Mali : IBK écarte tout dialogue avec Iyad Ag Ghaly et Amadou Kouffa

17

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est prononcé, une fois de plus, dans une interview accordée à Jeune Afrique, sur la possibilité de négocier avec Iyad Ag Ghaly et Amadou Kouffa. «Une mare de sang nous sépare de ces gens… », explique IBK malgré les multiples appels à négocier avec les djihadistes maliens.

Le président de la République du Mali vient encore de balayer d’un revers de la main une possible négociation avec les djihadistes maliens Iyad Ag Ghaly et Amadou Kouffa.  « Une mer de sang nous sépare de ces gens. Je suis disposé à reconstruire le Mali avec tous ses enfants, y compris avec ceux qui apporteront la preuve d’une repentance sincère. Mais attention : cela n’a rien à voir avec l’impunité, et les criminels devront répondre de leurs actes », a indiqué IBK à nos confrères de Jeune Afrique.

Pour le chef de l’Etat, il n’y a pas bases sur lesquelles on peut négocier avec Iyad Ag Ghaly : «Ce monsieur exige l’application de la charia, l’interdiction de l’école républicaine et moderne, le califat, la fin de toutes les valeurs qui fondent notre vivre ensemble. Nous n’avons rien à nous dire. »

Selon des observateurs, il faut aujourd’hui négocier avec les djihadistes dans le cadre d’un dialogue national et inclusif. « Les européens nous empêchent de négocier avec les terroristes. Mais eux mêmes négocient avec leurs terroristes en cas de besoin.»

Dans un rapport publié en mai dernier, le groupe de réflexion International Crisis Group (ICG) a recommandé de tenter d‘établir un dialogue avec les djihadistes et leurs partisans pour stopper les violences meurtrières dans le centre du Mali. International Crisis Group a conseillé au pouvoir malien de « mandater des chefs religieux » pour tenter d’entrer en communication avec les dirigeants du groupe de Amadou Kouffa.

La recommandation de négocier avec les djihadistes maliens, un souhait exprimé à maintes reprises par Tiébilé Dramé, ancien opposant au régime d’IBK et actuel ministre des Affaires étrangères du Mali, et l’imam Mahmoud Dicko, ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali,  est aussi actée par les conclusions de la Conférence d’entente nationale tenue à Bamako du 27 mars au 2 avril 2017.

Dans les recommandations générales de la conférence, il est écrit dans « le Chapitre 6.6 portant sur la paix et la réconciliation nationale à la page 89 ; Alinéa  12 (négocier avec les belligérants du centre en l’occurrence Ahmadou Kouffa tout en préservant…..) ». Mieux, l’alinéa 13 du même document revient sur la requête de dialoguer en invitant à «négocier avec les extrémistes religieux du Nord notamment Iyad Ag Ghaly tout en préservant le caractère laïc de l’État».

M.K. Diakité

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Le faux orgueil de IBK conduira le Mali à l’abîme si nous ne prenons pas garde. Il attend peut être que MACRON lui demande de faire, sinon comment comprendre que les maliens lui demandent cela et il refuse. Les USA discutent avec les talibans et le président mauritanien sortant a discuté avec ces “islamistes”.

  2. IBK se moque du peuple…….. Une marre de sang nous sépare aussi du Mnla et accolytes…… Pourquoi avons-nous négocié avec eux???? Pourquoi leur avons-nous retrocédé Kidal????? Pourquoi leur avons-nous fait des concessions inimaginables???????? Le présient parle d’impunité, mais de 2012 à maintenant, combien de rebelles ont été jugés pour les crimes qu’ils ont commis?????? Un malien n’est pas supérieur à un autre et personne n’est au-dessus des lois!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. FAAROHW....LA SOLUTION EST SIMPLE REFUSER LEURS LANGUES ET LEURS RELIGIONS, C EST COUPER LE CORDON PAR LEQUEL ILS NOUS EMPOISONNENT AU QUOTIDIEN

    …LE DRESSEUR DE TIGRE:
    1- LA FORET DU TIGRE A ETE DETRUITE, CONSEQUENCE LE PERE TIGRE EST TUE…
    2-LE BEBE TIGRE A ETE ENLEVE ET ESCLAVAGISE PAR LES DRESSEURS ET EXPLOITE DANS LES ZOO ET CIRQUES…CONSEQUENCE IL EST DEVENU DOCILE ET IDIOTISE CAR UN TIGRE NE DOIT PAS ETRE DOMESTIQUE, IL EST UN TIGRE…
    3- LE DRESSEUR FAIT REAGIR LE TIGRON DEVENU ADULTE EN LUI LANCANT DES MORCEAUX AU JOURNALIER, POUR TANTOT LE DISTRAIRE, L EFFRAYER, LE NOURIR OU AUTRES SELON SON PROPRE ENVIE…IL LE MAITRISE

    …..

    UN BEAU JOUR LE TIGRE NE REAGIT PLUS ET IGNORE TOUTES LES MANIPULATIONS DU PSEUDO MAITRE….
    QUESTIONS:
    1) QUI A DESORMAIS PEUR?
    2)QUI SE POSERAI DESORMAIS DES QUESTIONS AU QUOTIDIEN?
    3)QUI FINIRA MAL S IL ENTRAIT DANS LA CAGE…
    4)QU EST CE QUI SE PASSE DANS LA TETE DU TIGRE?
    ….
    QUI SERA LIBERE OU PHYSIQUEMENT OU BIEN SPIRITUELLEMENT?

    +++DEPUIS LES TEMPS FAAROHNIQUES NOUS NOUS PREOCUPONS DES PETITS MORCEAUX AU QUOTIDIEN LANCES PAR LES ABRAHAMIQUES,….

    ++++IL EST GRAND TEMPS DE LES FAIRE REFLECHIR AUX CONSEQUENCES DE LEURS ACTES, CESSEZ CETTE GYMNASTIQUE DE REAGIR AUX PREOCUPATIONS CREEES SAVAMENT POUR DOMINER NOTRE QUOTIDIEN

    +++LA SOLUTION EST SIMPLE REFUSER LEURS LANGUES ET LEURS RELIGIONS, C EST COUPER LE CORDON PAR LEQUEL ILS NOUS EMPOISONNENT AU QUOTIDIEN

  4. Mali-Chez Nous, j’utilise le conditionnel parce que rien n’est sure sous nos cieux a’ part la mort et la pauvrete’!!! La concentration de tous les pouvoirs a’ Bamako, est a l’origine de plusieurs des problemes dont nous parlons. C’est toujours une minorite’ au pouvoir qui fait la pluie et le beau temps pendants que des segments entiers de la population vivent dans une pauvrete’ endemique! Ce sont ces masses populaires abandonne’e a’ elles memes qui deviennent des reservoirs de recrutement pour les terroristes! Pourquoi tenir a’ gouverner directement kidal si les habitants de cette region peuvent s’occuper de leurs affaires locales? PERSONNE NE PARLE DE CREER UNE REPUBLIQUE DE KIDAL DANS NOTRE FASO. NOUS PARLONS PLUTOT DE LAISSER LES GENS AVOIR UNE AUTONOMIE DE GESTION A’ L’INTERIEUR D’UN MALI UNI ET FORT!!!!
    Enjoy your vacation. I am going back to teach Summer School starting this coming Monday.
    Les grands decideurs sont connus.
    La reaction a eu lieu car Ablay Maiga n’est plus PM et l’Imam Dicko a perdu le poste qu’il occupait aupres de l’ancien PM.

  5. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    Merci pour avoir pris le temps de répondre à mes questions pendant vos vacances.
    3. “..IL FAUT BIEN METTRE FIN AU GRAND BANDITISME, AU TERRORISME ET AU CRIME ORGANISE’!…..Je dis non aux negociations parce que si jamais le Mali se hasarde a’ aller seul dans cette direction sans la benediction des grands decideurs, il sera traite’ comme un etat terroriste.”
    Ici vous exprimez votre souhait, comme nous le faissons tous d’ailleurs, mais vous n’expliquez pas de façon réaliste comment y arriver dans les situations actuelles du pays. Mon frère, pourriez-vous être un peu plus précis sur les noms de ceux qui traiteraient le Mali de pays terroriste pour avoir choisi de discuter/négocier avec d’autres Maliens ? Vous avez tantôt reconnu qu’il y a eu une première fois, alors pourquoi ne l’ont-ils pas fait dans ce cas ?
    4. Par cette question, je voudrais tout simplement vous rappeler de l’impératif à nous prendre en main pour forger notre propre destin commun. Je pourrais certainement trouver l’histoire de la révolution industrielle américaine sur l’Internet si tel était le besoin.
    5. Compte tenu de la situation actuelle du pays, votre solution pour arrêter ce bain de sang au Mali dans un délai raisonnable est de procéder à une décentralisation poussée ?!?!
    LE ROI BITON DE SEGOU, quelles parts de ce bain de sang dans notre pays sont dues à un manque de décentralisation ?
    7. “SI LES POLITICIENS FONT CORRECTEMENT LEUR BOULOT EN FAISANT DES ALLIANCES STRATEGIQUES IMPORTANTS AVEC LES PAYS VOISINS, LES GRANDS DECIDEURS INTERNATIONAUX ET LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES…”
    Mon frère, si les politiciens faisaient correctement leur boulot, cette conversation n’aurait pas eu lieu, parce qu’il n’y aurait tout simplement pas de conflit au Mali.
    Je suis désolé de noter que vos solutions sont assez vagues et toutes au conditionnel…

  6. Mali-Chez Nous, voici mes reponses a’ vos questions:
    Reponse a’ la question 1 est….. OUI!
    Reponse a’ la question 2 est… OUI
    Reponse a’ la question 3 est…. IL FAUT BIEN METTRE FIN AU GRAND BANDITISME, AU TERRORISME ET AU CRIME ORGANISE’!!!! On ne peut pas continuer a’ venir prendre nos prefets, nos juges et nos soldats en otage dans notre faso puis nous demander de negocier pour leur liberation. Je remercie l’ancien PM Ablay Maiga et son envoye’ special l’Imam Dicko pour leurs efforts pour la liberation de plusieurs otages maliens mais il y a toujours un point ou’ on dit : TROP C’EST TROP!!!! SI TU PRENDS UN JUGE, UN PREFET OU EN SOLDAT EN OTAGE AU MALI, LE GOUVERNEMENT MALIEN DOIT TOUT FAIRE POUR T’ARRETER, TE JUGER ET CONDAMNER CONFORMEMENT AUX LOIS EN VIGUEUR AU MALI ET NON DEROULER LE TAPIS ROUGE POUR TOI POUR PARTICIPER AUX NEGOCIATIONS!
    Je dis non aux negociations parce que si jamais le Mali se hasarde a’ aller seul dans cette direction sans la benediction des grands decideurs, il sera traite’ comme un etat terroriste.
    Reponse a’ la question 4 est…. Je suis en vacances, I am enjoying every single minute of my vacation!!!! Je n’ai pas de temps pour enseigner LA REVOLUTION INDUSTRIELLE AMERICAINE!!!
    Reponse a’ la question 5 est…. La decentralisation tres pousse’e pour permettre aux populations de participer activement a’ tous les aspects de la gestion de leurs affaires locales!
    Reponse a’ la question 6 est….. C’EST UN JEU D’ECHEC . IL FAUT SAVOIR COMMENT FAIRE BOUGER SES PIONS! J’ai ecrit a’ mille reprises que le Mali a de mauvaises cartes mais IL doit savoir comment les jouer! NOTRE FASO N’A PLUS DROIT A’ L’ERREUR!
    Reponse a’ la question 7 est… SI LES POLITICIENS FONT CORRECTEMENT LEUR BOULOT EN FAISANT DES ALLIANCES STRATEGIQUES IMPORTANTS AVEC LES PAYS VOISINS, LES GRANDS DECIDEURS INTERNATIONAUX ET LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES, LES FAMAs PEUVENT TRES BIEN NEUTRALISER FACILEMENT IYAD ET KOUFFA.
    Mali-Chez Nous, il faut cesser de lire L’AYATOLLAH SANGARE’ ET L’IMAM KINGUIRANKE’! RIRE!!!!

  7. “UNE MARE DE SANG NOUS SÉPARE AVEC CES GENS LÀ…”
    Elle n’est pas aussi avec les éléments qui animent la CMA qu’Ibk a reçus dans son domicile familial,qui sont logés aux frais de l’État malien dans les hôtels les plus luxueux de Bamako?
    Faut il rappeler les éléments qui animent la CMA ont égorgé de sang froid les soldats maliens à AGUEL’HOC, les hauts fonctionnaires maliens qui accompagnaient le premier ministre à kidal.
    La vérité est qu’Ibk exécute les ordres de Macron
    Dans l’interview, il reconnaît lui parler régulièrement au téléphone.
    Qui ne se rappelle pas de cette attitude d’IBK à refuser de discuter avec les groupes armés tant qu’ils sont armés avant de devenir leur allié sous la pression de la France ?
    Il ne faut pas etre étonné quand il décidera de discuter avec iyad ag ghali car c’est la France qui décide.
    C’EST MACRON QUI DIRIGE LE MALI, IBK EST SON GOUVERNEUR.
    On n’est pas indépendant comme l’a véritablement dit SEYDOU BADIAN KOUYATE avant de s’éteindre dans la douleur de voir son pays soumis.
    C’est l’agenda de la France qui s’applique.
    Le jour où la France trouvera conforme à ses intérêts de discuter avec les jihadistes, IBK va courir apres IYAD AG GHALI comme il le fait avec les éléments de la CMA.
    Pour le moment, la France n’a pas intérêt à ce que les armes se taisent.
    Autant IBK a les ordres de ne pas discuter avec les jihadistes autant il en a de même pour empêcher le renforcement de L’ARMÉE MALIENNE tant que son objectif n’est pas atteint.
    Ceux qui prônent partout que c’est aux maliens de s’occuper de leur sécurité ne sont-ils pas entrain de nous dire de nous révolter contre notre président ?
    C’est clair et net qu’on ne peut s’occuper de notre sécurité avec un président aux ordres de la puissance qui s’est alignée du coté des séparatistes.
    S’occuper de notre sécurité, c’est engager d’abord une lutte politique pour mettre au sommet de l’État un président souverain au service du peuple malien.
    Tant qu’Ibk est au sommet de l’État, c’est la France qui dirige le Mali.
    On a vu les différents dirigeants français félicités IBK avant la proclamation des résultats de l’élection présidentielle par la cour constitutionnelle comme pour se réjouir d’avoir réussi à maintenir la défense des intérêts français au sommet de l’État malien.
    L’enjeu du moment n’est ni la stabilité de la société malienne que prône les acteurs politiques car elle permet à la France de s’imposer, ni d’aider IBK à réussir car il tend à défendre les intérêts de la France, l’enjeu c’est le sommet de l’État.
    C’est au sommet de l’État que tout se décide.
    Pour le moment il est entre les mains de l’État français.
    Il faut chasser IBK doit être la préoccupation principale de tous les maliens qui veulent sauver ce pays.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue.

  8. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    S’il vous plaît, répondez-moi honnêtement aux questions suivantes :
    1. Pourriez-vous me confirmer que vous êtes au courant des précédentes démarches ou négociations engagées par les nos leaders religieux avec ces gens là? 2. Savez-vous que cela a conduit à la libération de plusieurs otages Maliens ?
    3. Si vous répondez par l’affirmative, alors pourquoi continuer à demander à propos de ce que nous allons discuter avec eux ?
    Si vous répondez par la négative, pourquoi ne pas chercher à vous informer sur ce cas précis ?
    4. Vous dites que les américains ont les moyens de leurs politiques, pensez-vous qu’ils ont eu ces moyens en regardant dans le ciel, ou en virevoltant dans le vent aux volontés des autres pays ?
    5. Quelles sont vos solutions à vous pour arrêter ce bain de sang au Mali dans un délai raisonnable ?
    6. Pensez-vous que les forces françaises cherchent réellement à neutraliser Iyad Ag Ghali ou Amadou Kouffa ?
    7. Comment jaugez vous les capacités de l’armée Malienne à neutraliser ces deux individus dans un délai raisonnable ?

  9. Le Mali est un grand pays de dialogue , mais ceux qui veulent le faire par la voie des armes seront combattus par les armes , le président ibk dont je ne suis pas particulièrement fan a totalement raison d’opposer un refus clair et nette a une proposition fantaisiste qui ne cadre pas avec l’esprit tolérant de notre peuple

  10. Yacou, qui est le fanatique? SABALI!!!!!
    Je ne detiens ni le monopole du savoir ni celui de la verite’. Je ne fais qu’exprimer mes humbles opinions pour eclairer a’ ma maniere les lecteurs et les participants de maliweb a’ voir differents angles des sujets du debat ici et aider les decideurs maliens a’ prendre des decisions qui permettront a’ notre faso de sortir definitivement de l’impasse.
    Yacou, SABALI!!!!!!

  11. Mali-Chez Nous, tout est relatif. Plusieurs des diables dont je parle, sont des naissances du Mali. Vous voulez comparer le Mali aux USA??????? La sagesse Bamanan dit: NI IKO IBE’ IGOUNGOLO DAN ISSINAMOUSSO KOUN DAN THIOKOLA, NI TOULOU KO MA DJE’, YOSSI KO NA DJE’!!!!! L’Amerique a les moyens de sa politique , ce qui n’est pas le cas pour le Mali!!!!!! Il faut egalement ajoute’ que Mollah Omar et son regime ont disparu de l’Afghanistan. Ossama Ben Laden aussi a ete’ neutralise’ par les forces americaines.
    Jusqu’a’ present , personne ne m’a dit ce qu’on va negocier avec ces terroristes. Mali-Chez Nous, il ne faut pas faire comme Sangare’ en me disant…. la paix. BE MORE SPECIFIC!!!!
    Mali-Chez Nous, I teach my students to be proactive not reactive!!!!! IL FAUT APPRENDRE A’ ETRE PREVENTIF!!!!!!

  12. Il faut retenir que le fanatique est irréductible et selon un penseur, nous citons “Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l’essentiel de sa personne. Il n’est plus qu’un objet prêt à être manipulé. C’est là le pécher fondamental des religions : faire des adeptes qui ne se posent plus de questions. L’attitude scientifique est exactement à l’opposé.” fin de citation. Albert Jacquard

  13. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    Vous et moi, nous aspirons tous les deux à la paix pour notre pays. La seule différence ici est que je regarde et analyse les choses telles qu’elles sont, sans aucune interpellation ou autre procès d’intention.
    Le simple fait de dire que nous ne discuterons pas avec Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa est une parole/décision parmi tant d’autres, mais pas une solution en soi à la paix, laquelle est l’objectif ultime visé dans ce débat. À chaque fois que quelqu’un s’oppose à cette discussion intermalienne, il doit aussitôt proposer sa solution à la paix pour éviter que le débat devienne stérile.
    Pour reprendre votre propre terme selon lesquel ces deux individus auraient fait “allégeance aux diables”, je dois vous rappeler que ces diables sont nés dans les grottes et mosquées d’Afghanistan, Pakistan, Arabie Saoudite et Quatar. Et les américains sont en train de négocier avec eux en Afghanistan.
    Si la forces françaises ou Maliennes avaient réussi à neutraliser ces deux individus, on serait pas là aujourd’hui à discuter d’une éventuelle négociation avec eux.

  14. Mali-Chez Nous, j’ai l’impression que vous avez deja oublie’ la raison pour laquelle le regime Sarko avait donne’ au MNLA le role qui devait etre joue’ par les FAMAs. On est fou quand on repete la meme chose dans les memes conditions et on croit qu’on va obtenir un resultat different! Si jamais le Mali tente de negocier avec les terroristes sans la benediction des grands decideurs internationaux, il sera traite’ comme etant un etat terroriste. Une fois que vous acceptez d’etre un etat terroriste, CE SONT LE MNLA ET DES PAYS AFRICAINS QUI SERONT UTILISE’S POUR COMBATTRE ET OCCUPER TOUT LE MALI!
    RESTONS PRUDENTS ET SAGES!!!!! Mali-Chez Nous, nous ne pouvons pas etre naifs au point de jouer le jeu de l’ennemi!!!!

  15. Le dialogue avec Kouffa et Iyad n’est pas acceptable. Ils ont fait une alliance avec le diable pour destabiliser leur propre pays. Il n y a rien a’ dialoguer avec eux!
    LA POSITION D’IBK EST TRES SAGE!!!!

  16. J’ai lu les propos du Président de la République, ils sont pour le moins ambigus. C’est difficile de conclure qu’il ne serait pas ouvert au dialogue avec Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa si les conditions étaient réunies. Et je pense qu’il a bien fait d’être prudent sur ce sujet. Pour la paix, nous devons discuter avec tout le monde, pourvu qu’il soit un citoyen MALIEN saint d’esprit. Demander l’instauration de la charia n’est pas une raison suffisante pour fermer la porte aux discussions. En Afghanistan, les talibans aussi demandent l’instauration de la charia, mais les américains ont accepté de négocier avec eux. La CMA aussi avait récemment tenté d’instaurer la charia dans la ville de Kidal et environnants. Est-ce que le gouvernement du Mali a aussitôt rompu le dialogue avec celle-ci ?
    Je pense que le vieux IBK doit regarder les choses en face et agir pour le seul intérêt du peuple MALIEN. S’il rejette la possibilité du dialogue avec ces deux individus, il doit aussitôt nous présenter un plan pour les éliminer dans les trois prochains mois. Après six longues années d’échec de son régime, c’est la seule option sur la table. Les Maliens ne peuvent plus continuer à mourir comme des mouches, jour après jour. C’est déjà assez !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here