26.2 C
Bamako
mer 29 Sep 2021 - 1:06
Accueil Insécurité

Mali: la chute de Kaboul alimente le débat sur le retrait des forces étrangères

42

Sur les réseaux sociaux ou lors de débats télévisés, la société malienne se questionne sur comment venir à bout de la guerre dans un pays qui fait face au terrorisme depuis plus de dix ans. Ce dimanche, la prise de Kaboul par les talibans suite au désengagement américain a alimenté le débat. Politiques, chercheurs ou simples citoyens sont préoccupés, inquiets de savoir ce qu’il adviendra du pays en cas de retrait des forces internationales.

Vue du Mali, la chute de Kaboul, c’est avant tout un électrochoc, la prise de conscience du fait que l’agenda des forces étrangères ne peut être maîtrisé et que leur retrait doit être pris en compte dans les stratégies de règlement du conflit, explique un chercheur sur les questions sahéliennes.

Deux situations différentes

Pourtant, sur le plan militaire, comparaison n’est pas raison. Pour Rida Lyammouri chercheur au Policy Center for the New South « les groupes jihadistes au Sahel n’ont ni les bases, ni les capacités et ni la popularité pour gouverner » à l’inverse des talibans dans leur pays. De plus, l’armée américaine était perçue comme une force d’occupation.

Pour d’autres, les similitudes idéologiques entre les talibans et les groupes terroristes du Sahel font craindre le pire dans un contexte où les forces françaises ont prévu de réduire leurs effectifs. Malgré la présence de Barkhane et des armées sahéliennes, les attaques et les morts atteignent des seuils critiques.

« Pour éviter la tragédie afghane » se dirige-t-on vers un changement de stratégie internationale dans la région ? Pour beaucoup la réponse est oui. Le cas afghan traduit l’échec des politiques de « construction de l’État » aux solutions non endogènes. La question de la gouvernance et de la lutte contre la corruption font également partie des mesures à appliquer pour éviter une « débâcle » des armées et un effondrement de toutes les structures de l’État.

SOURCE: RFI.FR

Commentaires via Facebook :

42 COMMENTAIRES

  1. 🙂
    MEMES LES DIEUX MEURENT DANS NOS TETES SI NOUS LE VOULONS A FORTE RAISON DES ‘MERDIQUES DE MAITRES’ COMME LES COLONS ARABES OU FRANCAIS! MEMES LES DIEUX MEURENT SI NOUS REFLECHISSONS BIEN ET NOUS CHOISISSONS LA CONSCIENCE A L INCONSCIENCE RELIGIEUSE 🙂

  2. Cebrowski was born in Passaic, New Jersey to a Polish American family. POLISH NOT A NATIONALITY BUT A PROFESSION

    Selon la doctrine Rumsfeld/Cebrowski, il ne faut plus gagner de guerres ET RECONSTRUIRE COMME APRÈS LA http://WWW.II., PAR MANQUE DE RIVAL GÉOPOLITIQUE AVEC LA CHUTE DE L’ URSS.

    La stabilité MONDIALE est DEVENUE l’ennemi des États-Unis.

    C’est pourquoi les guerres d’Afghanistan, d’Iraq, de Libye et de Syrie, DU MALI, DU YÉMEN, DU SOUDAN qui devaient être gagnées en quelques semaines se poursuivent toujours DE NOS JOURS.

    🙂 POLISH NOT A NATIONALITY BUT A PROFESSION 🙂

    🙂 MAITRE MERCI POUR LES ECLAIRAGE ! LISONS ! ECHANGEONS ! REFLECHISSONS POUR LE BONHEUR DE NOS PEUPLES LA LIBERTEE DE LA PATRIE AFRICAINE! NE SOYONS PAS COMME LE ROI BITON DE SENIORO QUI NE SAIT PLUS OU IL VA D OU IL EST OU IL SERA, …SALUT AU COUSIN QUI NE VOIT QUE SOI DANS UN MIRROIR TOUJOURS DEVANT HAHAHA ! 🙂

    • Nos empereurs et rois vénérés , prenaient du plaisir à vendre leurs sujets comme esclaves aux européens et/ou les échangeaient contre un miroir ou quelques carreaux de sucre.
      Poir ta mémoire, apprends que Kigneran, Kankan, Banankoro de la forêt étaient les plus grands marchés d’esclave.
      Êtes vous fiers de cela?

      • SAKINGBA, TU ES UN RECITEUR, TU REPETES B E T E M E N T CE QUE LES EUROPEENS ABRAHAMISTES T ONT ENSEIGNE, TU RECITES COMME UN ECERVELLE! SORRY BUT IT’S TRUE!

        🙂 TU VAS NOUS DIRE DANS DEUX-CENT ANS QUE IBK VENDAIT DES NEGRES A LA FRANCE, S IL TE L APPRENNENT A L ECOLE, DU MOINS PAS TOI MAIS TES ARRIERES PETIT-ENFANTS, LEURS ECRITURES MENTENT, LEURS LIVRES MENTENT! LEURS DIRES ET ECRITURES EMPOISONNE ET DEBILISENT! 🙂

  3. Sankingba
    Si les maliens avaient mieux géré leur indépendance???
    INDÉPENDANCE????
    Les frontières actuelles ont elles été délimitées par les africains?
    N’est ce pas la France a créé nos pays en fonction de ses intérêts?
    POUR QU’IL Y’AIT INDÉPENDANCE,IL FAUT SORTIR DE CES FRONTIÈRES IMPOSÉES PAR LE COLONISATEUR.
    C’est du fait qu’on est dans ses frontières que la France pense que nous sommes ses propriétés d’où tantôt un coup d’État,tantôt une rébellion contre les chefs d’État qui réfusent de lui obéir.
    C’EST COMME ÇA “l’indépendance” DU MALI A ÉTÉ GÉRÉE.
    En réalité,à partir de la date de ce qu’on appelle indépendance,le NÉOCOLONISATEUR a remplacé le COLONISATEUR.
    L’hypocrisie a jalonné toutes ces années d’ “INDÉPENDANCE”.
    On a remplacé les gouverneurs blancs par ceux noirs qu’on appelle hypocritement PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    Si la France parle de PRÉ-CARRÉ c’est une manière civilisée de dire mes colonies.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Bien dit Sangare!
      J AJOUTE QUE TOUTES LES STRATEGIES OCCIDENTALES INHUMAINES ET MEME ‘HUMANISTES’ SONT ABRAHAMISTES CAR CREEES PAR LES MEMES ESCLAVAGISTES DU MOYEN-ORIENT-MOYEN-AGEUX, C EST LA RAISON DE L ENFER ABRAHAMIQUE OUVERT
      PAR LE JUDAISME-CHRISTIANISME-ISLAM
      TOUS E S C L V A G I S T E S ANTI H U M A I N S ET C R I M I N E L S

    • LES OFFICIERS COLONIAUX LES NEGRES-DES-COLONS ONT ASSASSINE’ LEURS INDEPENDANCES SOUS LES ORDRES DE LEURS MAITRES COLONISATEURS, EYADEMA, MOUSSA, KOUNTCHE, BEDEL, …

      🙂 LES NEGRES DE WILLIAM PONTY NE POUVAIENT RIEN GERER MAIS REPETER LES COLONS, REINVENTONS NOUS, NOS THEORIES ET NOS CHOIX, PAS ETANT DANS L ISLAM OU LA FRANCOPHONIE 🙂

    • Mon frère regarde un peu en arrière et dis toi qu’est les USA ont été colonisés et que la Chine a été sous la joug du Japon.
      Ce qui compte c’est la gestion du présent et admettre que tous nos malheurs ne proviennent pas de la colonisation.
      Secouez-vous pour avancer et évitons de nous cantonner sur les accusions des autres.
      VIVE LA FRANCE

      • VIVE LA FRANCE!
        Mais LAQUELLE?

        🙂 VIVE LE VRAI PEUPLE AUTOCHTONE DE FRANCE! ABAS LES INFILTRES ABRAHAMISTES ESCLAVAGISTES QUI DETRUISENT PAS SEULEMENT LE VRAI PEUPLE DE FRANCE MAIS L UTILISE CONTRE L AFRIQUE! 🙂

  4. Mes amis, cessez de vous perdre dans vos analyses. A un moment donne’ nous avions 140 000 soldats en Afghanistan. Nous sommes alle’s en Afghanistan a’ la suite de l’attaque contre notre pays LE 11 SEPTEMBRE 2001, pour faire tomber le regime terroriste du Mollah Omar et neutraliser Ossama Ben Laden. LES DEUX BUTS ONT ETE’ ATTEINTS. Pendant 20 ans nous avons aider l’Afghanistan a’ etre un …. etat uni avec une arme’e. Plusieurs personnes ont oublie’ que sous le regime des talibans, l’Afghanistan etait un pays divise’ avec le nord de ce pays controle’ par les chefs de guerre. On a egalement oublie’ que ces chefs de guerre du nord ont aide’ a’ chasser le regime des talibans du pouvoir. Apres notre victoire, nous avons encourage’ tous les afghans a’ s’unir et travailler ensemble pour creer un etat viable. Pendant les 20 ans, nous avons depense’ pres de 2 trillions de dollars en Afghanistan. Nous avons cree’ une armee afghan forte de 300 000 soldats. Malheureusement, le gouvernement afghan etait tres corrompu. Cette corruption generalise’e a demoralise’ les soldats afghans qui, des fois, ne percevaient meme pas leurs salaires. Ce sont ces soldats demoralise’s qui ont refuse’ de se battre pour leur pays. Certains parmi eux ont fui, d’autres ont depose’ leurs armes et une troisieme categorie n’a fait que changer de camp en devenant du jour au lendemain des soldats talibans. On tente de faire croire que nous avons fui. NON, NOUS N’AVONS PAS FUI!!!!!! Ce retrait de l’Afghanistan avait commence’ bien avant Biden. Notre president n’a fait que retirer les 2 500 soldats de notre pays qui restaient en Afghanistan. C’EST AUX AFGHAN DE SE BATTRE POUR LEUR PAYS. NOUS POUVONS LES SUPPORTER ET LES ENCOURAGER MAIS NOUS NE POUVONS PAS LES REMPLACER DANS CETTE MISSION. THEY MUST UNITE TO DO THE HEAVY LIFTING FOR THEIR COUNTRY.
    LE PRESIDENT BIDEN A RAISON DE METTRE FIN A’ CETTE GUERRE QUI DURE DEPUIS 20 ANS. LA GUERRE D’AFGHANISTAN EST LA PLUS LONGUE GUERRE DE L’HISTOIRE DES USA. Nous avons plusieurs dizaines de milliers de nos soldats deploye’s en Europe, au Japon, en Coree et dans d’autres endroits du monde. Nous allons continuer a’ maintenir une presence militaire dans ces endroits mais le financement des bases doit etre le sujet d’un dialogue honnete entre nos partenaires et nous. L’AMERIQUE NE DOIT PLUS DEPENSER PLUSIEURS MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN POUR ASSURER LA SECURITE’ DES PAYS QUI SONT DEVELOPPE’S ET FINANCIEREMENT TRES SOLIDES! AU LIEU DE CONTINUER A’ INVESTIR DANS LEUR SECURITE’, NOUS ALLONS UTILISER CET ARGENT POUR INVESTIR MASSIVEMENT DANS LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE’ ICI MEME AUX USA! ETANT UNE FORCE POUR LE BIEN DE CE MONDE, L’AMERIQUE VA CONTINUER A’ JOUER UN ROLE DE LEADERSHIP MONDIAL ET ELLE CONTINUERA A’ AIDER LA’ OU’ C’EST NECESSAIRE MAIS NOUS NE POUVONS PLUS CONTINUER A’ ETRE UNE VACHE A’ LAIT POUR TOUT LE MONDE!
    MES AMIS, LE MALI N’EST PAS L’AFGHANISTAN. JE VOUS CONSEILLE DE SAVOIR JOUER VOS CARTES POUR TIRER VOTRE EPINGLE DU JEU!

    • LES TALIBANS, AUX DITS DE DJON BAADENI, SERAIENT L ARMEE LA PLUS PUISSANTE DE LA PLANETE AUJOURDHUI ,

      LA CORRUPTION EST SI GRANDE DANS TON PAYS QUE PEUT-ETRE QUE LE TRILLION N EST JAMAIS TOUCHE LES BANQUES AFGHANES, JE TE DIS QUE C EST LA MEME CHOSE AVEC LES FONDS D AIDES A TES PAYS NEGRES DU SUD, OU’ DEPUIS DES DECENIES LES ‘PRESIDENTS NEGRES N ETAIENT QUE DES PORTEURS DE MALETTES VERS LES BANQUES SUISSES, OU ILS DEPOSAIENT AUX COMPTES DE POLITICIENS FRANCAIS (PARTIS POLITIQUES) L ARGENT DES AIDES AU DEVELOPEMENT VOTES PAR LES MEMES DEPUTES ET POLITICIENS FRANCAIS!

      🙂 LES TRILLIONS DEPUIS LE TEMPS BUSH, VENAIENT DANS DES SACS DE GYMS ET REPARTAIENT SANS QUE LES AFGANS LES AIENT VU DE LEURS YEUX! LES TALIBANS AUX DITS DE DJON BAADENI SERAIENT L ARMEE LA PLUS PUISSANTE DE LA PLANETE AUJOURDHUI APRES L ARMEE AMERICAINE BIENSUR! 2 TRILLIONS FINANCEMENT ET 20 ANS DE FORMATION DE 130 000 OMELETTES DEFAITES PAR TALIBANS A PIED&KALASSIHW 🙂

      🙂 COUSIN, TU ES UN SAVANT EN HYPOCRISIE , EPARGNE NOS NIECES 🙂

  5. Dans tout ça on voit le discours vide de Macron qui a encore le culot de parler au nom de la communauté internationale!
    En quoi une poignée de pays blancs se permettent-ils de parler au nom de toute la planète?

  6. Ça fait plus de 400 ans que ces malades mentaux occidentaux sèment le désordre, manipulent, divisent!
    Jusqu’a quand allons-nous leur laisser nous imposer leur mode et façon de vivre alors qu’ils nous ont toujours rabaissé (jusqu’au rang d’ésclave!)?
    Là on va les voir montrer les dents et devenir de plus en plus agressif (déjà qu’ils l’ont été excessivement contre nous ces derniers siècles!)

  7. Les États-Unis n'ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans

    Dans un discours CREUX attendu sur le dossier afghan, le “Président” français a constaté qu’un «tournant historique» aux «conséquences majeures» pour la communauté internationale( se déroulait en ce moment en Afghanistan. Deux avions militaires et des membres des forces spéciales y arriveront prochainement, a-t-il ajouté.

    Emmanuel Macron a annoncé lundi 16 août que plus de 600 employés TRAITRES afghans des structures NÉOCOLONIALES françaises, ainsi que les membres de leurs familles AUSSI TRAITRES, avaient déjà été accueillis en France, alors que la situation sécuritaire s’est rapidement dégradée en Afghanistan avec la prise de Kaboul par les PATRIOTES talibans.

    Évoquant un «tournant MÉTA-historique» en Afghanistan, avec des «conséquences majeures DÉVASTATRICES pour l’ensemble de la communauté internationale OCCIDENTALE », le “Président” français a souligné que l’«urgence absolue» était de mettre en sécurité les ressortissants français Á QUI ON BEAUCOUP MENTI ,présents en Afghanistan ainsi que les Afghans TRAITRES ayant travaillé pour la France COLONIALE EN FIN DE VIE.

    «C’est notre SIMULACRE DE devoir et notre SIMULACRE DE dignité de protéger ceux qui nous aident: interprètes, chauffeurs, cuisiniers et tant d’autres, PLUTARD Á LA FAÇON DU CAMP DE THIAROYE.
    Près de 800 personnes sont d’ores et déjà sur le sol Français PFIZERisé Á MORT Plusieurs dizaines de personnes sont encore sur place […] pour lesquelles nous restons pleinement mobilisés», a déclaré Emmanuel Macron lors d’une allocution télévisée.

    L’objectif de la France sera en premier lieu «de FAIRE SEMBLANT DE lutter activement contre le terrorisme islamiste MÉDIATIQUEMENT ISLAMISÉ sous toutes ces formes GÉNÉRÉES PAR NOS SOINS» puisque «l’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été PAR NOS MENSONGES VILS ET HONTEUX», a-t-il mis en valeur.

    «C’est un enjeu pour la NON-paix et la stabilité internationale-OCCIDENTALE, contre un PSEUDO-ennemi commun, le PSEUDO-terrorisme et ceux qui le soutiennent, à cet égard, nous ferons tout pour que la Russie, les États-Unis et l’Europe puissent efficacement “coopérer”, car nos PSEUDO-intérêts sont les mêmes-MDR.»

    «Le peuple afghan NOUS a ARRACHÉ SON droit de vivre dans la sécurité et les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité DÉFINIES PAR LEUR CULTURE, EN SOL AFGHAN», a poursuivi le Président.

    PEUPLES AFRICAINS, SAVOUREZ BIEN LE DISCOURS SNCÈRE DE McROND DÉGÉNÉRÉ COGNITIF…!!!

    • Il faut prendre tes medicaments! AU LENDEMAIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, L’AMERIQUE A RECONSTRUIT L’EUROPE DE L’OUEST ET LE JAPON!
      LES SOLDATS AFGHANS SONT DEMORALISE’S PAR LA CORRUPTION DE LEUR GOUVERNEMENT (CERTAINS PARMI EUX NE PERCEVAIENT MEME PAS LEURS SALAIRES.) CE SONT CES SOLDATS QUI ONT FACILITE’ LA VICTOIRE DES TALIBANS EN CHANGEANT DE CAMP.
      IL FAUT ETRE UN TERRORISTE ET/OU UN SUPPORTER DES TERRORISTES POUR QUALIFIER CES 600 AFGHANS DE TRAITRE! JE TE CONSEILL DE RETIRER TES MOTS!

      • Les États-Unis n'ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans

        L’amiral Arthur Cebrowski divisa le monde en deux : les États globalisés et tous les autres.

        Ces derniers sont condamnés à n’être que des réservoirs de richesses naturelles et de main d’œuvre.

        La mission du Pentagone post-11-Septembre n’est plus de gagner des guerres, mais de priver les régions non-globalisées de structures étatiques et d’y installer le chaos.

        Selon la doctrine Rumsfeld/Cebrowski, il ne faut plus gagner de guerres ET RECONSTRUIRE COMME APRÈS LA http://WWW.II., PAR MANQUE DE RIVAL GÉOPOLITIQUE AVEC LA CHUTE DE L’ URSS.

        La stabilité MONDIALE est DEVENUE l’ennemi des États-Unis.

        C’est pourquoi les guerres d’Afghanistan, d’Iraq, de Libye et de Syrie, DU MALI, DU YÉMEN, DU SOUDAN qui devaient être gagnées en quelques semaines se poursuivent toujours DE NOS JOURS.

        En réalité, l’équipe qui a organisé les attentats du 11-Septembre —dont Dick Cheney fait partie— sait tout cela et y a réfléchi bien avant.
        Aussi applique-t-elle une vaste réforme des armées selon le modèle de l’amiral Arthur Cebrowski.

        Cet homme a déjà transformé les pratiques militaires US en fonction des nouveaux outils informatiques.
        Il a aussi élaboré une stratégie pour détruire les États en tant qu’organisations politiques et permettre aux grandes entreprises informatiques de diriger le monde globalisé à leur place.

        Le lendemain même du 11-Septembre, la revue de l’armée de Terre, Parameters, expose le projet de remodelage du « Moyen-Orient élargi » en précisant qu’il sera particulièrement sanglant et cruel.
        Elle indique qu’il faudra mettre en œuvre des crimes contre l’humanité qui pourront être sous-traités à des tiers.

        Puis, le secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, donne un bureau au Pentagone à l’amiral Cebrowski pour superviser tout cela.

        L’ ARMÉE VAINCUE DE SADAM HUSSEIN FUT FINANCÉE ET TRANSFORMÉE EN DAESH, L’ ÉTAT ISLAMIQUE TOMBÉ “DU CIEL” SUR UNE ZONE AYANT FRONTIÈRES AVEC 3 ÉTATS….

        AU SAHEL, LA MÊME STRATÉGIE DE CONTROLE EST ADOPTÉE : LA CURIEUSE ZONE DES 3 FRONTIÈRES….!!!!!

        Les opérations commencent avec la guerre contre les Talibans, en application de la doctrine Cheney après la rupture des négociations pour construire un pipeline à travers l’Afghanistan, à la mi-juillet 2001.

        L’ambassadeur Niaz Naik, qui représentait le Pakistan aux négociations de Berlin avec les Talibans, était revenu à Islamabad en considérant l’attaque US inévitable….

        DE TOUTES LES FAÇONS, NOUS VOYONS TOUS UN YALTA 2.0 EN APPLICATION MODE TURBO, DEVOIR Á DOMICILE DONNÉ PAR POUTINE Á JOE BÁADEN…..

        JE JURE ICI MÊME QU’ UN NURNBERG 2.0 S’ EN SUIVRA , LES MAÎTRES ABSOLUS EURASIATIQUES DE LA NOUVELLE HORLOGE GÉOPOLITIQUE Y VEILLENT…..

        • LES TETES PENSANTES SONT LES TOMBEAUX DES DIEUX CAR EUX SONT PLUS MORTELS QUE LES SIMPLES MORTELS.

          L ESCLAVAGE ABRAHAMISTE PLANNIFIE PIECE PAR PIECES!
          LES CEBROWSKI ET RUMSFELD NE SONT QUE LE TIP DES ABRAHAMISTES, ESCLAVAGISTES, QUI AVAIENT ESCLAVAGISE LES ALLEMANDS A L ISSUE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE, CHASSES, ILS ONT CONTINUE A CONSTRUIRE UN ESCLAVAGE GLOBALISE, DES SOUS ETATS QUI NE SE DEVELOPERONT JAMAIS!

          MAITRE! ILS ONT, A L INTERRIEUR MEME DE L EUROPE CREE DES ETATS-SOUS-ETATS-AVEC-DE-BLANCS-NEGRES EN DESINDUSTRIALISANT LEURS ECONOMIES, REFOULANT LEURS PEUPLES A L EXUDE DE TRAVAUX CHAMPETRES DANS DES CONDITIONS-NEGRES-DU-SUD POUR LES SOUS-ETATS-D EUROPE-DE-L EST…LES AMENANT AU NIVEAU DE L AFRIQUE!…

          🙂 LE CIEL S EFONDRE SUR LES ABRAHAMISTES QUAND LE MONDE GLOBAL COMPREND LEURS SUPERCHERIES CRIMINELLES, …NOUS VOUS RECOMMENDANDONS DE VIVRE EN HUMAINS PAS EN DIEUX, CAR LES TETES PENSANTES SONT LES TOMBEAUX DES DIEUX CAR EUX SONT PLUS MORTELS QUE LES SIMPLES MORTELS. 🙂

      • Les États-Unis n'ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans

        Non, l’essentiel est dans ceci que, soudain, par la grâce suspecte de notre formidable puissance de la communication, le monde réel fait brusquement irruption dans le marasme furieux du désordre de LA Grande Crise D’ ÉFFONDREMENT DU MONDE OCCIDENTAL.

        Les talibans ne portent pas de masques anti-Covid, ils sont barbus et se fichent du passe-sanitaire.

        Et là-dessus, c’est la poudre d’escampette, rien à voir avec Saigon-1975 avait dit Joe BÁADEN quelques temps avant son week-end à Camp-David.

        Effectivement les hélicos pour évacuer LES “nationaux” en laissant les “collabos” afghans aux griffes des “libérateurs” sont d’un type différent comme ironise MoonOfAlabama ; de solides CH-47 ‘Chinook’ au lieu des petits UH-1 ‘Huey’ de Saigon, car on n’arrête pas le progrès.

        Il semble que l’ambassade de Kaboul fut mieux équipée pour l’atterrissage des hélicos que le toit de l’ambassade US de Saigon ; disons, comme par anticipation de l’escampade, ou poudre d’escampette.

        « Incursion dans le réel » ? C’est peut-être le contraire qu’il faudrait écrire :
        le réel force son entrée dans notre monde américaniste-occidentaliste plongé dans la fusion de sa crise intérieure.

        Et cette fois, ce n’est pas “une crise chasse l’autre” mais bien “une crise s’ajoute aux autres”.

        La tornade afghane a pour mission, – je dis bien “mission”, – de mettre encore plus en évidence la profondeur DE LA Grande Crise D’ ÉFFONDREMENT DU MONDE OCCIDENTAL , en liant nos psychologies affolées aux désastres que SES aventures extérieures ont causés.

  8. Les États-Unis n'ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans

    BRAVO Á JOE BÁADÉN, PARDON, BIDEN…!!!

    IL ABANDONNE LA DOCTRINE RUMSFELD-CEBROWSKI….!!!
    https://www.voltairenet.org/article213160.html

    DEPUIS YALTA 2.0, sommet de Genève, LES CHOSES VONT VITE, TRÈS VITE, SOUVENT VOIRE TROP VITE….!

    Les États-Unis n’ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans*.

    Le Président Joe Biden a «défendu fermement» lundi sa décision de retirer les troupes américaines d’Afghanistan, en assurant que la mission de Washington n’avait jamais été de bâtir une nation démocratique dans le pays instable retombé aux mains des talibans*.

    L’ Administration Biden, comme les trois précédentes (Bush, Obama et Trump) a pris l’initiative de bombarder des « ennemis », le 27 juin 2021 (en l’occurrence des miliciens pro-iraniens en Syrie).

    Cependant, pour la première fois depuis 20 ans, elle n’a pas justifié son bombardement en invoquant l’AUMF 2001 (Authorization for Use of Military Force of 2001) qui validait la « guerre sans fin » imaginée par Donald Rumsfeld et par l’amiral Arthur Cebrowski, ni l’AUMF 2002 (Authorization for Use of Military Force Against Iraq Resolution of 2002) qui ne s’appliquait qu’à Iraq.

    Au contraire, l’Administration Biden a invoqué les pouvoirs de guerre du président tels que définis par la Constitution.

    Dans ce cas, le président Biden devrait rendre rapidement des comptes au Congrès. Sans son accord, il ne pourrait pas continuer sur cette voie.

    Ce revirement juridique intervient après le sommet USA-Russie de Genève (dit « Yalta II ») et alors que le Congrès examine la possibilité d’abroger les AUMF. La Chambre des Représentants a déjà voté en faveur de l’abrogation. Le Sénat en débat pour le moment à huis clos au sein de la Commission des Affaires étrangères.

    Á ENTENDRE LE DISCOURS DE MCROND, MACRON, LA FRANCE CONTINUE DANS LE MENSONGE VIL ET DÉNUDÉ DE SENS….

    LE PETIT MCROND CONTINUE DANS LE BLUFF INFANTIN….

    LA CHUTE DES USA, DE L’ OTAN, DU MONDE OCCIDENTAL , SEMBLE UNE ÊTRE UNE OPÉRATION TRÈS CONTROLÉE PAR LES DEUX PUISSANCES EURASIATIQUES….

    ELLES PARVIENNENT Á MAINTENIR ATTACHÉ L’ OCCIDENT DANS SON LIT DE MORT….SANS TAPPAGE MÉDIATIQUE….

    AUCUNE DÉCLARATION DE LA PART DE CES PUISSANCE, MÊME AU SIMPLE NIVEAU MINISTÉRIEL….!

    QUELLES FORCES TRANSQUILLES….

    REGARDEZ LE DISCOURS CREUX ET MENSOGER DE MACRON….!!!!

    • Les États-Unis n’ont jamais eu comme objectif de «construire une nation» en Afghanistan, a assuré lundi Joe Biden, en tentant de justifier le retrait américain du pays tombé aux mains des talibans

      MAITRE!

      🙂 AU COUT DE 1 TRILLION ILS AURAIT DEVELOPER LEUR PROPRE NATION EN LIBERANT LES NOIRS AMERICAINS DU SOUS-DEVELOPEMENT HUMAIN! 🙂

  9. La victorie des talibans, en fait c’est la victorie des patriotes afghans contre les envahisseurs blancs oxydentaux !!!

    Bravo aux afghans ! C’est leur pays, ils en font ce qu’ils veulent !

    Le mali aura la paix quand l’armée malienne aura la supremassie et que l’armée d’oKKKupation blanche pédophile frnaSSaise sera finie !!!

    La franSS, l’ameriKKK… et l’onul… n’ont apporté la paix nul part dans le monde : regardez Diego Garcia, Irak, Afghanistan…

    • TU ES IDIOT COMME LES TALIBANS! JE SUIS SURE QUE DANS PETITE TETE, IYAD ET KOUFFA AUSSI SONT DES PATRIOTES! MANA MANA KOUMA DABILA!

  10. 🙂 LES MALIENS DANS TOUT CA DEVRAIENT TIRER DES LECONS DE STRATRATEGIES, ET UN SENS DE REVEIL ET DE DIGNITE NATIONALE, RETROUVER L ESPOIR DE VAINCRE PAR LE NOMBRE LES DJIHADS 🙂

  11. Comparer les d’aujourd’hui aux petites bandes isolées de nos populations et sponsorisées par l’Occident est une grossière erreur. Les Talibans sont peut-être des fanatiques et des fondamentalistes religieux. Peut-être même qu’ils sont rétrogrades comme l’affirment les media occidentaux. Mais ce qui est sûr, c’est que les Talibans ne sont pas des terroristes du même genre que ceux qui écument le Sahel sous la houlette de ceux qui disent être venus nous défendre contre un mal qui n’existait pas avant leur arrivée. C’est vrai que les Talibans commettent des actes qu’on peut qualifier de de criminels et de terroristes, notamment des attaques contre des civils, en particulier les travailleurs occidentaux au service des puissances étrangères, des multinationales et des agences d’aide internationale, et ce, à coups d’attentats et d’enlèvements. Ils ciblent et tuent aussi tous les Afghans qui collaborent avec leurs ennemis. Ils s’en prennent également jusqu’a tous ceux qui défendent et promeuvent les valeurs occidentales en Afghanistan. Cependant, il y a une distinction fondamentale entre les Talibans et les groupes terroristes sahéliens :
    1) Les Talibans sont indubitablement soutenus par l’écrasante majorité du peuple afghan, jusque dans les rangs de l’armée nationale afghane et des autres forces de défense et de sécurité. Autrement ils n’auraient jamais pu résister pendant vingt ans contre l’armée la plus puissante et la plus technologiquement sophistiquée du monde. Leur lutte, malgré l’habillage religieux, est fondamentalement de nature patriotique, nationaliste et anti-impérialiste. Ils luttent d’abord et avant tout pour débarrasser leur pays de l’occupation occidentale.
    2) Or, à l’exception peut-être de Boko Haram qui jouit d’une certaine assise, les bandes criminelles qui écument le Sahel sont, pour l’essentiel, isolées des populations locales. Elles sont ultra-minoritaires et ne tirent leur force que du soutien et de l’argent généreusement distribué par leurs sponsors occidentaux et moyen-orientaux. Ces bandes n’ont aucune assise populaire, ni à l’échelle nationale, ni dans des communautés particulières. C’est pourquoi leurs efforts pour diviser les communautés et susciter des conflits n’ont jamais pu véritablement aboutir.
    3) Chez nous le terrorisme sert à justifier la présence des forces étrangères et l’occupation de nos pays. Ceux à qui il profite ne cherchent donc pas à l’éradiquer. Au contraire, ils cherchent à le prolonger le plus longtemps possible. Sans l’’argument du terrorisme ils ne trouveraient aucune justification à leur présence chez nous. Ils ont donc intérêt à alimenter le terrorisme pour se rendre indispensables.
    4) C’est pour les mêmes raisons qu’ils maintiennent nos armées dans un état de sous-équipement.

    EN CONCLUSION NOUS AVONS UNE SEULE ET MÊME MISSION: CHASSER LES FORCES ÉTRANGÈRES ET LES TERRORISTES DE NOS TERRES CAR LES DEUX MÈNENT LE MÊME COMBAT CONTRE NOUS.

  12. LE ROI BITON DE SEGOU.
    Il y a des non dits dans la réussite des TALIBANS comme il y en avait dans celle des jihadistes contre L’ARMÉE MALIENNE.
    UNE LUTTE ARMÉE QUI NE S’INSCRIT PAS DANS LE JEU GÉOPOLITIQUE DEVIENT DU BANDITISME ORDINAIRE.
    Arriver à s’emparer des villes,des camps militaires,il y a forcément une FORCE ÉTRANGÈRE qui apporte son soutien.
    Au Mali,c’est le MNLA création du service secret français qui s’est associé aux jihadistes pour attaquer L’ARMÉE MALIENNE.
    La France est la FORCE ÉTRANGÈRE qui a apporté le soutien nécessaire.
    L’objectif étant de profiter de la VICTOIRE MILITAIRE pour réclamer l’indépendance,ce qui a été fait sur france24 par l’actuel ministre des sports,IYAD AG GHALY s’y est opposé.
    C’est ce qui a provoqué le COMBAT contre le MNLA qui a été battu et accueilli au BURKINA FASO de BLAISE COMPAORÉ et en MAURITANIE.
    À partir de ce moment IYAD AG GHALY est devenu L’ENNEMI de la France qui pensait qu’il était solidaire à ses frères du MNLA.
    Les français ont espéré raisonner IYAD AG GHALY jusqu’à ce qu’il décide de prendre BAMAKO obligeant L’ARMÉE FRANÇAISE à intervenir pour sécuriser non pas le Mali,mais L’AZAWAD contre IYAD AG GHALY et ses CAMARADES jihadistes.
    Il suffit de jeter un regard sur l’emplacement des camps Militaires français au Mali.
    La France contrôlant l’Etat du Mali après les élections présidentielles de 2013 ont réinstallé le MNLA associé à certains combattants D’IYAD AG GHALY à KIDAL.
    C’EST CETTE FORCE ENTRETENUE,ÉQUIPÉE QUI PEUT ÊTRE CONSIDÉRÉE COMME NOTRE TALIBAN.
    La France,contrairement aux américains,ne partira jamais du Mali car ça équivaut à passer les richesses immenses à leurs adversaires géopolitiques.
    C’est pourquoi elle utilise KIDAL contre BAMAKO.
    Ça veut dire que si la france est appelée à partir,les FORCES entretenues à KIDAL vont s’emparer des villes du NORD ou marcher vers Bamako pour chasser les militaires.
    Comme en 2012 contre ATT,la France sera toujours là pour les guider.
    Les TALIBANS ont été appuyés par les ennemis géopolitiques des ÉTATS UNIS.
    Il suffit de lire les communiqués de ces pays,après la victoire des TALIBANS, pour s’en convaincre.
    Donc le Mali qui a vu son ÉTAT attaqué par la France en 2012 doit s’associer à ses ENNEMIS GÉOPOLITIQUES pour défendre son territoire.
    Ainsi on empechera KIDAL d’occuper les villes du NORD ou marcher vers Bamako.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

      • Belle vision de la situation, toutefois votre conclusion est en porte à faux avec les réalités géopolitiques dans le contexte Afrique sud Saharienne. Vous oubliez que les pays comme le Burkina, le Tchad, le Niger, la Côte d’Ivoire sont victimes d’agressions injustes et qui n’ont rien à voir avec quidam ou les prétendues richesses du nord Mali.
        Curieusement de cen’est qu’à partir de 2012, année d’intervention de Serval, que les maliens découvrent l’or de Kidal, le pétrole de l’Azawad, l’Uranium de tralalas….
        Si les maliens avaient mieux géré leur indépendance, on ne serait certes pas la aujourd’hui.
        Quand le chat est incapable de se saisir d’une souris, il accuse ce dernier de lui avoir mordu son museau.

        VIVE LA FRANCE.

          • Tu te leurres en croyant que les maliens ont contribué à libérer la France. Dans les études des batailles pendant la 1ère et la 2ème guerre, je n’ai appris nulle part que les maliens ont defoncé une ligne allemande et se sont emparés d’une position tenue pas les bochs.
            Ne sois pas d’un chauvinisme démesuré. Tes grands parents ont certes combattu en France mais sous l’encadrement des soldats français qui (tristement) les employaient comme chair à canon car certains n’avaient connu une arme perfectionnée.
            Tous les pays du monde ont été concernés par les deux grandes guerres. Pas seulement ton seul Soudan français.

  13. LECONS A TIRER

    N° 1 SE CONNAITRE -FORCE ET FAIBLESSES ET AGIR EN CONSEQUENCE VIA FIXATION D OBJECTIFS

    N°2 AVOIR CONFIANCE EN SOI ET SAVOIR S ENTOURER ET NE JAMAIS COMPTER SUR LES AUTRES EN PREMIER !!!!!!!!!!!!

    N°3 AVOIR UNE VISION LONG TERME

    N°4 AVOIR UNE STRATEGIE POUR LE MOYEN TERME

    N°5 EVALUER LES BESOINS ET LES RESSOURCES DISPONIBLES

    N°6 ELABORER PLAN D ACTION EN TENANT COMPTE DE NOS RESSOURCES PROPRES

    N°7 RECHERCHER FINANCEMENT SANS POUR AUTANT EN DEPENDRE POUR AVANCER CELA DOIT ETRE UN PLUS POUR ACCELLERER C EST TOUT

  14. LES TALIBANS ONT PRIS LE PAYS MALGRE PRESENCE OTAN

    LES TROUPES ETRANGERES NE VISENT QUE.LEUR INTERET SINON POURQUOI ENLEVER LES SOUS TRAITANTS DE L ARMEEE AFGHANE SANS TRANSFERT DE SAVOIR FAIRE LOGISTIQUE SUFFISANT

    ON TESTE PUIS ON RETIRE DES QUE CA TIENT MAIS QUE FAIRE FACE A UN POUVOIR IRRESPONSABLE ?

    L’administration américaine avait décidé ces derniers jours de déployer 3 000 soldats à l’aéroport de Kaboul et dans leur ambassade afin d’évacuer le personnel diplomatique et les Afghans ayant travaillé pour les États-Unis. Mais la situation s’est détériorée à toute vitesse, contraignant Washington à revoir ses plans et à dépêcher 2 000 soldats de plus pour sécuriser le départ de ses ressortissants. Les talibans ne sont qu’à quelques kilomètres de là, ils ont stoppé leur avancée aux portes de la capitale, investissant même, selon certaines sources, plusieurs quartiers de la ville. Dans un communiqué, ils ont demandé à leurs combattants de ne pas attaquer Kaboul, souhaitant « un processus de transition pacifique ». Quelques heures plus tard, on apprenait que le président afghan Ashraf Ghani avait fui le pays, laissant de fait le pouvoir aux talibans.

    V
    Avancée des Taliban en Afghanistan : comment expliquer la quasi-déroute de l’armée afghane ?

    À LIRE AUSSIGérard Araud ? Pourquoi l’Afghanistan s’effondre comme un château de cartes

    Conquête expresse
    En quelques jours, ils se sont emparés de toutes les capitales provinciales du pays, ne rencontrant que peu de résistance. Le scénario d’un retour rapide au pouvoir des talibans, qualifié de « très peu probable » par Joe Biden en juillet dernier, semble être aujourd’hui une question d’heure. Les renseignements américains, qui pensaient avoir plusieurs mois après l’annonce du retrait des troupes pour organiser leur départ ont dû revoir leurs plans. Initialement, ils tablaient sur « 6 à 12 mois ». Le 10 août dernier, une note du renseignement américain réduisait ce délai à « 90 jours ». En réalité, il n’aura fallu quelques jours pour que les talibans encerclent Kaboul.

    La porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, assurait encore en début de semaine que la chute du régime afghan n’était « pas inévitable ». « L’heure est venue pour eux de se servir de l’entraînement, de l’aide et des consignes sécuritaires qu’ils ont reçus ces deux dernières décennies. » Mais on sentait déjà le pessimisme poindre à Washington, car lors de ce même point presse, la porte-parole avait lancé un message aux talibans : « Ils doivent évaluer le rôle qu’ils veulent avoir au sein de la communauté internationale », menaçant ses leaders d’« isolement » s’ils décidaient de prendre le pouvoir à Kaboul.

    À LIRE AUSSIAfghanistan : la déroute de l’Occident

    Le 8 juillet dernier, Joe Biden affirmait à nouveau qu’il n’avait pas de regret concernant sa décision de retirer rapidement les troupes américaines du pays. « Nous avons dépensé plus de mille milliards de dollars en 20 ans. Nous avons entraîné et équipé, avec de l’équipement moderne, plus de 300 000 forces afghanes. » Une déclaration qui pourrait bien revenir le hanter, tout comme la photo de l’hélicoptère survolant l’ambassade.

  15. LES TALIBANS ONT PRIS LE PAYS MALGRE PRESENCE OTAN

    LES TROUPES ETRANGERES NE VISENT QUE.LEUR INTERET SINON POURQUOI ENLEVER LES SOUS TRAITANTS DE L ARMEEE AFGHANE SANS TRANSFERT DE SAVOIR FAIRE LOGISTIQUE SUFFISANT

    ON TESTE PUIS ON RETIRE DES QUE CA TIENT

    msnewslogo
    recherche webPasser à la navigation Passer au contenu Accédez au pied de page
    Se connecter

    Publicité

    Stains: des policiers tirent à bout portant…

    Real Madrid: nouveau départ pour Kubo

    Afghanistan: Emmanuel Macron s’exprimera à…

    Cash, Christophe Hondelatte évoque…

    L’Europe spatiale de la défense : mirage ou…

    C’est ce monument à 3 000 km de la France…

    Coronavirus: Hong Kong classe 15 pays…

    Julie de Bona, en vacances, partage un…

    Brest : pour quelques billets de plus

    Indonésie: éruption du volcan Merapi, des…

    Un ado accusé d’avoir tué sa mère aux…

    Cette pépite du Barça va faire son retour…

    La France va évacuer ses ressorti…

    Piqué par Jean-Michel Aphatie, Eric Naulleau…

    Magic3 : pour se relancer après Huaw…

    Julie Andrieu partage une recette originale…

    Coronavirus en Nouvelle-Calédonie…

    Hélène Rolles maman : ce gros caprice de ses…

    Habib Beye tranche : « Mbappé ne doit pas…

    L’île de Samsø, vitrine de la transition…

    Saint-Pierre-et-Miquelon, un arc…

    JO: les handballeuses françaises en or

    TOUT COMPRENDRE – Pénuries, explosions,…

    The Walking Dead saison 11…

    Shopping homme : les chemises en lin

    Variant Delta : les vaccins anti-Covid…

    Coronavirus/Australie: Confinement…

    Lââm vaccinée mais craintive : sa…

    Trois joueurs de Vancouver victimes…

    Charia, droits des femmes, police …

    Covid: que sait-on du variant colombien…

    Dani Alves s’exprime sur le Barça et Messi

    Jeux paralympiques. La délégation afghane…

    Julien Courbet : “Arnaques ! s’intér…

    WhatsApp permet de transférer l’historique…

    La recette surprenante du taboulé sucré de…

    Hospitalisations en hausse, passe vaccinal…

    Ben Affleck fête ses 49 ans entouré de ses…

    Mercato: le PSG devrait attendre la fin du…

    Maroc : De violents incendies ravagent le…

    Covid-19: la vaccination bientôt…

    JO 2021: Kipchoge roi du marathon

    Afghanistan: Chaos à l’aéroport de Kaboul…

    Koh-Lanta, La légende : Denis Brogniart…

    Zero sum : la stratégie pour économiser plus…

    Les meilleurs t-shirts (à moins de 50 euro…

    Jeremstar complice avec son chéri…

    Laporta confirme, le FC Barcelone a une dette…

    Afrique : on fait de tout avec le bambou et la…

    Présidentielle: Montebo…

    Le Point
    Afghanistan : l’hélicoptère qui va hanter Joe Biden
    Par Julien Peyron il y a 1 jour
    |

    230
    Stains: des policiers tirent à bout portant sur un conducteur
    Real Madrid: nouveau départ pour Kubo

    © WAKIL KOHSAR / AFP
    « En aucun cas, vous ne verrez de gens évacués par le toit de l’ambassade américaine en Afghanistan. » Ces mots, prononcés le 8 juillet dernier par Joe Biden, résonnent étrangement un mois et demi plus tard.

    La photo d’un hélicoptère de transport américain Chinook survolant dimanche 15 août l’ambassade des États-Unis à Kaboul rappelle forcément celle de l’évacuation en catastrophe de Saïgon en 1975. Un très mauvais souvenir pour l’Amérique, que Biden pensait éviter de voir se reproduire en Afghanistan. Mais l’avancée des talibans aura été fulgurante, créant un mouvement de panique ce dimanche dans les ambassades occidentales ainsi qu’à l’aéroport.

    L’administration américaine avait décidé ces derniers jours de déployer 3 000 soldats à l’aéroport de Kaboul et dans leur ambassade afin d’évacuer le personnel diplomatique et les Afghans ayant travaillé pour les États-Unis. Mais la situation s’est détériorée à toute vitesse, contraignant Washington à revoir ses plans et à dépêcher 2 000 soldats de plus pour sécuriser le départ de ses ressortissants. Les talibans ne sont qu’à quelques kilomètres de là, ils ont stoppé leur avancée aux portes de la capitale, investissant même, selon certaines sources, plusieurs quartiers de la ville. Dans un communiqué, ils ont demandé à leurs combattants de ne pas attaquer Kaboul, souhaitant « un processus de transition pacifique ». Quelques heures plus tard, on apprenait que le président afghan Ashraf Ghani avait fui le pays, laissant de fait le pouvoir aux talibans.

    Vidéo: Avancée des Taliban en Afghanistan : comment expliquer la quasi-déroute de l’armée afghane ? (France 24)

    Pause
    Current Time 0:50
    /
    Duration 4:29
    Son
    0
    HQ
    SubtitlesPlein écran
    Avancée des Taliban en Afghanistan : comment expliquer la quasi-déroute de l’armée afghane ?
    Cliquez ici pour agrandir
    À LIRE AUSSIGérard Araud ? Pourquoi l’Afghanistan s’effondre comme un château de cartes

    Conquête expresse
    En quelques jours, ils se sont emparés de toutes les capitales provinciales du pays, ne rencontrant que peu de résistance. Le scénario d’un retour rapide au pouvoir des talibans, qualifié de « très peu probable » par Joe Biden en juillet dernier, semble être aujourd’hui une question d’heure. Les renseignements américains, qui pensaient avoir plusieurs mois après l’annonce du retrait des troupes pour organiser leur départ ont dû revoir leurs plans. Initialement, ils tablaient sur « 6 à 12 mois ». Le 10 août dernier, une note du renseignement américain réduisait ce délai à « 90 jours ». En réalité, il n’aura fallu quelques jours pour que les talibans encerclent Kaboul.

    La porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, assurait encore en début de semaine que la chute du régime afghan n’était « pas inévitable ». « L’heure est venue pour eux de se servir de l’entraînement, de l’aide et des consignes sécuritaires qu’ils ont reçus ces deux dernières décennies. » Mais on sentait déjà le pessimisme poindre à Washington, car lors de ce même point presse, la porte-parole avait lancé un message aux talibans : « Ils doivent évaluer le rôle qu’ils veulent avoir au sein de la communauté internationale », menaçant ses leaders d’« isolement » s’ils décidaient de prendre le pouvoir à Kaboul.

    À LIRE AUSSIAfghanistan : la déroute de l’Occident

    Le 8 juillet dernier, Joe Biden affirmait à nouveau qu’il n’avait pas de regret concernant sa décision de retirer rapidement les troupes américaines du pays. « Nous avons dépensé plus de mille milliards de dollars en 20 ans. Nous avons entraîné et équipé, avec de l’équipement moderne, plus de 300 000 forces afghanes. » Une déclaration qui pourrait bien revenir le hanter, tout comme la photo de l’hélicoptère survolant l’ambassade.

  16. Ceux qui oublient leur histoire sont condamne’s a’ la repeter! Les djihadistes maliens ont bien une base au Mali. Plusiuers de nos vieilles et nos vieux et memes certains de nos jeunes sont des djihadistes sans le savoir. Plusieurs marabouts maliens tiennent le meme langage que les djihadistes. NOUS AVONS VU LES DJIHADISTES D’IYAD BALAYER LE MNLA POUR GOUVERNER TOUT LE NORD MALIEN. C’ETAIT L’OPERATION MILITAIRE FRANCAISE QUI LES A CHASSE’S. AN KANAN AN YERE’ NEGUEN CAR CE QUI S’EST PASSE’ EN AFGHANISTAN PEUT TRES BIEN SE PASSER AU MALI SI ON CONTINUE SUR CE CHEMIN SUICIDAIRE EN FAISANT TOUT POUR CHASSER LES FORCES FRANCAISES ET ONUSIENNES DU MALI! NE NOUS TROMPONS POINT CAR LES FAMAS SEULES, A’ L’ENDROIT OU’ ELLES SONT AUJOURD’HUI, NE PEUVENT PAS SECURISER LES 7 000 KM DE FRONTIERES ET LA SUPERFICIE D’UN MILLION DEUX CENTS MILLE KILOMETRES CARRE’S QUE LE MALI A.

  17. Le Mali n’est pas Afghanistan, Kaboul n’est pas Bamako je rendre au hommage la population du nord ils ont desolidarisés avec trois groupes des criminels MNLA Açare DINE et Katib de macina, je soutien 100 % nos FAMA de traquer des Kouffa et Iyad Ag Ghali .

    • PETIT TOURE’, AS-TU DEJA OUBLIE’ QUE LES ISLAMISTES AVAIENT CHASSE’ LE MNLA DES TROIS REGIONS DU NORD POUR LES CONTROLER ET IMPOSER LA CHARIA? AS-TU DEJA OUBLIE’ LA DESTRUCTION DES TOMBEAUX ET CELLE DE MUNISCRITS VIEUX DE PLUSIEURS SIECLES? AS-TU DEJA OUBLIE’ LES PIEDS ET LES MAINS QU’ON COUPAIT DANS LE NORD MALIEN SOUS DOMINATION DES ISLAMISTES? AS-TU DEJA OUBLIE’ LE FAMEUX COMMISSAIRES ISLAMISTES MAIGA DE GAO?
      AN KANA AN YERE’ NEGUEN!

    • Vous avez très vite oublié les défaites respectives des batailles de Kona et Kidal.
      En une matinée, Kona a été conquis par les djihadistes. En moins de 03 heures de combat, la déroute a été consommée à Kidal. Très déçue et choquée la population du Mali a crié l’ingérence de l’armée française dans la défaite de Kidal.
      Quel orgueil démesuré ! Quelle cecité ? Pourtant ceux en qui l’on avait placé l’espoir du triomphe ont tous abandonné armes et bidon d”eau pour se réfugier à la MINUSMA à l”aeroport. Eux ont eu conscience du déséquilibre des forces en présence. Ce fût le sauve qui peut parceque les premiers obus tombés au milieu des troupes au CAMP II, ont désarticulé les forces de soutien des paras qui avaient pris à la hâte le gouvernorat.
      Soyons réalistes et analysons ce que nous disons. Ceux qui crient harro sur la France et les forces étrangères amies, n’ont jamais au combat au fortiori être engagés dans une bataille. Eux sont d”un chauvinisme démesuré et insensé
      Au total, VIVE LA FRANCE et MERCI A LA MINUSMA.

  18. LES TALIBANS ONT VAINCUS SANS AVIONS OU HELICOS OU DRONES

    L ARMEE MALIENNE DOIT RECRUTER MASSIVEMENT !!!!!!!!!

    Vous avez lu
    1 des 4 articles gratuits
    ce mois-ci.

    ?
    Déjà abonné? Connectez-vous.

    Les erreurs du Pentagone expliquant la débâcle de l’armée afghane

    [Accueil]
    [Monde]
    [Moyen-Orient]

    Washington a dépensé 83 milliards de dollars pour créer de toutes pièces une armée à l’image de celle des États-Unis.
    Photo: Wakil Kohsar Agence France-Presse Washington a dépensé 83 milliards de dollars pour créer de toutes pièces une armée à l’image de celle des États-Unis.
    Sylvie Lanteaume – Agence France-Presse à Washington
    16 août 2021

    Moyen-Orient

    L’effondrement de l’armée afghane, qui a permis aux talibans de s’emparer de Kaboul en dix jours, a mis en évidence les erreurs commises pendant vingt ans en Afghanistan par le Pentagone qui y a dépensé des milliards avec des objectifs irréalistes.

    Un équipement trop sophistiqué

    Washington a dépensé 83 milliards de dollars pour créer de toutes pièces une armée à l’image de celle des États-Unis, c’est-à-dire dépendant largement d’un soutien aérien et d’un réseau de communication en bon état, dans un pays où seulement 30 % de la population a de l’électricité 24 heures sur 24.

    Avions, hélicoptères, drones, véhicules blindés, lunettes de vision nocturne : les États-Unis n’ont reculé devant rien pour équiper l’armée afghane. Ils lui ont encore remis récemment des hélicoptères Black Hawk dernier cri.

    Mais les militaires n’ont pas tenu compte du fait que la majorité des soldats afghans étaient illettrés, que le pays manquait d’infrastructures pour entretenir un tel équipement et ils ont sciemment surestimé ses capacités, soulignait récemment l’inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan (Sigar), John Sopko.

    Lorsqu’il fallait évaluer l’armée afghane, « les militaires changeaient d’objectifs pour que ce soit plus facile de revendiquer un succès. Et quand ils n’ont plus pu le faire, ils ont classé les objectifs secret-défense », a-t-il dit. « Ils savaient à quel point l’armée afghane allait mal ».

    « Les systèmes d’armement avancés, les véhicules, la logistique utilisée par les armées occidentales dépassaient les capacités de militaires afghans largement illettrés et peu éduqués », indique le dernier rapport du Sigar, chargé par le Congrès américain de superviser l’action des États-Unis en Afghanistan.

    Des effectifs surévalués

    Les responsables du Pentagone n’ont eu de cesse ces derniers mois de souligner à quel point les forces afghanes (armée et police), fortes de plus de 300 000 hommes, avaient un avantage sur 70 000 talibans.

    Mais selon le Combatting Terrorism Center de la prestigieuse école militaire de West Point, sur ces 300 000 personnes, seules 185 000 étaient placées en juillet 2020 sous l’autorité du ministère afghan de la Défense (armée de terre, armée de l’air, forces spéciales). Les autres étaient des policiers et autres membres des services de sécurité.

    Les analystes de West Point estiment aussi qu’à peine plus de la moitié des effectifs de l’armée afghane étaient des combattants.

    Si l’on écarte les 8000 hommes de l’armée de l’air, les capacités de l’armée de terre afghane ne dépassent pas 96 000 hommes, ont-ils conclu.

    Selon le rapport du Sigar, les désertions ont toujours été un problème. « En 2020, l’armée afghane devait recruter 25 % de ses effectifs chaque année, ce que les militaires américains avaient fini par considérer comme normal ». Les désertions étaient « l’un des principaux » facteurs expliquant ce taux très élevé de renouvellement.

    Un soutien à demi-mot

    Les dirigeants américains ont affirmé à maintes reprises qu’ils s’engageaient à continuer à soutenir l’armée afghane après le 31 août 2021, date butoir annoncée de la fin du retrait des troupes américaines. Mais ils n’ont jamais mis sur pied la logistique pour le faire.

    Lors de sa dernière visite à Kaboul en mai, le ministre de la Défense Lloyd Austin lui-même évoquait la possibilité d’aider à distance l’armée de l’air afghane à assurer elle-même la maintenance de ses avions, ce qu’il appelait l’assistance « au-delà de l’horizon ».

    Ce concept impliquait des formations virtuelles, via la plateforme de conférence vidéo en ligne Zoom. Une approche qui apparaît illusoire à moins que les soldats afghans aient pu être équipés d’ordinateurs ou de téléphones intelligents performants et reliés à un réseau wifi en bon état.

    Selon Ronald Neumann, un ancien ambassadeur américain à Kaboul, les militaires américains « auraient pu prendre davantage leur temps ».

    Le retrait total des forces étrangères était prévu au 1er mai, selon l’accord passé par l’administration de Donald Trump avec les talibans.

    Son successeur Joe Biden a reporté la date au 11 septembre, mais il a aussi décidé de retirer tous les ressortissants américains du pays, y compris les sous-traitants civils qui jouent un rôle clé dans la logistique de l’armée américaine.

    « Nous avons construit une armée de l’air [afghane] qui dépendait de sous-traitants pour sa maintenance et nous avons retiré les sous-traitants », a déclaré M. Neumann à la radio publique NPR.

    Une armée démoralisée

    Pire, les salaires de l’armée afghane étaient payés depuis des années par le Pentagone. Or, à partir du moment où l’armée américaine a annoncé son retrait à la mi-avril, les fonds ont été versés au gouvernement de Kaboul.

    De nombreux témoignages de soldats afghans sur les réseaux sociaux montrent qu’ils n’ont pas été payés depuis plusieurs mois et qu’ils n’ont pas été ravitaillés en nourriture, ni même en munitions.

    « Nous avons profondément choqué et démoralisé l’armée afghane en lui retirant le soutien aérien avec lequel nous les avons formés », a poursuivi M. Neumann, qui était ambassadeur à Kaboul de 2005 à 2007.

  19. Mali must continue it’s military buildup in preparation for No stone left unturned offensive across Sahel. Mali plus Sahel nation’s must have absolute control of facilitating it’s military plan plus that plan of to annihilate terrorists /jahadists /violent criminals need soon begin in effective plus perpetual manner.
    Afghanistan was con job from onset as United States presence carried wealth unknown to Afghanistan plus people their was willing to do all Islam would allow them to do to keep wealth from America flowing. It took twenty years for United States to leave Afghanistan where it spent average of billion US dollars per week. Even Taliban wanted to keep that wealth flowing to Afghanistan plus it appear in conspiracy with Afghan government did what led United States to maintain presence unto United States begin to see Afghanistan from which United States received nothing of value as hopeless welfare case. Even educated plus young people would not fight war they could win thereof returning to embracing ignorance Islam promote to control far too many people. United States exited Afghanistan in manner fitting con job Afghan carried out on United States for nearly 20 years. United States should have left excess 16 years ago after it cripple terrorist network controlling Afghanistan.
    United States have left tens of billions of dollars of military plus non military equipment in Afghanistan. It is unlikely Taliban is able to afford gasoline to keep that equipment running. It is likely much of it will be sold by Taliban at cheap price. United States would have been much better off if it had donated that military equipment to African governments where they obtain natural resources. Beyond ending presence in Afghanistan United States ended that stay appearing somewhat stupid.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  20. Nous sommes dans le même cas au Mali, surtout que les Nations Unies et la France (Barkhane) ont décidé de jouer cinémas et fourberies, elles ont décidé de regarder en véritables spectatrices le massacre et le carnage de nos pauvres populations, quelle ignominie? Quelle honte pour ce mande? Quelle indignité pour cette organisation? Quel comportement éhonté de cette organisation face au monde d’aujourd’hui? Nous sommes totalement sidérés. Ce qui fait mal et très mal, c’est de voir les jeunes colonels se précipiter dans la politique dans un pays qui a fortement besoin de ces officiers supérieurs sur le terrain. Il faut aussi, faire le point de la loi de programmation militaire afin de savoir l’argent détourné et celui investi réellement dans l’armée. Il faut en outre, faire le point du nombre réel de nos militaires afin d’extirper des rangs les cas fictifs, cela permettrait d’économiser de fortes sommes qui seraient aussitôt investis dans l’armée. Nos dirigeants doivent savoir que tant qu’elles se comportent comme ça en détournant les ressources de l’armée, les étrangers ne respecterons pas notre pays, ils continuerons à jouer cinémas et fourberies en faisant amuser le galerie et au final, ce pays appartiendrait aux djihadistes comme en Afghanistan d’aujourd’hui. Autorités maliennes ouvrez rapidement vos yeux sinon le trop tard jouera son rôle, cela est sans aucune équivoque. Nous sommes dans l’oeil de la tornade.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here