Securité : L’état d’urgence prolongé

0

L’état d’urgence au Mali, en vigueur quasiment sans interruption depuis l’attentat jihadiste contre un grand hôtel de Bamako en novembre 2015, a été prorogé d’un an à compter du 31 octobre, a annoncé samedi le gouvernement dans un communiqué.

Cette décision, adoptée vendredi soir en conseil des ministres, intervient au moment où une délégation des ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU effectuent une visite au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso.

Décrété à la suite de l’attentat contre l’hôtel Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015 (20 morts, outre deux assaillants tués), l’état d’urgence a été pour la dernière fois prolongé de six mois fin avril, jusqu’au 31 octobre 2017.

“L’état d’urgence, c’est surtout fait par rapport à la situation de terrorisme dans le centre du pays aujourd’hui. C’est sur toute l’étendue du territoire qu’il est déclaré, mais c’est essentiellement en direction de cette partie-là”, a déclaré à la presse le ministre de la Défense, Tiéna Coulibaly. L’état d’urgence accorde des possibilités d’intervention accrues aux forces de sécurité, en matière de fouilles et de restrictions de circulation et de rassemblements, souligne le gouvernement dans son communiqué.

Malgré la précédente prolongation, au cours des six derniers mois, “les attaques terroristes contre les populations civiles et les forces armées et de sécurité se poursuivent. Les risques d’atteinte grave à la sécurité des personnes et de leurs biens demeurent élevés dans certaines zones”, reconnaît-il.

 

KIDAL

La croix rouge suspend ses activités

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé, dans un communiqué, la suspension d’une partie de ses activités dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Une suspension qui affectera des activités telles que la distribution de nourriture, de matériel et qui risque de retarder plusieurs projets en matière d’accès à l’eau et d’assainissement. En cause : des conditions de sécurité de plus en plus incertaines. Le CICR continuera tout de même à assurer ses activités de chirurgie d’urgence à l’hôpital de Kidal.

 

BOUREM

Restriction sur la circulation

A partir du 25 octobre prochain, les véhicules et les pinasses ne circuleront plus de 18h à 6h du matin à Bourem. Une décision prise le19/10/2017 par les autorités locales au cours d’une rencontre sur la sécurité tenue dans la localité

 

NIGER

Treize gendarmes tués dans une attaque 

Treize gendarmes ont été tués dans une attaque le samedi 21octobre dernier, au Niger. Le groupe armé serait venu du Mali selon les services de sécurité du Niger.

Un groupe d’hommes armés a tué au moins treize gendarmes et en a blessé plusieurs autres dans l’ouest du Niger, lors de l’attaque de leur poste non loin de la frontière avec le Mali.

Les hommes en armes sont arrivés à bord de pick-up et de motos. Ils sont parvenus jusqu’à la localité d’Ayorou, à une quarantaine de kilomètres à l’intérieur du territoire nigérien, avant de lancer leur attaque, ajoutait-on de mêmes sources.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER