Macky Sall à Bamako, suite à l’attaque du Radisson Blu : « La lutte contre le terrorisme doit être multiforme et non seulement militaire »

5
Le président sénégalais Macky Sall (C) avec son homologue mali Ibrahim Boubacar Keïta (D) et le directeur de l'hôtel Radisson (G), le 22 novembre 2015, à Bamako

Le président Ibk visiblement en pleur, a reçu son homologue sénégalais Macky Sall, arrivé hier à Bamako en sa qualité de président en exercice de la Cedeao. Le président sénégalais était venu présenter les condoléances et apporter un message de solidarité du Sénégal, de l’ensemble des pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), suite à l’attaque terroriste qui a endeuillé le Mali et la communauté internationale, avec 22 morts dont des étrangers.

Macky Sall a indiqué qu’en accord avec le président de l’OMVS Alpha Kondé de la Guinée, et du président mauritanien, l’organisation observera en solidarité avec le Mali, un deuil de trois jours dans chacun des pays membres.

A noter qu’un ressortissant sénégalais figure parmi les personnes tuées dans l’attentat du Radisson Blu. Le président Macky Sall a condamné cette attaque qu’il trouve « inqualifiable ». Il a tenu à signifier à son homologue malien que jamais le Mali ne sera « seul dans son combat contre les terroristes ». La lutte contre le terrorisme est une réalité sur le plan régional et international. Le Sénégal est engagé dans « tous les combats livrés par le Mali pour préserver son intégrité, l’unité nationale et l’indépendance de ce grand peuple qui a tant donné à l’Afrique», a indiqué le président Macky Sall à son arrivée à Bamako.

Pour le président sénégalais Macky Sall, il faut un changement important dans la religion, la lutte contre le terrorisme doit être multiforme et non seulement militaire. Il faut une posture nouvelle pour l’ensemble des forces de défense, mais il faut mettre l’accent sur la prévention en s’occupant de la jeunesse et les Imams, par la formation et l’emploi. Il faut une vigilance des populations, qui doivent comprendre qu’elles sont la première ligne de la défense, être alerte, et savoir que nul n’est à l’abri, indique-t-il. Le président Macky Sall a annoncé la tenue prochaine d’un sommet de la CEDEAO sur le terrorisme.

De son côté, le président Ibk a mis l’accent sur la nécessité de mettre l’accent sur la formation accélérée des forces spéciales maliennes et leur équipement, pour qu’ils interviennent dans les conditions sécurisées au maximum. Visiblement les autorités maliennes n’avaient pas pris en compte cette dimension, et le président Ibk a évoqué au cours du point de presse avec Macky Sall, la nécessité d’un collectif budgétaire. Ibk a rappelé l’histoire commune entre le Sénégal et le Mali, dont « les peuples sont condamnés à cheminer ensemble ».

B. Daou

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Macky Sall est certainement le chef d’état africain qui a le plus les yeux ouverts . Quand il voit tous les pays africains en guerre ou chaque massacre succède à un autre ,il ne veut pas de çà au Sénégal meme si çà déplait à certains . Les imams salafistes sont emprisonnés et les femmes priées de laisser leurs voiles à la maison !! Bonne réaction . Sans doute IBK devrait il copier sur ce mode de diriger le Mali quand on sait qu’au Mali il y a 10% de salafistes ,ce qui fait beaucoup !

  2. Vouloir ce que Dieu veut est la seule science qui nous met en repos, pour cela trouvons ensemble les vraies causes de ce terrorisme et cherchons à corriger nos erreurs eu égard à ces causes.
    « la mort a des rigueurs à nulle autre pareilles ; on a beau la prier, la cruelle qu’elle est se bouche les oreilles et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane où le chaume le couvre est sujet à ses lois, et la garde qui veille aux barrières du Louvre n’en défend point nos rois. De murmurer contre elle et perdre patience il est mal à propos ; vouloir ce que dieu veut est la seule science qui nous met en repos. » François de Malherbe.
    Aussi, les exemples donnés pas le Président Sénégalais et celui du Benin méritent d’être saluez avec insistance, ces soutiens viennent à juste titre et soulagent l’ensemble des pays d’Afrique et du monde.
    Merci Macky SALL, Merci Yahi BONI

  3. IBk arretes de pleurnicher comme un gosse chaque fois que tu as des problèmes degouvernance…… Tu nous as encore vraiment humilies a l’accueil de Macky a l’aeroport……

    Si tu es incapable (ce qui est maintenant plus qu’une evidence) respecte l’hymne du mande et remet le pouvoir aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur…

    • :mrgreen: , en tout c’est honteux de la part de ce clown president ladji bourama woloni kabakoh alias IBK. La rigolade dans notre malheur.
      C’est normal de pleurer mais Je crois a chaque fois un je crois là c’est autre chose.

      • Merci aux presidents Sall, Yayi et au pm du BF et tous les pays de la cedeao poir leur soutien.

Comments are closed.