Repli des Fama : la colère de nos voisins

7

La hiérarchie a décidé de dégarnir les postes isolés et ramener tous les militaires dans de grandes garnisons et les y regrouper.

 Il s’agira, ensuite, pour ces grandes garnisons, d’opérer des patrouilles motorisées de grande envergure. Aussitôt dit, aussitôt fait. Les forces militaires présentes à Labezanga (frontière du Niger) ont replié sur Ansongo et celles présentes à Aderaboukane (il n’y avait plus personne à Indelimane, contrairement à ce qui se dit) ont rallié Ménaka.

Ce ne sont pas des abandons de poste mais des replis tactiques et stratégiques. D’ailleurs, la stratégie a commencé à être mise en œuvre depuis lundi matin avec la sortie, sur le terrain, des premières patrouilles. Si au Mali, cette stratégie est saluée, quasiment, par tous ; chez nos voisins (Niger et Burkina-Faso), on ne s’explique pas ce repli qui est considéré par eux comme un abandon des populations et du territoire.

Celui qui est le plus révolté, a-t-on appris, c’est le président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui, au cours d’une rencontre, n’a pas hésité à affirmer haut et fort que : «Abandonner le poste de Labbé (Labezzanga), c’est abandonner les populations frontalières à leur propre sort».

MT

 

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Faites très attention à Issoufou. C’est le petit toutou et le porte-voix de Macron. C’est aussi un monsieur très complexé et à l’ego surdimensionné qui se prend pour un connaisseur en tout, juste après avoir lu quelques articles de presse sur le sujet qu’il vient ensuite réciter de mémoire. Il n’arrête pas de faire la leçon à tout le monde et particulièrement aux autres chefs d’État qui ne lui disent pas, par politesse, que son pays est toujours le dernier de la planète 10 ans après qu’il ait pris le pouvoir. S’il agit ainsi, il y a des chances que cette nouvelle stratégie malienne est efficace et ne plait pas aux Français qui, faute de pouvoir le dire à haute voix, se servent de Issoufou pour pouvoir exposer les soldats maliens aux Attaques qu’ils préparent avec les terroristes. Que Issoufou s’occupe de son propre pays (devenu une plaque tournante du narco-trafic dont les ramifications remontent aux plus hauts sommets de l’État) d’abord, et tout ira bien.

  2. Ce ne sont pas des abandons de poste mais des replis tactiques et stratégiques…

    • Nous avons entendu la meme chose en 2012 sous ATT, replies techniques strategiques et tactiques mais finallement le resultat etait la defaite totale de l’armee Malienne! Continuez avec vos reves et le reveil sera tres difficile et tres douloureux.

  3. que connaissez-vous a la tactique militaire ? Les chefs militaires sont des fins strategememt qui aggissent dans l’interet de tout les maliens, je serais vous je me calmerais

  4. Plus ca change, plus c’est la meme chose c’est ce que les generaliw d’ATT ont appele replis tactiques ou techniques qui ont finallement mis fin a l’existance de l’armee Malienne dans le Nord du pays et about it a la Victoire des Jihadistes/ terroristes et rebelles jusqu’a Macina! Voici que ca recommence encore et la verite est que ce sont les memes generaliw qui sont la alors on ne peut pas faire du nouveau a partir de l’ancien et ils vont que repeter les memes betises! Tenons-nous bien car cette fois-ci ce sera a Bamako que les fous d’Allah vont s’arreter, a Koulouba meme!

Comments are closed.