Niger, Burkina Faso et Mali dans l’œil du cyclone djihadiste : A quoi servent le G5 Sahel, la MINUSMA et Barkhane ?

13

Trois des cinq pays membres du G5 sahel font aujourd’hui l’objet d’attaques récurrentes de groupes djihadistes. Ces attaques ont lieu au nez et à la barbe des forces étrangères et de la force conjointe des pays du Sahel. A ces structures, s’ajoutent les armées nationales de chacun des pays attaqués. Cache-t-on la réalité des choses aux peuples ? A quoi servent toutes ces forces si leur présence n’a pas d’impact sur la paix et la stabilité des pays en proie au djihadisme ?

Le Niger, le Mali et le Burkina Faso, trois pays pauvres et enclavés au milieu du Sahel sont devenus des cibles privilégiées des terroristes qui y sèment la désolation et le chaos. Le hic est que ces attaques sont menées en présence des nombreuses forces étrangères venues  officiellement combattre le terrorisme. Ni la MINUSMA avec ses 14000 hommes, ni les forces françaises Barkhane avec ses 3000 hommes encore moins le G5 Sahel avec ses 5000 combattants, sur papier, ne sont  parvenues à éradiquer le fléau djihadiste dans la bande sahélo-saharienne. Comment pourrait-on comprendre qu’en dépit des moyens colossaux en équipements et en ressources humaines et financières dont disposent les forces étrangères,   qu’elles n’arrivent pas à faire changer la peur de camp. Leur présence obéit-elle à d’autres agendas ou bien c’est pour combattre le terrorisme ? Cette question a tout son sens quand on sait que l’une des expressions les plus chères aux autorités françaises est  celle de dire que la France n’a pas d’amis, mais qu’elle n’a que des intérêts. Beaucoup d’observateurs ont le sentiment que cette situation est voulue et bien entretenue par les puissances occidentales. Elles jouent aux pompiers pyromanes, sinon leur souhait est de maintenir la situation comme telle.

Aujourd’hui, nombreux sont les peuples de ces différents pays victimes du terrorisme, qui s’interrogent sur la nécessité de la présence des forces étrangères sur leurs territoires. Ils sont d’autant plus sidérés de voir que ce sont leurs parents qui paient le prix fort. Ils n’ont d’autre slogan que de demander aux forces étrangères de dégager. Des voix commencent à s’élever pour demander que les forces étrangères s’en aillent, mais aussi pour exiger la prise en mains de notre destin par nous-mêmes. La question que l’on est en droit de se poser est celle de savoir si en demandant aux forces étrangères de s’en aller, est-ce que nos pays sont à mesure d’assurer la sécurité de nos territoires et des personnes et biens qui s’y trouvent ? Tous les Etats du G5 Sahel sont très vulnérables, voire  faibles, face au péril djihadiste, sinon ils auraient pu financer le G5 Sahel.

En définitive, les pays du G5 Sahel sont loin de sortir de l’auberge. De la mal gouvernance avec ses corollaires de corruption, de pauvreté, à la totale dépendance à l’ancienne puissance coloniale, le terrorisme semble bien avoir de beaux jours devant lui.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Bonjour à tous et à toutes,

    excusez-moi pour interrompre votre discussion. Mais le sujet des relations internationales du Mali est très intéressant pour moi et j’essaye de contacter des personnes ici qui ont le même intérêt.

    J’ai commencé à fréquenter Maliweb après un séjour de quelques mois au Mali en 2010 pour me tenir au courant sur qu’est-ce qui se passe au Mali.

    Comme personnellement, j’étais fâchée contre les inégalités mondiales pour longtemps, j’ai fait mes études sur l’Afrique et les relations Sud-Nord et je m’intéresse aux perspectives ‘du Sud’ au-delà. Maintenant, je prépare mon thèse à l’Université de Vienne (Autriche). Je pense que les médias en ligne offrent des nouveaux possibilités pour s’engager et qu’un portail comme Maliweb est un bon lieux pour apprendre plus sur les opinions des citoyens lambda.

    Pour cela, j’aimerais aussi considérer vos commentaires ici et en réponse à quelques articles sélectionnés sur les relations internationales du Mali. Si vous ne voulez pas cela, je vous prie de refuser ici ou par mon contact (voir ci-dessous).

    Aussi, j’aimerais bien savoir plus sur vous comme personnes qui commentent les articles de Maliweb. Si ça vous intéresse, je vous invite à mon site web https://maliconnexion.jimdofree.com/ où vous trouverez mon contact, plus des informations sur mon recherche et moi même.

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par là-bas ou à répondre ici.
    Merci beaucoup et j’espère qu’on sera en contact!

  2. Bernard, tu as raison : les armées criminelles inpunies franSSaises et l’onul ne servent à rien dans notre pays … les maliens commencent à ouvrir leurs yeux …

  3. Les forces militaires étrangers sert les mercenaires impérialistes contre notre armée et diviser le pays cette question ne se poser même plus tout le monde voit sauf nos dirigeants peureux

  4. Quand allons nous grandir ????

    A quoi servent les troupes étrangères…Est-ce la première question que l’on doit poser ?

    ET LES TROUPES MALIENNES aucune question ????
    Ces FAMAS sont aussi absentes sur le terrain que dans l’esprit de certains….

    La première question que chacun doit se poser : Quest-ce que je fais moi pour mon pays ?
    TANT QUE NOUS NE PENSERONS PAS QUE NOUS SOMMES RESPONSABLES..Nous serons toujours des enfants fragiles ..Nos Républiques sont jeunes mais nous aussi

  5. Et à quoi sert nos FAMA? La question aurait été plus pertinente. Mais le Malien à la faculté de fuir ses responsabilités et d’accuser les autres. Ce n’est jamais de sa faute.

  6. Pour l’instant le G5 ne sert absolument à rien puisqu’il n’existe pas physiquement.
    Peut-être qu’il sert à récolter des fonds financiers pour la France avec sa perte économique certaine.
    C’est pour ça que les Américains ont refusé de débourser le moindre centime. ils le donnent directement aux pays concernés afin d’éviter que ça n’aille dans les poches de France.

  7. ” À quoi servent G-5, MINUSMA et BARKHANE ?”

    C’est plus malins que moi qui posent cette question sinon moi je me demande à quoi SERVENT notre armée et notre État «souverain» du MALI. 😛😛😜

    Youssouf SISSOKO, tu as oublié de dire que malgré la présence des troupes étrangères, le désordre et l’incivisme continuent dans la circulation routière à Bamako. Malgré leur présence en nombre, il y a plus en plus de divorces chez les couples maliens, etc….

  8. ” À quoi servent G-5, MINUSMA et BARKHANE ?”

    C’est plus malins que moi qui posent cette question sinon moi je me demande à quoi notre armée et notre État «souverain» du MALI. 😛😛😜

    Youssouf SISSOKO, tu as oublié de dire que malgré la présence des troupes étrangères, le désordre et l’incivisme continuent dans la circulation routière à Bamako. Malgré leur présence en nombre, il y a plus en plus de divorces chez les couples maliens, etc….

  9. En lieu et place de te demander à quoi ils servent …
    demandes leur donc de quitter une bonne foi !
    Apres ….J’ espère que tu ne quitteras pas aussi , joyeux couillon !…
    (Mais moi , je pense mal , naturellement !)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here