Reprise des patrouilles d’envergure dans la cité des Askia : Plusieurs véhicules et des armes de guerres saisis par les FAMA

0

En vue de lutter efficacement contre l’insécurité sous toutes ses formes dans la région de Gao devenue depuis le lieu de convergence par excellence des chercheurs du métal jaune, surtout avec la découverte d’énormes réserves d’or dans la localité de N’Tahaka (Gao), le Commandement du secteur 1 de l’Opération Maliko a repris, le mercredi 24 juin 2020, les opérations de patrouille de grande envergure hebdomadaire dans la ville de Gao.

De sources militaires, ladite patrouille dirigée par le Lieutenant Mohamed Lamine Cissé était principalement composée d’une section de l’Armée de Terre, de la Gendarmerie et de la Police nationale. Elle visait à procéder à la fouille systématique de tous les véhicules afin de chercher et saisir les armes et aussi appréhender, si possible, les détenteurs de celles-ci qui sont pour la plupart les auteurs des différents actes de banditisme qui assaillent la ville de Gao, notamment les assassinats ciblés, les braquages, les vols de voitures, les enlèvements de personnes…  Selon nos sources, depuis un certain temps, avec la découverte de sites d’orpaillage à N’Tahaka, la Cité des Askia est devenue le lieu de convergence de toutes sortes d’individus armés. Ainsi, au cours de cette mission, six véhicules non immatriculés, sept armes à feu dont cinq Pistolets mitrailleurs (PM), un Pistolet automatique (PA) et un fusil de chasse ont été saisis. Et de poursuivre que ces butins de guerre ont tous été remis à la Brigade territoriale de la gendarmerie de Gao pour toutes fins utiles. À en croire les autorités militaires de Gao, cette patrouille est un moyen efficace de contrôler le flux des véhicules et de déceler les différents nids des bandits.      B. PAÏTAO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here