Le président IBK après l’attaque de Dioura : « Aucune négligence ne saurait plus être tolérée… »

17

Les 600 jeunes de la cohorte 2018 du Service National des Jeunes (SNJ) après six mois de formation militaire dans le camp de Bafo ont été présentés au drapeau le Jeudi 21 Mars 2019 dans la cour du génie militaire de Bamako sous la présidence du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Ce dernier, lors de sa prise de parole, s’est prononcé sur l’attaque du camp de Dioura, le dimanche dernier, au cours de laquelle 23 militaires sont morts. Pour lui, « aucune négligence ne saurait plus être tolérée pour la vie de nos enfants, pour celle de la patrie.»

« J’ai au cœur, vous le savez, Dioura , Dioura la martyrisée , Dioura la torturée , Dioura l’agressée , Dioura la violentée , Dioura la surprise . Que non , que ce ne soit plus le cas , que nous ne soyons plus surpris nulle part , Messieurs les Chefs militaires , je vous y engage instamment, en le nom de la patrie , nous sommes en guerre, aucune négligence , aucune négligence , ne saurait plus être tolérée , en tout cas , je ne la tolérerais pas, pour la vie de nos enfants , pour celle de la patrie», a indiqué le président malien. Selon le président malien, chacun doit savoir en quelques lieus où il se trouve que nous sommes sous les regards, qui ne sont pas des regards amicaux, que nos moindres fautes, nos moindres failles seront exploitées. « Hélas pour nous faire un sort pas toujours le meilleur, le plus funeste, que cela ne soit plus, c’est nous qui devons apporter dorénavant la peur ailleurs, pas qu’on nous l’apporte à nous. J’espère que mon message est bien compris, ceci est un mot d’ordre aux forces armées. Qu’il soit compris dorénavant, très clairement », a expliqué IBK.

Que chacun se le dise, ajoute le président de la République, notre pays n’est pas en paix. « Nous faisons face à une guerre asymétrique, une guerre traîtresse , sans règle établie , il faut que chacun le sache et que nous soyons dans la posture d’une vigilance absolue , accrue , que nul ne vienne plus jamais nous surprendre en train de faire du thé, ou en passivité , ou à un Check point ; cela ne sera pas tolérable , en tout cas cela ne sera pas admis , cela ne sera plus admis , c’est clair . Je pense que, nos jeunes gens, leur vie mérite que nous fassions tout pour la sauvegarder. Nous avons devoir et mission, de qualifier nos formes armées, de les équiper, de les former ; en retour nous attendons un service impeccable en les temps où nous vivons, en les temps que nous vivons, cela est de requis national obligatoire. »

Le dimanche 17 mars dernier, 23 soldats maliens ont été tués dans une attaque contre leur camp à Dioura, dans le cercle de Tenenkou, région de Mopti. L’attaque est l’œuvre, selon les autorités maliennes, « des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa », un déserteur de l’armée passé dans les rangs djihadistes.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. (V.) tu peux etre un supporteur d’IBK mais accuser les militaires pour leur mort, tu vas tres loin, sois honnete et sois juste, pense a Dieu si tu es croyant, tu ne peux pas parler comme ca, tu es une honte!

  2. En vérité, tous militaires tués par l’ennemi dans leur
    camp sont suicidaires et coupables en déontologie !

    Vos maris ou parents sont logés, nourris, vêtus, payés,
    soignés gratuitement et équipés par le contribuable pourquoi ?

    S’ils se permettent de dormir dans leur camp
    au lieu de se battre, honte à vous tous !

    Dingues !

  3. Pour ceux qui lisent l’Angais c’est bon: Chad fire chief of staff after Boko Haram attack kills 23 mais pour ceux qui ne lisent pas l’Anglais voici ce que dit la presse du Nigeria: le Chef d’Etat Major des Armees a ete immediatement renvoye après l’attaque de Boko Harma qui a fait 23 morts. Alors au pays des Itnos on ne blague pas alors qu’au pays de Boua la meme chose s’est passee sansaucune consequence pour qui que ce soit et d’ailleurs nous attendons que Mme Kamissa Camara envoie le Chef d’Etat Major des Armees du Mali comme Ambassadeur du Mali au Denmark! Voici deux chefs d’état tellement differents dans la gestion rigoureuse de leur armee et dans l’amour pour leur nation: Idriss Deby Itno et Ibrahim Boubacar Keita!

  4. LE camp militaire doit être surveiller 24 sur 24 ce n’est pas un camp de réfugie, DIOURA a 6 véhicules et plusieurs motos qui pénétraient dans le camp. Personne n’a vu et entendu de bruit, comment vous pouvez comprendre çà?.

  5. Les camps militaires ne sont pas securise’s parce que des autorite’s superieures collaborent avec des milices arme’es prive’es qui ont acce’s a’ tous les plans des FAMAs, ce qui leur permet de connaitre toutes les failles qui existent!!! IL N’Y A PAS DE NEGLIGENCE! IL Y A PLUTOT UNE HAUTE TRAHISON CONTRE LES FAMAs!!! Je suis persuade’ que le temps me donnera raison!!!
    UN CAMP MILITAIRE EST LA’ OU’ IL Y A DES ARMES ET DES MILITAIRES QUI SONT PRETS A’ LES UTILISER!!!! SI ON PEUT ATTAQUER UN CAMP MILITAIRE ET MASSACRER DES MILITAIRES COMME S’IL S’AGISSAIT DES CIVILS DESARME’S, C’EST PARCE QUE LE VER EST DANS LE FRUIT!!!!!
    IL SUFFIT DE CHANGER QUELQUES HAUTS CADRES AU NIVEAU DE LA DEFENSE ET DE LA SE ET LIMITER LES HAUTS SECRETS D’ETAT/MILITAIRES A’ DES PERSONNES DONT LA LOYAUTE’ ENVERS LE MALI EST TOTALE POUR VOIR UN CHANGEMENT IMMEDIAT!!!
    TANT QUE LA CHAINE DE COMMANDEMENT ACTUELLE EST EN PLACE, LES CAMPS MILITAIRES SERONT ATTAQUE’S! CROYEZ-MOI LORSQUE JE VOUS VOUS QUE JE CROIS FERMEMENT QUE CERTAINS HAUTS DIRIGEANTS MALIENS TRAVAILLENT POUR UN ECLATEMENT DU MALI!
    PRESIDENT IBK, IDJANTO IYRE’ LA!!!! IDJANTO MALILA!!!! A’ L’ENDROIT OU’ NOUS SOMMES EN CE MOMENT, IL EST TRES DIFFICILE DE DIRE QUI EST QUI!!!!!!!
    ALLAH KA TIGNE’ DEME’!!!!

  6. On ne peut pas construire une armée dans le mensonge et la négation.

    Ce qui se passe aujourd’hui est l’incapacité de la hiérarchie militaire à discipliner la troupe et à mettre en œuvre un plan de sécurisation du pays.

    Sinon comment comprendre qu’après 6 ans cette hiérarchie soit encore incapable d’elaborer un plan de sécurisation de leurs propres camps. L’armée n’arrive pas à se sécuriser elle-même.

    Les hommes qui dirigent l’armée sont-ils choisis par complaisance ou par mérite ?

  7. “« Aucune négligence ne saurait plus être tolérée”

    Bla bla-bla bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla bla-bla ……….et Bla!

    Pour ceux qui auraient oublié (s’il y en a), Souvenons-nous avec quelle FORCE ce même bouffon-acheteur-de-boeing promettait solennellement en 2013, pendant sa campagne, “une TOTALE REFONTE DE NOS ARMÉES” comme soi-disant sa toute 1ere priorité 😎😎😎😎

    Et Souvenons-nous aussi (voire SURTOUT !), que juste après et à peine assis sur le trône, sa “toute 1ere priorité” fut de monter le légendaire faux-marché de défense kagnassy, PAR LEQUEL EN GUISE D’ARMEMENT ET D’ÉQUIPEMENTS POUR NOS MALHEUREUX SOLDATS (pourtant déjà en guerre a ce moment-là !!!!!), CE MÊME VOYOU CORROMPU JUSQU’À L’OS, ALLAIT DETOURNER ET EMPOCHER AVEC FISTON KARIM LA BAGATELLE DE 38 MILLIARDS CFA………EN CHAUSSETTES, IMPERMÉABLES ET SACS DE COUCHAGE ULTRA-SURFACTURES !!!!!!!

    Rien pour nos Famas !!!
    Pas une arme!
    Pas un équipement !
    Pas un hélico!
    Pas un blindé!
    Pas un avion!

    Par contre, et en revanche, un petit joujou-boeing-perso pour son PROPRE confort et son PROPRE standing…😎😎😎😎😎😎

    Le message a nos troupes était clair: “MOUREZ TRANQUILLEMENT, MOI JE VOYAGE A L’AISE ET KARIM EST MULTI-MILLIARDAIRE !”

    Et aujourd’hui, après 6 LONGUES ANNÉES d’attaques nocturnes de nos camps laissés SANS AUCUNES PROCÉDURES DE GARDE, le même bouffon n’hésite pourtant pas à “donner des mots d’ordre à ceux………qu’il a abandonné sans formation et sans directives face à l’ennemi depuis 6 ans !!!

  8. Que des mots vides sans suivi, ce ne sont pas des jolis mots ou des jolis discours creux qui vont changer quelque chose au Mali. Boua IBK est un pauvre vieil homme incapable et incompetent qui ne sait pas diriger un pays.

  9. Après sept (7) ans de formation et leçons sans succès, aucune leçon n’est peut plus entrer dans le cerveau humain (normal).

    – Aguelhoc (2012) ne nous a pas appris
    – Amachach (2012) ne nous a pas appris
    – Gao (2012) ne nous pas a appris
    – Nampala (2016) ne nous a pas appris
    – Poste de péage Sanankoroba (2016)
    – GAO-MOC (2017) ne nous a pas appris
    – Poste SAN (2017) ne nous a pas appris
    – Poste SAN (2018) ne nous a pas appris
    – Soumpi (2018) ne nous a pas appris
    – Sada SY KOULIKORO (2019) ne nous a pas appris

    – Dioura (2019) va t-il nous apprendre? En math (statistiques/probabilité) la réponse est NON.

    L’État malien n’a pas de caractère, donc comment pourra t-il transmettre ce qu’il n’a pas lui-même a ses sujets?

  10. J’ai particulièrement beaucoup apprécié le message du vieux IBK à l’endroit de nos chefs militaires. Pour le reste, vu qu’il a tenu un discours similaire par le passé sur certaines situations et les résultats ne sont jamais arrivés. Il a plus à prouver sa sincérité par des actions concrètes suite à cette attaque – ne serait ce que pour nous montrer qu’il n’était pas sous l’effet d’alcool ou autre jimjama manding lors de son discours… :). Avec 23 pauvres familles endeuillées, il faut être très très sadique pour parler encore de “désormais sans tolérance”. Par principe, l’armée est sans tolérance.
    Les familles des victimes veulent une enquête indépendante pour situer les responsables militaires fautifs et les punir selon la loi en la matière. C’est le ” meilleur désormais” que les maliens attendent de leur chef suprême des armées ou des armoires, je ne sais plus.

  11. Encore de balivernes, on en a marre des discours inutiles, il faut des actes, s’il ya eu des fautes et manquements il doit y avoir des sanctions. Vraiment qu’on arrête de nous berner chaque fois

  12. « aucune négligence ne saurait plus être tolérée pour la vie de nos enfants, pour celle de la patrie.» Humm c’était donc le cas. Maliens réveillez-vous ce pourvoir a montré ses limites.

  13. Si karim keita est passé par les armes ibkouille prendra les décisions qui s’imposent! En attendant vous pouvez continuer le décompte macabre des enfants d’autres maliens. Si ibkouille le problème du Mali car il sait que la france n’est pas au Mali pour la paix et il refuse de laisser les maliens manifester et la mettre au dehors par conséquent il est complice de la situation.

  14. Dans de pareil cas, il faut prendre des décisions qui s’imposent en punissant rigoureusement les fautifs et en mettant les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. L’armée malienne contient des zones de gangrènes qu’il faut extirper rapidement sinon la situation ira toujours de décrépitude en décrépitude et de désolation en désolation de façon crescendo. Mais force est de reconnaitre que c’est IBK lui-même chef suprême de l’armée malienne qui est le problème, il est médiocre et n’a yeux que pour ses semblables de médiocres, il déteste tous ceux qui ont des valeurs et des capacités pour la construction de ce pays, avec ce comportement éhonté d’un vieux Président que voulez-vous que ce pays devienne? Nous irons directement dans le mûr cela est sans équivoque.

  15. Après 6 mois de son premier mandat, IBK tapait sur la table, faisait des injections avec ses doigts, menaçait avec les yeux et tout les maliens avaient peur ! Rien s’est passé, aucun voleur de l’Etat a été mis en prison, après l’assassinat des civils, des soldats … aucun sanction efficace exercé .
    Par contre le nombre des généraux et des colonels major on été multiplier par X.
    IBK, tu ne fait plus peur même aux mendiants, qui bientôt feront grèves !
    PARLER c’est bien, mais avec des ACTIONS !
    Ex: Démissionné le ministre de la défense, les chefs d’État major, les chefs de camps … et remplacer par plus capable comme a fait le G5-sahel avec le général Didier Dakouo

  16. On se démande finalement ce que signifie réellement le mot “TOLÉRER” pour ces responsables politiques et militaires Maliens qui ne le prononcent qu’après carnages humains____________!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here