pas garde déjà.
      Chers dirigents maliens, ouvrons les yeux.
      Pas un cm² de notre territoire comme l’a si dit le premier ministre ne doit rester sans le contrôle de l’etat malien.
      L’Algerie a dejà pratiqué la même diplomatie pour tenter d’axphisier le Maroc avec le polisario.
      Le Maroc a resisté en choisissant une puissance comme allié politico militaire( les USA).
      Le nord du mali peut interesser autres puissances que les USA.
      Je veux citer la russie, l’UE.

    • choisis le burkina. c,est sur le probleme va se regler de lui meme, comme par enchantement. un gri gri du coin .

  20. Vouloir reconstituer l’unité du territoire malien par la force est une aventure qui ne pourra jamais réussir, car il s’agit d’engager une confrontation militaire qui risque d’exacerber les tensions dans toute la région ». Et ajoute : « Il faut un traitement politique qui consiste à amener les gens du nord (du Mali), qu’ils soient du Mnla ou d’Ansar Dine, à négocier librement avec les autorités centrales de Bamako pour aboutir à une solution permettant la réunification de ce pays. Après quoi, la guerre contre les groupes terroristes et les narcotrafiquants, qui est indispensable pour expurger cette zone de toute cette menace, n’en sera que beaucoup plus facile ».
    Sékou Tambouralui et ses bailleurs de fond pensent le contraire. En verité ces gens là veulent profiter par le biais des va-t-en guerre regler definitivement le probleme des maliens du Nord. un genocide.raser la table. rayer les touareg maliens et le probleme est reglé. etla cerise sur le gateux, vous voulez le faire par les soldats africains de la cedeao, comme ca ce n,est pas les maliens les auteurs de ce drame. chapeau. comme hypocrisie c,est phenomenal.

    • LA FERME IDIOT
      LE MNLA ET ANSAR SHEYTANE NE REPRÉSENTENT PAS LES MALIENS DU NORD !!!!

      • permet moi de te corriger . le mnla et ansar edine ne representent que ce qu’ils sont: des maliens , ton propre peuple . mais ca, ca te depasse. donc l’abruti c’est bien toi.

        • des maliens criminels et non des maliens fréquentables pour Ansar Dine et des non-maliens pour le MNLA (selon leurs propres mots) apatride minable facho raciste de mes deux va

  21. Ce qui est sure l’Algérie est un état raciste, fumiste et corrompu sinon comment comprendre ses agissements vis à vis du pays frère, ami le Mali. Tout accuse l’Algérie de sa complicité avec Aqmi et anscardine (enlèvement de diplomates algérien). Sa lâcheté et son immobilisme d’ailleurs d’où vient le carburant utilisé par ses bandits? La nourriture pour les troupes d’iyad ? Un marché très intéressant pour l’Algérie (villes frontalières de Kidal). Algérie a peur de quoi? Les massacres du SALA FIS ou le printemps algérien? Avec tout son armement (l’Algérie est très bien armée). Chers frères algérien un autre printemps arrivera Oui comme les années se succèdent voyez-vous cela revient toujours.
    Je pense ceci: l’Algérie veux créer un état pour ses détraqués d’où sa passivité car cela l’arrange beaucoup.
    La plaie de toute cette histoire est algérienne quoi d’autre algerien de merde Algerie = Aqmi+Ansardine+MLA+Mujao

    • qu’en est il du mali ? en france , on a retracer l’argent des rancons chez la femme de ATT qui le depensé dans les grands magasin de luxe a Paris. comme etat fumiste et hypocrite , le mali est passé champion du monde .quant au racisme il ny a qu’a voir comment vous vous conporter avec les malien, vos freres, du Nord. cette crise est edifiante a plus d’un titre : elle vous devoile de plus en plus.

      • toi, tu fais des mensonges incendiaires, je fais le mali, c’est le pays de l’hospitalité du monde et les nordistes ne disent jamais le contraire, pratiquement la majorité des nordistes sont des haut fonctionneurs

  22. Que nos dirigeants portent leur culottes. Le Mali ne peut pas être une province algérienne. Un peu de dignité quand même. En tous les cas, après cette guerre, le Mali doit revoir ses relations avec ce pays qui nous a causé assez d’ennuis.

    • detrompes toi , les algeriens n’en veulent pas du mali. au demeurant, on s’en fout un peu. le probleme est que le mali genere des crises recurantes par la faute d’une gabegie politique et militaire tres profonde. un sac de crabes. Nous prenons acte que durant cette crise malo-malienne, la presse malienne pointe du doigt l’algerie comme le declencheur de cette mascarade politico-militaro-comique. qu’a cela ne tienne.la verité finira par sortir.mais nous refusons que le peuple malien du Nord ne paye la note par la faute de ceux qui pronent la guerre a tout prix. faire un GENOCIDE pour regler une crise est totalement farfelu et indigne d’un pays qui se dit musulman. le peuple mailen du Nord ont droit de cité au meme titre que ceux du Sud. ILS SONT MALIENS. quant aux terroristes, aqmi, murjao and co, c’est l’affaire de tous.

      • LA******************
        QUI GÉNOCIDE QUI AU NORD DU MALI
        OCCUPE TOI DE TA KABYLIE SALE NAZI DES MONTAGNES

        😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.