Pays Dogon : Le sang de paisibles citoyens coule toujours…!

5

Une cinquantaine de personnes tuées et des dégâts matériels importants. C’est le bilan des attaques terroristes, en seulement trois jours, contre des populations civiles dans les cercles de Bandiagara, Bankass et Koro. Dans les villages de Tilé, de Damassogo, de Am, de Titam, de Wogon, de Sana, de Indem, de Baladjina, de Koundou, de Senetoboni… le sang des civils a coulé. Mais le Gouvernement a opté pour le silence, l’indifférence.

Si les autorités politiques à Bamako sont préoccupées par le rassemblement du FSD, de la CMAS et de l’EMK, le 05 juin prochain, les populations du pays dogon, elles, sont préoccupées par leur sécurité. Oui, elles sont coupées du reste du Mali et sont tuées comme des mouches par des hommes sans foi ni loi. Elles sont sans défense. Les groupes terroristes tuent des civils, incendient des greniers et autres biens, volent des bétails. La semaine dernière fut noire, meurtrière pour les cercles de Bandiagara, Bankass et koro.

En effet, en trois jours, entre le vendredi 29 et dimanche 31 avril, une cinquantaine de personnes ont été tuées dans ces trois cercles par des groupes terroristes.

4 villages attaqués et 17 personnes tuées dans le cercle de Bandiagara

Du vendredi au dimanche, 4 villages ont été attaqués dans le cercle de Bandiagara et 17 personnes y ont été tuées. Ce n’est pas tout : les greniers et autres biens des villageois ont été incendiés et des animaux ont été emportés. Lesdits villages sont, entre autres : Tilé dans la commune rurale de Doucombo (6 morts), Tintam dans la commune rurale de Dogoni béré (3 morts) ,  à Baladjina dans la commune rurale de Barasara (6 morts), Koundou dans la commune rurale de Sangha (2).

Tous les morts sont regrettables, mais le cas le plus choquant est celui de Tilé où une femme enceinte et ses 5 enfants ont été brulés vifs dans leur maison.

22 morts dans le cercle de Bankass

Dans le cercle de Bankass, plusieurs villages ont été attaqués entre le 29 et le 31 avril. Mais deux villages, Wogon et Sénetoboni, ont été les plus touchés avec plus d’une vingtaine de morts. A Wogon dans la commune de Ségué, l’attaque a coûté la vie à 16 innocents citoyens. Quant à Senetoboni dans la commune rurale de Tori, 7 personnes dont 4 vieux de plus de 80 ans et 3 enfants ont été tuées, le dimanche dernier.

Une dizaine de morts dans le cercle de Koro

Damassogo dans la commune de Bamba (6morts), Am dans la commune rurale de Bondo (4) morts, Sana dans la commune de Koro (1), Indem dans la commune de Diankabou (1mort et deux portés disparus) sont entre autres les villages touchés par les attaques terroristes dans ces trois jours meurtriers pour les populations du pays dogon.

Les populations dans la terreur !

Les populations qui se sentaient sans protection ne dorment plus de leur sommeil après ces différentes attaques. Celles dont les villages sont situés non loin des zones attaquées craignent leur tour chez les terroristes. « Senetoboni est situé à 2 kilomètres de notre village. Il a été attaqué et des personnes tuées. Nous avons peur pour notre sécurité. Nous n’arrivons plus à dormir », nous a confié un habitant d’un village situé à quelques kilomètres du village sinistré de Sénétoboni. Beaucoup de villages, ne se sentant pas en sécurité, ont rejoint la ville de Bankass où des gros villages. Avec ces différentes attaques, nombreux sont les villages qui ne pourront pas cultiver cette année. Donc en plus de l’insécurité, la famine guette ces populations.

Le silence inadmissible du Gouvernement 

Le Gouvernement du Mali qui s’est précipité à répondre la CMA par rapport à ces comportements provocateurs à Kidal, n’a, jusqu’à présent pas produit un seul communiqué sur ces différentes attaques au pays dogon. Pourtant, ce sont des dizaines de personnes qui sont tuées. Quelle irresponsabilité !   N’est-il pas informé de la situation ? Et le déploiement des forces de sécurité promis par le Premier ministre ? Pourquoi les recommandations du rapport de mission des associations de développement des cercles de Bandiagara, Bankass, Koro et Douentza ne sont toujours pas appliquées ? Pourquoi ne pas aller vers une collaboration entre l’armée et les groupes armés républicains contre ces groupes terroristes ? Telles sont de nombreuses questions que beaucoup se posent.

Le Gouvernement Boubou Cissé doit sortir de son inertie sur la question du centre. Fermer les yeux sur les souffrances des populations pourrait augmenter la tension. Produire un communiqué pour condamner les actes terroristes et soutenir les familles des victimes est le minimum que le Gouvernement doit faire.

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Voilà pourquoi Mahmoud Dicko prend la parole!!!!!!!!!!!!!!! Si ceux qui doivent dénoncer se taisent, ceux qui ne doivent pas dénoncer prendront la parole!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. we must organize our communities in a way that allows them to be defended. Cisse as we know have always been a Fulani Shagari family of Nigeria puppet to extent. Nigerians in United States boast about it. We must unite Dogon community. Instead of several small settlements there should be one large community consisting of several neighborhoods plus a defense plan that is adequate to extent it will repel if not annihilate terrorists attacks.
    In Detroit it appear many Arab store owners who control African American community commerce are in combination with Detroit’s mayor plus police chief are heavily involved in sale of illegal drugs with millions of those dollars going to terrorists that attack Dogon villages. It is likely some of that money along with Shagari family money is being given to Cisse to turn away from Dogon security. But believe this my Dogon people this Julu Malinke is with you in spirit plus is to come home this year. I have bought this Detroit financing of terrorists to federal US government attention plus received response of condition will be managed. They have history of acting to slow allowing to much injury to occur before taking necessary actions. For that cause I suggest Dogon plus their Malinke friends take more aggressive action sparing not one of criminal perpetrators or those who of their desire support those terrorists plus their murderous ways. Boubou CisseI is trash as a person plus incompetent as leader. It appear he is expendable plus should be demoted to position having less responsibility.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. TOUT LE SAHEL EST A FEU ET A SANG POUR L ESPACE VITAL AUX METISSES ET AUX BATARDS DES ARABES, ETIQUETER NOS TERRES PAR L ISLAM ARABE.

    LE GENOCIDE DES ANIMISTES, POLYTHEISTES, HABITANTS DES TERRES DES FAAROHW CONTINUE, LES ARABO-ISLAMISTES TUENT TOUJOURS ET AVANCENT EN OCCUPANT NOS TERRES ET EN ELIMINANT LES NOIRS PAR METISSAGE ET SI CELA EST IMPOSSIBLE ILS ELIMINENT PHYSIQUEMENT…

    TOUT LE SAHEL EST A FEU ET A SANG POUR L ESPACE VITAL AUX METISSES ET AUX BATARDS DES ARABES, ETIQUETER NOS TERRES PAR L ISLAM ARABE.

    • LE MONOTHEISME N EST QUE L ESCLAVAGE ET LA SUPREMATIE DES FILS DE ‘EL’ LES ELITES. LE MONOTHEISME EST LE CONTRAIRE DE LA DEMOCRATIE, OUI, LA DEMOCRATIE VEUT LA PLURALITEE, LA DIVERSITEE DANS L EGALITE, (N EST CE PAS?), CECI DANS LA LIBERTE DE CROYANCE DE CONSCIENCE QUI N EXITENT PAS DANS LE MONOTHEISME, LA DIVERSITE, L EGALITE C EST DANS LE POLYTHEISME, PAISIBLEMENT PRATIQUE PARTOUT DANS LE MONDE ET A TOUT TEMPS AVANT LES INVASIONS LES IDIOTS CRIMINELS ELITES …
      ://fr.wikipedia.org/wiki/El_(dieu)

      EL=LE=AL=LA=IL=L’=IS’=ISH=ICH=AS’=ASH’=ESH’=ACH’=ECH’=ES=….ARTICLES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here