Mali: tirs français contre un véhicule jugé suspect, 3 civils tués

5

L’information a été révélée sur les réseaux sociaux. Les faits se seraient produits samedi dernier, sur l’axe Lerneb – Ras-el-Ma. L’état-major à Paris ne donne pas plus de précisions, mais confirme que 3 civils, dont un adolescent, ont bien été tués par un tir français dans la région ouest de Tombouctou.

Que faisait ce détachement de Barkhane à cet endroit ? L’état-major ne le révèle pas et ne donne aucune indication sur l’unité impliquée dans la mort de ces 3 civils. La zone proche du lac de Faguibine est connue pour être un secteur où opèrent des jihadistes d’Aqmi, et la région de Tombouctou est toujours considérée comme la zone d’action de la katiba al-Furqan.

En revanche, l’état-major précise que les militaires ont tiré sur un véhicule qualifié de « suspect », « qui avait refusé de se soumettre à un contrôle ». Après plusieurs tirs de sommation, le véhicule n’a pas obtempéré et les éléments français ont procédé à un tir destiné à le stopper.

« Le pick-up transportait une grande quantité de carburant dans des fûts transportés à l’arrière et a explosé entrainant la mort des occupants » assure l’armée française. Ce véhicule a-t-il été confondu avec une voiture suicide ? C’est très possible tant cette menace est fréquente dans la zone.

Début février, un véhicule vraisemblablement piégé avait explosé avant d’atteindre son objectif, à la périphérie de Tombouctou, et surtout le 10 mars dans le secteur d’Akabar, les soldats de Barkhane avaient échappé de peu à une attaque suicide. Un véhicule avait explosé à seulement 30 mètres faisant 6 blessés à des degrés divers.

Une attaque suicide a lieu toutes les trois semaines en moyenne dans la zone de responsabilité (AOR) de l’opération Barkhane. Toute apparition de véhicule à proximité des soldats a tendance à faire monter la tension.

Par ailleurs les militaires expliquent qu’ils doivent stopper le véhicule à une distance suffisante pour ne pas risquer d’être blessés par le souffle de l’explosion (les militaires appellent cela le rayon de létalité), mais généralement il n’y a qu’un seul conducteur à bord des véhicules-suicides, cette fois c’est une famille qui a trouvé la mort. Le père de famille âgé de 48 ans, un chauffeur de 19 ans, et un mineur de 12 ans, selon les réseaux sociaux. Une enquête interne a été ouverte par l’armée francaise.

 

Par RFI Publié le 12-06-2019

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. (V.)

    Tu as raison, comme c’est l’armée criminelle inpunie franSSaise, alors en plus du crime, ils mentent et trichent …

    Le mali doit suivre le Rwanda, le centreafrique et degager la franSS !

  2. Et bien sûr avec la lachete des dirigeants maliens, ce enième crime de l’armée franSSaise en afrique, restera inpunie …

  3. Inacceptable : au lieu de parler d’une bavure extrêmement
    gave, vous vous permettez de nommer des simples
    tirs : sacrilège !
    Imaginez que ce fussent les FAMA auteurs de ces crimes ,
    qu’auraient allégué tous les impérialistes et leurs médias
    maléfiques comme rfi, BBC, F24 ou encore TV5 MONDE ?
    Dingues !

  4. Au lieu de parler d’une bavure extrêmement
    gave, vous vous permettez de nommer des simples
    tirs : sacrilège !
    Imaginez que ce fût les FAMA auteurs de ces crimes ,
    qu’auraient allégué tous les impérialistes et leurs médias
    maléfiques comme rfi, BBC, F24 ou encore TV5 MONDE ?
    Dingues !

  5. comrades communique from Julu Mandingo to all Ubuntu. You would believe with over whelming firepower french display that their military have luxury of being selective to extent it may before firing such weaponry have its surveillance equipment ascertain target is most likely hostile due to armament or failure to adhere to rules or that french may identify prospective target as friendly due to lack of visible armament or/plus adherence to rules. french actions much to often appear as if they are drug induced or over load of steroids induced or simply devaluing of lives of people found in Mali. However only way to see french actions plus be consistently correct is to see them as disease much like HIV/AIDS plus if Africans are to survive plus again build world class perpetual modern living continent french like all other European armies must soon go. In nutshell Ubuntu must save themselves plus we will not do it pursuing french desires being those desires are not designed for our best living interest instead they are designed to keep us in poverty.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here