Un soldat français de l’opération Barkhane a été tué au Mali lors d’une attaque, annonce l’Élysée

5

Dans un communiqué, l’Élysée annonce la mort d’un soldat français au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. Il a été tué dans le camp français de Gao par un tir d’obus de mortier. Il avait 24 ans.

Un soldat français de l’opération Barkhane a trouvé la mort samedi 22 janvier, annoncent l’Élysée et le ministère des Armées dans un communiqué ce dimanche 23 janvier. Alexandre Martin, brigadier du 54e régiment d’artillerie d’Hyères a été tué lors de tirs d’une dizaine d’obus de mortier sur le camp français de Gao, au Mali. Neuf autres soldats français ont été touchés lors de cette attaque, mais leur pronostic vital n’est pas engagé indique le ministère des Armées.

Le brigadier a succombé à ses blessures
Alexandre Martin a succombé à ses blessures malgré une prise en charge immédiate​, indique le communiqué du ministère des Armées, alors qu’il était opéré d’urgence à l’antenne médicale du camp​. Une patrouille d’hélicoptères d’attaque a été engagée pour intercepter et neutraliser les terroristes à l’origine des tirs, indique l’État-major des Armées. Le brigadier Alexandre Martin est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013.

Dans un tweet, Florence Parly, ministre des Armées, dit s’incliner devant la mémoire du brigadier Alexandre Martin. J’adresse toutes mes condoléances à sa famille, ses proches et ses frères d’armes.

Le chef d’État-major des armées, le général d’armée Thierry Burkhard, salue lui aussi la mémoire du militaire tombé au Mali. Ses « pensées accompagnent sa famille et ses frères d’armes, en particulier ceux blessés au cours de cette opération, et tous leurs proches », précise un communiqué.

De son côté, Emmanuel Macron salue avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission. ​Par ailleurs, le chef de l’État confirme la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région, aux côtés de ses partenaires​, rapporte le communiqué de l’Élysée.

La droite multiplie les hommages
Quelques minutes après l’annonce de la mort du brigadier, Valérie Pécresse (LR) et Marine Le Pen (RN) ont fait part de leur hommage sur Twitter, saluant l’engagement et la mémoire d’Alexandre Martin, « mort pour la France dans sa lutte contre le terrorisme islamiste » écrit Valérie Pécresse.

Éric Ciotti a, lui, fait part de sa « vive émotion. La Nation pleure un héros et un fils », écrit le député LR des Alpes-Maritimes.

Source: https://www.ouest-france.fr/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Il y des spécialistes de la HAINE..

    Haine entièrement mise en place par certains Maliens..
    La France est un pays démocrate qui agit en démocrate et qui croit en l’alternance démocratique.
    Cela veut dire qu’elle croit qu’un pays doit organiser des élections pour donner au peuple le pouvoir de s’exprimer..
    La Suisse veut s’engager en Afrique et ce pays annonce qu’il s’engage auprès du peuple .

    Comment peut on réagir quand après des années de combat pour tenir un engagement écrit on fait défiler des Patriotes qui pour certains vous accusent d’armer les terroristes que vous combattez .
    Le Mali était surement dans le cœur des Français quand le président Hollande a dit que son engagement au Mali c’était aussi pour protéger l’Europe..En fait c’était par solidarité car même si l’Europe a été souvent attaquée par des fous elle a mis en place ce qu’il faut pour se protéger..
    N’oublions surtout pas cette TERRIBLE ACCUSATION DE LACHAGE EN PLEIN VOL …Accusation démentie par les faits …mais qui était une vraie déclaration de GUERRE
    LE MALI sera t-il le pays par lequel la GUERRE FROIDE va REPRENDRE

    JE RENDS HOMMAGE A CET HOMME MORT sur un terrible champ de bataille ,et qui en plus de son métier pensait aider des milliers de Maliens..Je suis vraiment triste.
    Cet homme avait 24 ans ..Il paye le prix de la manipulation

  2. En tout cas les russes sont chez nous au Mali, j’espère que la France va profiter de ce malheureux événement pour redéployer ses troupes hors du Mali comme elle avait menacé de le faire.

  3. We extend condolence for french soldier Alexander Martin plus all other non terrorists who have died in this war in Mali plus Sahel.
    Do weapons used in Martin death indicate that some of 80 billion US dollars worth of weapons plus equipment Taliban seized during United States plus Europe cowardly retreat in Afghanistan are now being put to use by terrorists in Africa? Mere fact that kind of action could come about is due cause we should continue aggressive pursuit of terrorists as long as we are able to maximize safety plus be productively successful toward eradicating terrorists across Mali plus Sahel nations.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here